Still Dark Condos: les appartements vides de Singapour

D’habitude les médias de Singapour n’arrêtent pas de louer les bienfaits de l’immobilier dans la Cité-Etat.

De la promotion à peine déguisée pour les nouveaux lancements de condos en passant par les pleines pages consacrées aux agents immobiliers devenus millionaires en une nuit, l’immobilier a bonne presse dans la Cité-Etat.

Condo à Singapour

C’est à peine si la chute des prix, pardon, le ralentissement du marché, est évoqué.

 

Pourquoi ce traitement ?

Peut-être parce que les principaux annonceurs de l’île sont les développeurs immobiliers qui contrôlent en fait beaucoup plus que l’immobilier sur l’île*.

Peut-être parce que le plus puissant groupe de médias de la Cité-Etat, Singapore Press Holdings (SPH), possède le second portail immobilier de l’île : STProperty.

Peut-être parce qu’à l’instar de la France, les médias essayent tout de même de ménager leurs clients.

 

Still Dark Condos

Quelle ne fût donc pas ma surprise en consultant le Business Times (filiale de SPH) de voir un photo-reportage sur les appartements vides de Singapour, ceux dont les lumières restent constamment éteintes la nuit et qui ont inspirés le titre du reportage.

Voir le reportage : Still Dark Condos

Condos à Sentosa (Singapour)

je n’ai pas l’autorisation de publier les images sur le blog alors je vous mets les condos de Sentosa (Aucun lien je suis fils unique).

Enfin un reportage qui permet de mettre des photos sur le ralentissement du marché immobilier dans la Cité-Etat et un taux de vacancy qui approche 7.8%.

Mais ce pourcentage ne signifie pas grand chose, alors je vais le traduire en chiffre. Au 31 Décembre 2014** :

Il y avait 24,062 appartement vendus mais inoccupés à Singapour
Il y avait en plus 26,742 appartements non vendus à Singapour
Il y a aussi 68,960 appartements en construction à Singapour

Faîtes vos comptes et n’oubliez pas de négocier votre prochain contrat de location avec votre agent (si celui-ci n’a pas encore quitté le métier).

 

Le comment du pourquoi

Evidemment ce ne pouvait pas être aussi simple et les articles accompagnant le reportage apporte de nombreuses explications plus ou moins justifiées à ce vide.

En même temps : en allant demander à une agence immobilière en charge de la vente de condos pourquoi les appartements sont inoccupés, ce n’est pas forcément la meilleure manière d’obtenir des raisons objectives.

Et ce d’autant que seule la question de l’offre est abordée, et que celle de la demande est à peine évoquée. Les restrictions à l’achat et surtout les nouvelles politiques d’immigration restrictives ont largement contribué à freiner la demande.

Le port de Singapour

Evidemment la situation n’est pas aussi dramatique qu’à Pattaya (où la moitié des chantiers sont abandonnés) ou en Chine (où les villes fantômes sont légions), il n’empêche que cela fait beaucoup de “dark condos” à Singapour et que la situation ne donne pas l’impression de s’améliorer sur le court-terme.

Bon allez, promis, dans les prochains articles j’arrête de vous donner une “autre” image de la ville, de vous parlez des pauvres et des choses un peu différentes dans la Cité-Etat. Je vous vends du rêve, je vous fait rire et je prends des photos de ma piscine pour faire l’expat français à Singapour.

 

*Par exemple Far East Organization possède en sus de ses condos: les boissons Yeos, les hôtels Oasia, le Novena Medical Center mais aussi de nombreuses franchises de restauration comme Dean & Deluca, Cold Stone Creamery ou encore Quiznos Subs.

**Vacancy rate for private homes in Singapore jumps to 7.8% in Q4

Partager
Auteur du blog Paris-Singapore, boit 8 cafés par jour pour se tenir éveillé et lit des gros livres pour paraître intelligent.
  • Antoine Blandin

    Bonjour Louis ! Article très intéressent, cela veut il dire que la location sera à la baisse d’ici quelques mois?
    Prochainement Singôpourien si le visa veut bien de moi, c’est une info non négligeable :)

    • C’est déjà le cas. Le marche immobilier est déjà orienté à la baisse que ce soit à l’achat ou à la location!

  • Fernand

    Bonjour Louis,

    Intéressant article. Personnellement j’aime ton habitude de justement ne pas en rester au « tout va bien madame la marquise » que je lis trop souvent concernant Singapour.

    Tu évoques la Chine “(où les villes fantômes sont légions)”, je lis régulièrement des articles sur la situation chinoise, mais c’est la première fois que j’entends parler de villes fantômes. Aurais tu des liens ou autres que tu peux partager à ce sujet ?

  • Louis ™

    Bonjour Louis,

    Je souhaites partir après mes études dans l’hôtellerie à Singapour pour être barman dans des hôtels de luxe ou bar à cocktails réputés, sait tu quels sont les rémunérations dans l’hotellerie et si la vie à Singapour pour un Barman est elle assez agréable pour y faire le déplacement ?? merci !

    • Salut Louis,

      Les rémunérations en F&B sont généralement faibles compte-tenu de la concurrence de la main d’oeuvre du Sud-Est Asiatique : 1,574$ net par mois (soit trois fois moins que le salaire moyen de Singapour qui est de 4,433$ net par mois)

      Je n’ai jamais eu l’occasion d’approfondir la conversation avec un barman mais la scène matûre et il y a une réelle demande. Les cours de mixologie sont relativement courants et des évènements avec des barmans célèbres sont organisés de temps en temps.

      Je serai tenté de dire qu’il y a un réel interêt à être barman à Singapour mais je ne m’avancerai pas sur le côté “agréable” étant donné que c’est un peu vague comme terme.