La réussite exceptionnelle des français à Singapour

J’adore lire les médias français, surtout quand ils parlent de Singapour.

J’attends avec impatience ces reportages plein de français qui ont réussi dans la Cité-Etat. Chaque article apporte le plaisir de découvrir une nouvelle réussite exceptionnelle dans le décor si “Business-friendly” de la ville.

Les photos offrent un aperçu de la vie de millionaires des français à Singapour : villas de plusieurs étages, voitures de luxe, piscines de rêve…

Condos à Sentosa (Singapour)

La vie des français à Singapour est faîte de business trips, de weekends à Bali ou Phuket, entrecoupée de sessions de Yoga et de meetings visant à la domination du monde (au minimum).

Les principaux soucis ? Le jet-lag, la couleur de leur prochaine voiture et le fait que le duty-free de l’aéroport ne propose plus d’Hibiki (Whiskey Japonais ndla).

 

Le français de Singapour, un modèle de réussite

Vous l’aurez compris, d’après les médias, le paradis pour les français existe et à un nom : Singapour. Ils donnent l’impression que tous les français de Singapour ont une réussite hors-normes.

Les français de Singapour ont fondé leur entreprise, crée des centaines (voir des milliers) d’emplois, donné la moitié de leur revenu à des organisations caritatives au Cambodge et trouvent encore le temps d’accorder une interview à la télévision française.

La réussite exceptionnelle des français à Singapour

Modèle d’humilité, les français de Singapour insisteront sur le climat business friendly de la ville, les aides reçues, la facilité de lancer son affaire et surtout l’environnement dynamique de la ville.

C’est tout juste si ils admettent qu’ils travaillent un peu plus que la moyenne, mais c’est un plaisir de travailler à Singapour, donc ce n’est pas vraiment un souci.

Pas étonnant qu’ensuite les français débarquent chaque année par milliers pour tenter leur chance dans la ville, envoutés par les reportages des médias.

 

Le revers de la médaille

Et si vous avez le malheur de contredire cette image d’Eden, alors vous êtes voués aux gémonies (oui j’aime bien les expressions un peu désuètes).

Les mises en garde pour les nouveaux arrivants sur les risques de venir à Singapour (passés sous silence par les médias) sont souvent perçues comme des rumeurs. Rumeurs colportées par des personnes égoïstes qui ne souhaitent pas partager leur paradis.

Oui. Il est bien plus facile de créer son entreprise à Singapour qu’en France et la ville est effectivement très business friendly. Mais cela requiert tout de même beaucoup de travail et d’effort. Et surtout il y a un risque de ne pas réussir.

Mais tout ceci est occulté par les médias qui ne se focalisent que sur les réussites exceptionnelles des français.

 

Eloge des extrêmes

Les médias préfèrent les sujets porteurs, quitte à “oublier” une partie du tableau. Ceci est relativement compréhensible car la vie du quidam moyen déchaîne rarement les passions.

Ainsi les médias parlent de façon quasi-exclusive du très bien et du très mal. Deux extrêmes qui existent mais ne représentent qu’une (petite) partie de la réalité.

Pire. Pour Singapour les médias ne parlent que du très bien. Ce qui se traduit par : Singapour, Eldorado des français #Business #Propre #Sûre #Millionaires #PeuDeTaxes

Du coup ils ne mettent en avant QUE les réussites exceptionnelles à Singapour. Cela donne une image relativement faussée de la communauté française qui est composée à 90% de gens normaux.

 

Distorsion de la réalité

Petit schéma explicatif de ce que vous voyez dans les médias:
Les français de Singapour dans les médias

La vérité c’est que nous sommes normaux pour la plupart (en fait pas tous, il y a des cas à part comme Gordon) :

Les français à Singapour

90% des français de Singapour ne sont pas multi-millionaires et n’ont pas crée leur boîte.

Ils ont sans doute des très bons jobs ainsi qu’une vie très heureuse, mais NON ils ne sont pas extra-ordinaires comme s’acharnent à nous le montrer les médias.

 

Pour résumé

Oui il y a beaucoup de français qui ont des réussites extraordinaires dans la ville (et nous sommes contents d’avoir des français qui réussissent) mais non ils ne sont pas représentatifs de la “majorité” de la communauté française.

Pour les médias, surtout les télévisions en fait, tout est blanc ou noir, peu importe le sujet. Ainsi il n’y a que des délinquants en banlieue, les musulmans sont tous des extrémistes et les français de Singapour tous des entrepreneurs à succès.

La réalité est heureusement plus nuancée : les français de Singapour sont une communauté sympathique et très diverse. Composée de plein de personnes d’âges et d’horizons différents.

9 bonnes raisons de vivre à Singapour

Certains sont là pour créer leur entreprise (sans pour autant vouloir dominer le monde), d’autres pour accélérer leur carrière ou encore avoir une aventure à l’étranger et certains simplement pour profiter du soleil.

