9 bonnes raisons de vivre à Singapour

Est-ce le bon moment pour venir vivre à Singapour ?

Si vous…

    • Hésitez encore à parcourir plus de 10,000 km pour venir tenter votre chance à Singapour
    • Vous vous demandez si vos trimestres retraite ne vont pas souffrir de cette aventure
    • Vous dîtes que ce n’est pas le bon moment car les 3 soleils de Vinéa ne sont pas alignés

9 bonnes raisons de vivre à Singapour

Alors lisez 9 bonnes raisons de vivre à Singapour et préparez vos bagages.

 

1- Du soleil toute l’année

Marre de vous batter pour un carré d’herbes plein de crottes de chiens aux Buttes-Chaumont dès qu’il fait beau à Paris ? A Singapour il fait beau et chaud toute l’année et la pluie, si elle arrive, ne dure jamais très longtemps (même si cela donne lieu parfois à des déluges de type biblique).

 

2- Des salaires plus élevés qu’en France

Salaire bruts = salaire nets à Singapour. Aucune charges patronales ou salariales. Les bonus ne sont pas une légende urbaine à Singapour, même si vous ne travaillez pas dans le monde de la Finance.

 

3- Peu d’impôts

Si les salaires sont plus élevés, les impôts sont beaucoup plus faible. Pour faire simple vous gagnez plus et vous payez moins d’impôts donc l’argent disponible à la fin du mois est beaucoup plus important.

Et si vous gagnez beaucoup d’argent (plus de 320,000 $ par an), ne vous inquiétez pas, le taux d’imposition est plafonné à 20% de vos revenus.

 

4- Des weekends de rêves

Pour ce weekend vous êtes plutôt cocktail sur la plage à Phuket, shopping à Bangkok, exploration à Angkor ou tournée des bars à Saïgon ?

La plage en Malaisie

Sans compter que l’Asie du Sud-Est a sans doute les meilleures compagnies low-costs au monde.

 

5- De la nourriture, partout, tout le temps

Elle ne coûte pas chère, que ce soit au supermarché ou au restaurant. Le concept du food court et du hawker center sauvera la vie des jeunes cadres dynamiques qui ne cuisinent jamais. De surcroît vous avez toutes les cuisines du monde dans la Cité-Etat.

Seul bémol, la nourriture importée de France est hors de prix. Mais si vous avez vraiment besoin d’une baguette et de Roquefort au quotidien soit vous restez en France (option facile), soit vous gagnez un salaire qui vous permet d’en manger tous les jours à Singapour (option difficile).

 

6- Un air respirable

Bon OK, cela reste la ville et quand il y a le Haze c’est pas génial.

Mais le reste du temps, Singapour est une ville beaucoup plus verte que les autres mégapoles d’Asie et le niveau de pollution est relativement faible.

 

7- Un système de transports efficace

OK les voitures sont hors de prix mais les transports en publics sont efficaces et peu chers compte-tenu du coût de la vie à Singapour.

En ce qui concerne les taxis, Singapour a le nombre de taxi par habitants le plus élevés du monde et ils sont très peu chers. Il est facile d’attraper un taxi à peu près tout le temps (sauf peut-être aux heures de pointes ou lorsqu’il pleut).

 

8- Une ville sûre

Pas de corruption, des peines de prisons et des amendes très dissuasives même pour les petits délits et des caméras partout. Singapour est certainement une des villes les plus sûres du monde, si ce n’est la plus sûre.

Ne vous étonnez pas de voir des filles se promener très peu vêtues, ce n’est pas uniquement à cause de la chaleur, mais aussi parce qu’elles ne risquent rien, de jour comme de nuit (Bon par contre je n’irai pas jusqu’à mettre que cela est une raison de venir vivre dans la Cité-Etat).

 

9- Des appartements / maisons de rêve

Comparé aux appartements parisiens, les condos à Singapour, c’est le rêve : des murs droits, des étages élevés, des ascenseurs et du staff qui sourit (ça change du concierge acariâtre).

HDB à Singapour

Bon évidemment tout cela est totalement survendu par les Français déjà sur place qui usent et abusent de Facebook pour vous montrer leur appartement de rêve (surtout la piscine en fait).

 

Bon alors ? Vous venez tenter quand votre chance à Singapour ou en Asie ? Déjà plus de 10,000 Français ont franchi le pas ! Et comme le dit si bien Eric Valatini :

Bon OK, cet article est (trop?) optimiste. Singapour reste une destination intéressante pour les Français qui souhaitent s’expatrier en Asie mais elle n’est pas non plus l’eldorado décrit par certains médias Français. Si la vie est très sympa de ce côté du globe, il faut tout de même connaître l’envers du décor de la Cité-Etat : 7 réalités à connaître sur Singapour.

