Bilan : 5 ans de Singapour, et maintenant ?

Je ne m’en étais pas rendu compte, mais je viens de passer le cap des cinq ans à Singapour. Entre le moment où je suis arrivé avec mon sac à dos et maintenant, beaucoup de choses ont changé (et pas uniquement mon niveau à l’escalade).

Plutôt que de vous faire un article avec les articles les plus lus sur le blog en 5 ans (ça c’est pour cet Eté quand je serai en vacances), je vous propose plutôt un bilan de cinq années dans la Cité-Etat à travers la perception, forcément subjective, d’un franco-cambodgien qui boit 8 cafés par jour pour se tenir éveillé et qui lit des gros livres pour paraître intelligent.

 

French Connection (La communauté Française)

Elle a augmenté de 50% en l’espace de 5 ans. Maintenant il y a des français partout, mais vraiment partout. Avec les avantages et les inconvénients liés à une communauté plus importante.

La communauté Française à Singapour

La communauté Française est mieux organisée, plus diverse et surtout de nombreux services et commerces ciblant les français sont maintenant disponibles (et souvent à des tarifs plus faibles que par le passé).

Revers de la médaille : la communauté est peut-être moins solidaire et plus anonyme qu’auparavant. Les nouveaux venus ont peut-être plus de mal à trouver du soutien car ils sont de plus en plus nombreux. Mais cela permet également de rencontrer des profils plus variés que par le passé ce qui est toujours une opportunité.

 

Les copains d’abord (Le cercle social)

Ce qui m’amène au second point. En l’espace de cinq ans j’ai eu l’occasion de me faire beaucoup d’amis… Et beaucoup sont également partis ! Si certains sont encore présents dans la Cité-Etat, la majorité des étrangers quittent Singapour après quelques années (voir les raisons du départ des français).

SMU Climb Team at Gravical 2015

Je rencontre toujours autant de monde à Singapour qu’à mes débuts, mais maintenant que je suis installé depuis cinq ans, mon cercle social est beaucoup plus étendu qu’en 2011 et surtout il a évolué. La plupart de mes amis sont locaux : c’est à dire des Singapouriens et des Résidents Permanents (dont des français).

 

My tailor is rich (Le coût de la vie)

Tout a augmenté, ou presque. Les loyers restent hors de prix, les transports sont légèrement plus chers et Singapour est devenue une des villes les plus chères du monde (mais la Cité-Etat reste très attractive en dépit de cette hausse).

Depuis 2011 j’ai largement changé mes habitudes de shopping. Sauf urgence j’achète rarement dans la Cité-Etat, certains produits (Vêtements notamment) sont systématiquement moins cher ailleurs. Evidemment il y a des exceptions (Produits Apple) mais elle sont de moins en moins nombreuses.

Ville de Singapour

Point positif, l’appréciation du Singapore Dollar. Depuis que je suis arrivé dans la Cité-Etat le cours du Singapore Dollar a augmenté de 15% contre l’Euro. Ce qui fait que les voyages en Europe et en France sont relativement plus intéressant (sans compter la détaxe pour les achats).

Autre point intéressant : l’arrivée d’un grand nombre de commerces à destination des français. Cela a permis de faire jouer la concurrence à fond. Il est maintenant plus aisé de trouver des produits français en quantité et surtout pour un prix moindre par rapport à 2011.

Je mange local 99% du temps mais pour les 1% restant il est appréciable de pouvoir trouver des produits français à un prix raisonnable.

 

Home sweet home (Le logement)

Parmi les choses qui coûtent cher à Singapour, il y a les loyers. Alors certes les appartements sont très sympas, il n’empêche que vous êtes locataires et pas propriétaires. En 2011, la situation du marché permettait encore de devenir propriétaire*, c’est beaucoup plus difficile aujourd’hui.

Condo à Singapour

Après cinq années à payer des loyers exorbitants, j’aimerai bien devenir propriétaire mais trois obstacles sont à surmonter:

  • L’apport initial est très important tout comme les taxes pour les étrangers (Entre  8% et 15% du prix d’achat à payer immédiatement).
  • Il est difficile d’économiser pour acheter un logement tout en payant un loyer.
  • La majorité des taux d’intérêt pour les emprunts sont flottants et non fixes comme en France.

C’est un cercle vicieux très connu des locataires mais dont l’effet est amplifié par les prix stratosphériques des logements à Singapour. De surcroît je suis en contrat local donc mon loyer n’est pas pris en charge par mon employeur contrairement aux expatriés à package.

C’est certainement la raison, avec le coût de la vie, qui me poussera à quitter Singapour dans le futur.

 

Conclusion au bout de cinq années

Je ne regrette pas du tout d’être venu à Singapour (enfin si un seul regret : ne pas être venu plus tôt). Certes tout n’est pas parfait à Singapour (loin de là) et j’adore Paris mais je préfère actuellement vivre à Singapour.

Et surtout je n’ai jamais été aussi heureux de toute ma vie =D

Cité-Etat de Singapour

Il faut garder à l’esprit que Singapour reste une exception et n’est pas représentative du reste de l’Asie. Il y a toujours des choses qui m’échappent (faire la queue pendant des heures ou la popularité soudaine du PSG dans la Cité-Etat) mais c’est normal ;)

L’herbe est toujours plus verte ailleurs… 

J’ai appris à m’adapter et à apprécier la vie ici plutôt que de TOUT comparer à la France comme le font certains (vous voulez être malheureux? Comparer tout et surtout n’importe quoi, tout le temps).