Il faut aussi souligner une vérité : la vie à Singapour n’est pas faîte pour tout le monde et tout le monde ne réussira pas ici (ou tout du moins pas de façon extraordinaire).

Pire certaines personnes ne s’adapteront jamais à la ville et d’autres n’aimeront peut-être tout simplement pas la vie dans la Cité-Etat.

Ce n’est pas grave, cela est arrivé, cela arrive toujours et cela arrivera encore ! La bonne nouvelle c’est qu’il n’est jamais trop tard pour un nouveau départ.

 

Mea Culpa

Les médias font office de bouc émissaire. Souvent. A leur décharge, il faut bien avouer que les images que les français de Singapour offrent sur les médias sociaux sont parfois un peu trop belles pour être vraies.

Mais c’est bien le propre de la communication d’aujourd’hui : médias ou Facebook, les gens ont tendance à ne montrer que les bons côtés de l’expatriation que ce soit à Singapour ou ailleurs.

Vous êtes prévenus.

 

Aparté: il y a de très bon sites / blogs avec du contenu de qualité sur la Cité-Etat et qui offrent une vision plus nuancée (parce que vécue et non pas fantasmée) de la vie ici. Donc n’hésitez pas à lire MyLittleSingapore, Lettres d’une Cité-Monde… [Mets ton site favori sur Singapour ici].

 

Et par pitié, arrêtez de me dire que je limite la concurrence. Que vous veniez à Singapour ou non ne changera pas ma vie. Et je ne vous rencontrerai probablement jamais (ce qui me chagrine beaucoup comme vous pouvez l’imaginer).

Partager
Auteur du blog Paris-Singapore, boit 8 cafés par jour pour se tenir éveillé et lit des gros livres pour paraître intelligent.
  • sonia tissot

    Oh ce que tu peux être agaçant de ne pas vouloir partager Singapour! ;)
    J’aime toujours beaucoup venir ici, il me manque certains articles un peu plus perso, car j’aime bien connaître les gens que je lis (sans aller trop loin bien sûr!). A bientôt j’espère!

    • Haha Sonia :)

      Ma vie n’est pas aussi passionante que celle des français qui ont réussit à Singapour donc je ne parle pas beaucoup de moi ;)

      Cela dit je travaille sur une série d’article sur mon dernier road-trip à Taiwan et ce sera un peu plus perso :)

      A bientôt,

  • Ca sent bon le /rant/ apres l’emission “un oeil sur la planete” sur Singapour :)
    Oui, beaucoup de Francais ne se rendent pas compte que partir a l’etranger a aussi ses cotes peu agreables. Mais je pense aussi que certains de ces reportages qui nous brossent dans le mauvais sens du poil portent plus sur le systeme Singapourien que sur l’expatriation a Singapour. Deux choses tres differentes AMHA.

    • Salut Jacques,

      Même pas! Je dois aller voir le reportage et je suis plutôt curieux car j’en ai entendu des très bons échos dessus. Je pense plutôt au “Post” des journalistes de M6 qui circule depuis plusieurs semaines et qui cherchent des français à interviewer à Singapour (je te le mets à la fin du message) et qui ont quelques soucis à trouver les bonnes personnes pour leur reportage à priori.

      Et je te rejoins: cela parle plus du système Singapourien que de l’expatriation à Singapour la plupart du temps (les français sont l’illustration de la réussite du système quelque part).

      Bon allez, il faut que j’aille voir ce reportage!

      ================
      Bonjour,

      Pour les besoins d’un reportage de 45 minutes pour l’émission “66 Minutes Grand Format” sur M6, nous recherchons différents profils de Français expats à Singapour.
      Nous souhaiterions réaliser, à travers le quotidien de différents Français installés là-bas, un portrait de Singapour. En clair, montrer ce qui fait sa spécificité de cette ville par rapport aux autres grandes métropoles mondiales : d’après nos premières recherches, il serait intéressant d’aborder le côté ville-état futuriste, nouvel « eldorado » des jeunes diplômés et entrepreneurs français ? Singapour serait aujourd’hui la destination qui attire le plus de Français dans le monde. On a envie de comprendre pourquoi et pour ça, on a besoin de vous !

      Dans ce cadre nous aimerions suivre :
      – Un(e) Français(e) /famille connaissant une réussite exceptionnelle à Singapour.
      – De jeunes entrepreneurs ayant monté leur entreprise, ou en train de monter leur boite à Singapour (ce qui nous permettrait d’aborder la fiscalité avantageuse de cet état)
      -Des Français travaillant dans un domaine d’activité innovant (on parle de Singapour comme d’un laboratoire du futur).
      – Des Français travaillant comme fonctionnaires à Singapour (la fonction publique est-elle ouverte aux étrangers?)
      -Des Français travaillant dans le domaine de la sécurité/police.

      Et pour mettre les pieds dans les lieux emblématiques de Singapour, l’idéal pour nous serait de suivre :
      – Un(e) Français(e) résidant au Pinnacle@Duxton
      – Un(e) Français(e) travaillant au Raffles Hotel et/ou au Marina Bay Sands
      – Un(e) Français(e) travaillant au Mandai Zoo
      – Un(e) Français(e) travaillant au S.E.A. Aquarium
      – Un(e) Français(e) travaillant comme jardinier (au Gardens by the Bay ou ailleurs)

      Si vous avez d’autres idées de profils, n’hésitez pas. Depuis Paris, il est difficile pour nous de prendre le pouls de cette ville.
      Si vous correspondez à l’un des profils recherchés ou que vous connaissez quelqu’un dans ce cas… Si vous acceptez de nous rencontrer et d’être suivi par notre caméra (petite équipe hyper sympa, un caméraman et moi-même), n’hésitez pas à me contacter par mail à l’adresse suivante : [Masqué]

      Pour ceux qui aimeraient voir à quoi ressemble cette émission “66 Minutes Grand Format”, je peux transférer (via wetransfer.com) les deux derniers reportages que j’ai réalisé sur le même thème, avec les villes de Melbourne puis de Dubaï.

      Le tournage à Singapour aura lieu approximativement entre le 27 octobre et le 12 novembre prochain. Mais c’est dès à présent que je dois le préparer. J’ai un peu plus d’une semaine pour cela. C’est très court, je compte donc sur votre réactivité!

      Au plaisir de vous rencontrer
      ================

    • En effet. Mon profil de pere au foyer / developpeur web ne semble pas rentrer dans leurs cases ¯_(ツ)_/¯

      Le reportage d’un oeil sur la planete est bien. Il a quelques uns des defauts evoques dans ton article, mais au global il est bien fait et interessant. Le point le plus negatif est le manque d’arguments des opposants en fin de reportage. Ils font bien pale figure.

    • En même temps l’opposition politique à Singapour n’a pas franchement d’arguments à opposer au PAP et ne représente pas (encore) une alternative crédible au pouvoir. Les caricatures de candidatures d’un mec comme Roy Ng font plus de mal que de bien à l’opposition.

    • Roy est justement un des opposant interroge en fin de reportage. J’aurai trouve bien plus interessante une itw de Sudhir Vadaketh par exemple.

    • Je viens de voir le reportage… que je trouve très inégal. Il y a vraiment des passage intéressants mais aussi d’autres qui ne sont vraiment là que pour jouer sur le sensationnel.

      Le passage sur les Français est OK même si on sent qu’ils se gardent de critiquer quoi que ce soit (ce qui est largement compréhensible), mention spéciale au mec de l’Angelus qui a le courage de parler des quotas.

      Sinon le côté sciences / futur est bien présentée même si le passage “on pourras travailler dans la voiture” a dû faire sourire dans beaucoup de foyers :)

      J’ai quand même bien ri quand ils ont réussi à retrouver les vieilles vidéos sur la canning et sur le vol en supermarché, cela doit faire 10 ans qu’elles ne sont plus diffusées. Un petit côté vintage marrant.

      Pour info chanter l’hymne national tous les matins est assez répandu en Asie (Je le faisait quand j’étudiais à Taiwan, oui c’est obligatoire aussi là bas), quant aux neighbor watch il y a en a partout même en France (cf. Les médiateurs / Grands Frères).

      Sur l’opposition et les raisons de la défaite évoquées par Gilbert: Oui le momentum de SG50 + LKY a joué mais c’est surtout l’absence de véritable programme de leur part qui les a discrédité. La plupart du temps ils se positionnaient contre en pointant les problèmes sans pour autant proposer de solutions. Sans compter que dans certains GRC / SMC (notamment AMK et Tanjong Pagar) l’opposition était juste ridicule.

      Pour revenir sur Roy: il a été condamné non pas pour s’être opposé mais parce que les *arguments* et chiffres avancés étaient des faux (Je dois être une des rares personnes à Singapour, avec les avocats de PM Lee, à être parti vérifier les chiffres qu’il évoque notamment sur le temps de travail… Et qui sont faux). Pour le coup son intervention est pas trop mal mais la voie OFF avec ses insinuations est juste ridicule.

      La fin avec la vue sur MBS vaut son pesant de cacahuètes =D

      Bon j’ai de quoi écrire un article avec ce genre de reportage mais je pense que la plupart des spectateurs (surtout à Singapour) savent faire la part des choses :) Merci pour le reminder en tout cas!