Partager
Auteur du blog Paris-Singapore, boit 8 cafés par jour pour se tenir éveillé et lit des gros livres pour paraître intelligent.
  • Skullo

    Pour la petite précision en rapport avec le point 5, une baguette a Giant (Vivocity) c’est $1.70 et une baguette artisanale $3.40-4 (Paul & Artisan Boulangerie Co. pour ma part) … La premiere n’est meme pas spécialement plus cher que dans certains quartiers parisien. Ici c’est surtout lorsque l’on fait la comparaison avec un plat principal dans un Hawker ($3.50-$5) que ca fait mal.

    • Merci Skullo pour la comparaison. Effectivement cela reste très élevé si on compare avec le hawker center mais au moins ça a le mérite d’exister (il faut juste y mettre le prix).

      Du côté des Hawker Centers, même si c’est très sympa, je pense qu’y manger tous les jours peut conduire à une certaine lassitude (et pas sûr que cela soit super équilibré aussi).

  • François

    Je voudrais quand même mettre un bémol sur le point (2) “Des salaires plus élevés qu’en France” : c’est quand même très dépendant du secteur. Par exemple en IT, c’est loin d’être mirobolant, ce serait même en dessous de ce qui se fait en France (brut+charges patronales), sans même parler de nos amis Helvètes.

    • Secteur par secteur il peut y avoir des différences. En 2012, le salaire net moyen (c’est à dire ce qui arrive sur votre compte chaque mois) à Singapour est de 4,433$ (environ 2,555 euros). Pour le secteur IT il est de 6,083$ net par mois (environ 3,500 euros net par mois).

      Mais, au final, le plus important n’est pas le salaire net moyen mais plutôt le salaire que vous négociez avec votre employeur et surtout votre package (appartement, billets d’avions, voiture, prise en charge des frais de scolarité,…)

    • François

      Intéressant. D’autres éléments de comparaisons ici :
      http://www.developpez.com/actu/72085/Dans-quels-pays-les-developpeurs-sont-ils-les-mieux-payes-La-Suisse-en-tete-du-classement-suivie-de-la-Norvege-la-France-numero-12/
      … mais les commentaires indiquent une confusion entre salaire médian et moyen. Toujours est-il que le métier de développeur ne semble pas très bien payé à Singapour.

    • Pour le métier de Dev ça dépend vraiment du niveau du dev et le salaire moyen ou médian veut rien dire à mon sens. Cela ne sert à rien d’entasser des mauvais dev à 4-5k, je préfère un bon mec à 10-12k à qui je file un MBP Retina full options et qui est autonome que 3 devs moyens qui vont me pourrir le code et qui ne connaissent rien au framework (ou peu de choses…).

      Je pense qu’au niveau dev / platform t’as interêt à avoir des très bons mecs plutôt que des moyens, quitte à avoir une équipe réduite… Mais surtout t’auras des bases solides (oublies pas que tu construits dessus donc si ta base est pourrie même si t’engages des bons plus tard, c’est déjà trop tard) et tu perdras pas de temps avec des mecs qui BS à tout va pour cacher le fait qu’ils sont pas bons (sans compter les meetings ou autres).

      IMHO only ;)

    • François

      Je crois que ce n’est pas seulement une question d’être bon ou mauvais, c’est aussi l’offre et la demande qui détermine les salaires ;) Je ne suis pas développeur, mais pour suivre le marché de l’IT de près, je vois que n’importe quelle offre recueille souvent plus de 200 candidatures sur Linkedin. Mes contacts en Inde et au Sri Lanka me disent aussi que de nombreux informaticiens débarquent à Singapour pour plusieurs mois en espérant décrocher un travail, et repartent quand ils n’ont rien trouvé et qu’ils n’ont plus de sous. Il parait que ça arrive souvent.

      Quand à recruter des devs “légers et pas chers”, je crois que la pratique est très rependue, que ce soit en Europe ou en Asie!!

    • Tout à fait d’accord. Du coup il y a une pression sur les salaires et pour certains jobs de base (Sys Admin, PHP Dev, QA…) il peut y avoir beaucoup de concurrence.

      Les dev “légers et pas chers” ça reste jouable si tu as des Tech leads qui les encadre correctement mais c’est pas souvent le cas. Et comme tu le soulignes : Europe ou Asie même combat :)