 

Si c’était à refaire…

Je viendrai toujours en Asie et à Singapour mais je prendrai en compte également d’autres pays qui deviennent de plus en plus attractifs.

Je pense qu’il est maintenant relativement plus difficile de “faire son trou” à Singapour qu’en 2011 mais qu’il reste de très nombreuses opportunités.

 

D’ailleurs le nombre de français s’installant à Singapour ralentit (un petit +5% l’année dernière contre 19% en 2011)  alors que d’autres pays (Taiwan, la Corée du Sud, Les Philippines et la Thaïlande) continuent d’enregistrer une croissance à deux chiffres pour leur communauté française.

 

Et pour finir les petites choses sympas de la vie en Asie :

  • Mes chemises et mes costumes sont faits sur mesure à Bangkok (et cela me coûte moins cher qu’à Zara ou Suit Select)
  • J’ai visité plus de pays en 5 ans que lors de toute ma vie d’avant (merci à l’Ambassade d’être toujours aussi efficace pour les changements de passeports !)
  • J’adore (toujours) le fait d’avoir du soleil et 30° toute l’année
  • J’ai fait du snowboard à Niseko cette année et c’était fou fou fou
  • La ville est en fait toute petite et il est facile de se déplacer.
  • Spicy food also can now!

 

*L’Additional Buyer’s Stamp Duty (ABSD) est rentré en vigueur le 8 Décembre 2011.

Partager
Auteur du blog Paris-Singapore, boit 8 cafés par jour pour se tenir éveillé et lit des gros livres pour paraître intelligent.
  • Excellent ! Et tu prends ton PR ?

    • On croise les doigts pour la fin de l’année !

    • Ebanda Ebanda

      Salut Louis :) Je m’appelle Helene et je suis professeur de français. On me propose un poste à Singapour pour 4000 dollars singapouriens net par mois. Je suis une jeune fille de 23 ans qui adore voyager et se faire des petits plaisirs (Resto, shopping chez h&m, sorties en boîte (sans alcool car je ne bois pas) ..) . En revanche je n’ai pas du tout des goûts de luxe. C’est à dire que vivre dans un petit HLM me convient largement. De plus je suis végétarienne donc niveau nourriture pâte, riz et légumes c’est parfait pour moi :) Penses-tu que le salaire soit suffisant pour vivre à Singapour ?
      Merci d’avance pour ta réponse

  • Pauline Gd

    Bonjour Louis,
    Avez-vous svp par hasard, des liens de site web pour l’immobilier professionnel à Singapour ?
    Je vous remercie par avance
    Pauline

  • Ebanda Ebanda

    Salut Louis :) Tout d’abord merci pour toutes les superbes informations de ton blog. J’ai besoin d’un petit conseil. On me propose un poste à Singapour pour 4000 dollars singapouriens net par mois. Je suis une jeune fille de 23 ans qui adore voyager et se faire des petits plaisirs (Resto, shopping chez h&m, soirées de temps en temps (sans alcool car je ne bois pas) ..) . En revanche je n’ai pas du tout des goûts de luxe. C’est à dire que vivre dans un petit HLM me convient largement. De plus je suis végétarienne donc niveau nourriture pâte, riz et légumes c’est parfait pour moi :) Penses-tu que le salaire soit suffisant pour vivre à Singapour ?
    Merci d’avance pour ta réponse

    • Salut Hélène, difficile à dire ! Ce que tu peux faire c’est faire un budget avec loyer / assurance / Internet / Mobile / Billet AR France / nourriture / transports… Et voir tu arrives à combien (il y a pas mal d’articles sur le coût de la vie dans le blog, n’hésites pas à jeter un oeil).

      4,000$ je pense que c’est largement jouable si tu as une vie “basique” donc n’hésites pas à tenter ta chance. A 23 ans tu as la vie devant toi ! Une expérience à Singapour c’est excellent :)

    • Ebanda Ebanda

      Bonjour. Merci beaucoup pour votre réponse. Je vais tenter ma chance :)

  • Rodrigue Georis

    Chemises sur mesure a Bangkok ! Une bonne adresse a partager? :)

    • Salut Rodrigue,
      J’ai dû essayé des dizaines de tailleurs à Bangkok, Singapour, Phnom penh,… Et finalement je retourne toujours au même (qui n’est pas le moins cher… Mais ça reste moins cher qu’une chemise chez Zara) et qui est “Pinky Tailor” à Bangkok (http://pinkytailor.com/). J’y fais faire mes chemises et mes costumes. L’endroit est paumé à côté du BTS PloenChit mais depuis 5 ans c’est toujours les mêmes mecs qui me servent, reprennent mes mesures chaque année,… Même si maintenant je fais tous par correspondance (ils envoient des samples de tissus et tu choisis tranquillement chez toi) car mon nouveau travail n’inclut plus de business trip à Bangkok (donc du coup j’y vais beaucoup moins souvent).

    • Rodrigue Georis

      Top merci pour le conseil!