  • zoé

    Merci! Moi aussi j’en ai marre d’entendre la famille et les amis me sortir le même discours sur Singapour “parce qu’il y avait une émission super bien à la télé hier”… Alors je leur parle des autres Français de Singapour, ceux que je côtoie et des Singapouriens qu’ils ne voient jamais. Histoire de contrebalancer :)

    • Merci Zoé pour le commentaire. Je t’avoue que dès fois mes amis ne me croient pas dès que je leur dit qu’il y a des gens (dont des français) qui ont des problèmes à Singapour, qui se font virer de leur job et doivent rentrer en France en urgence (ou faire des visa-run) pour essayer de trouver quelque chose d’autre.

    • zoé

      Oui, ou de ceux qui restent dans un job pas toujours super, juste pour le visa, avec comme tu le disais, la peur de se faire virer. Puisque pour ceux, dont je fais partie, qui sont en contrat local, le visa marche avec le contrat. Plus de contrat, plus de visa… 2 semaines pour dégager. On est effectivement loin de la question existentielle du choix de la Porsche ;)

    • Effectivement peu de gens signalent aux journalistes que si vous perdez votre job à Singapour non seulement vous perdez votre visa mais votre famille aussi perds son visa si elle était dépendande du visa de travail (les visas DP).

      Pratique au milieu d’une année scolaire :-/

  • Une bonne remise à plat que j’approuve – ça valait la peine
    d’être dit. En effet le dernier numéro de “Un œil sur la planète” n’était
    pas mauvais du tout, bien réalisé et traitant de sujets divers. Mais on n’a pas
    échappé, encore une fois, au français qui a réussi, qui roule en Porsche et doit vous
    laisser 5 min parce qu’il a un coup de fil important à prendre. Et puis la conclusion
    sur le « paradoxe » singapourien commence à être un peu usée maintenant. Le
    meilleur reportage que vous pouvez vous faire, reste bien de venir voyager ici.
    Effectivement la vie des français “moyens” serait intéressante à
    montrer aussi, ne serait-ce qu’une fois. Aller, je suis volontaire pour me
    laisser filmer quand je prends le bus 70 le matin, mange mon North Indian Set Meal
    au food court ou me fais couper les cheveux en 10 min pour 10 dollars. Une
    chaine de télé intéressée ?

    • Merci Romain ;)

      Bon allez je vais regarder le reportage ce soir parce que je crois que je suis le dernier français de Singapour à ne pas (encore) l’avoir vu.

      Ils ont vraiment mis un Français qui roule en Porsche ? Faut dire que les Français qui ont les moyens de mettre entre 250,000$ (Boxter entrée de gamme) et 900,000$ (911 Turbo) dans une Porsche ils sont nombreux dans la Cité-Etat.

      Surtout je crains (pour en avoir discuter avec des gens qui ont participé à des émissions semblables sur Singapour) que le montage peut faire des dégâts importants même si le journaliste qui t’interviewe est de bonne foi (parce qu’encore une fois il s’agit de faire des reportages qui sont susceptibles de faire de l’audimat).

      10 min pour 10$ à EC house! Tu devrais essayer les uncles en bas des HDB: c’est entre 3.5$ et 5$ ;)

    • zoé

      ou les ‘barber shop” de Little India avec massage, rasage, coupe et eau de cologne pour 17 sgd ;)

    • Mince alors, il faut que je teste ça :)

  • Bonjour, nous avons fait un court séjour à Singapour. Voilà ce que nous en avons perçu http://www.les1001vies.com/singapour-le-yin-et-le-yang-d-un-archipel-sulfureux

  • Rudy Gébet

    Louis,
    Merci beaucoup pour ce site et tes articles qui pour le coup, eux, sont toujours nuancés.
    Je me rends de temps à autres sur ton site car je vais m’installer à Singapour en Janvier 2016.
    Je suis psychologue clinicien et enseignant à l’université en France et j’ai quelques contacts professionnels à Singapour, ainsi qu’un cercle d’amis/famille (locaux) qui m’attendent.
    Je ne sais pas si tu as des tuyaux à me donner ?
    J’ai déjà fait mon CV en anglais, je parfais chaque jour mon anglais en parlant et écrivant …
    J’ai quelques contacts avec les psy francophones de Singapour, pour qui apparemment ça marche.
    Merci pour ton site et ta lecture.

    • Salut Rudy, merci pour le commentaire.

      Comme tu le soulignes le mieux est de rencontrer des personnes déjà installées qui sont dans le même domaine. La communauté française est importante et bien implantée donc cela aide notamment pour les nouveaux venus.

      Mais c’est également à double tranchant: la présence d’une communauté n’incite pas forcément à aller voir au-delà des compatriotes / cercles d’expat et c’est un écueil qu’il faut éviter.

      Dans tous les cas je te souhaite une très bonne installation et bienvenue à Singapour alors :)

    • