Superstitions à Singapour : l’impact insoupçonné du Feng Shui

Feng Shui, l’exception à la règle

Singapour est souvent montrée en exemple pour son pragmatisme, notamment en terme de développement urbain. A l’inverse de la Chine, Hong-Kong ou Taïwan, les immeubles Singapouriens ne sautent pas d’étages et aucun chiffre n’est tabou (comme le fameux 4*).

Et pourtant il y a une entorse à la règle, et elle concerne le Feng Shui. Un art millénaire chinois qui aide à harmoniser les positions des objets dans un environnement plus vaste afin d’aider à la circulation du “Chi”.

L’impact du Feng Shui dans la Cité-Etat est loin d’être négligeable : des pièces de 1$ au design du Marina Bay Sands, en passant par le sens de rotation de la grande roue de la ville, rien n’est laissé au hasard.

 

L’impact du Feng Shui en architecture

L’effet le plus visible du Feng Shui à Singapour ? L’architecture.

Rares sont les développeurs immobiliers qui ne font pas appel à des experts en Feng Shui pour le design de leurs bâtiments. Et ce afin de s’attirer des “auspices favorables” en intégrant de façon harmonieuse les tours d’immeubles et leur environnement.

Quelques exemples :

  • Marina Bay Sands représente un lac au dessus d’une montagne.
  • L’Art Science Museum est une fleur de lotus.
  • Suntec City représente une main qui tient la “Fontaine de la richesse” dans sa paume
  • Duo Residence à Bugis est composé de deux tours en rondeurs afin de contrer les effets négatifs des deux tours voisines de The Gateway (dessinées par Pei, l’architecte de la pyramide du Louvre) et de Parkview Square (le Batman building).
  • La sens de la rotation de la grande roue de Singapour (le Singapore Flyer), a été changé pour cause de mauvais Feng-Shui**.

Business is business, si votre prochain projet se passe mal, vous pourrez toujours accuser le mauvais Feng-Shui de vos bureaux. Pratique.

 

Le cas des pièces de 1$

Dernière anecdote : lors de la construction du métro de Singapour. De nombreux experts en Feng Shui émirent l’idée que le creusement de si nombreux tunnels pouvaient causer de grands troubles au dragon situé en dessous de l’île.

Metro de Singapour

Afin de contrecarrer les effets disrupteurs de ces travaux, un expert en Feng Shui préconisa de placer un “Bā guà” (Symbole chinois en forme d’octogone issu du Taoïsme) sur tous les habitants de l’île.

Feng Shui Singapour Ba Gua

Oui mais comment faire ? D’autant que tous les habitants de la ville ne sont pas forcément adeptes de Feng Shui.

Tout simplement en intégrant le “Bā guà” sur le design des nouvelles pièces de 1$. Et ce faisant, des millions de “Bā guà” furent indirectement installés dans les poches de tous les singapouriens, aidant à calmer le dragon.

1$ piece a singapour dollar

Mythe ou réalité ? Je vous laisse décider. Et surtout je vous laisse regarder dans votre porte-monnaie pour voir si vous avez une pièce de 1$. Et N’hésitez pas à la garder sur vous.

Qui sait, cela vous sauvera peut-être de la prochaine panne de métro à Singapour. Panne sans doute causée par un dragon furieux ;)

 

Amateurs de traditions et autres contes chinois ? Allez faire un tour à Haw Par Villa, la parc le plus bizarre de Singapour (et peut-être même du Sud-Est asiatique). Et en plus c’est gratuit !

 

*De nombreux pays d’Asie n’ont pas d’étages 4, 14, 24,… car le chiffre “quatre” en chinois (四) se prononce de la même façon que le mot “Mort” (死). Outre les immeubles, les gens ont également tendance à éviter les numéros de téléphones ou encore les plaques d’immatriculations avec des “4”. 
**Ce qui n’a pas empêché la société en charge de l’exploitation du lieu de faire faillite. Comme quoi ce n’est pas non plus une garantie de réussite à 100%. 
Partager
Auteur du blog Paris-Singapore, boit 8 cafés par jour pour se tenir éveillé et lit des gros livres pour paraître intelligent.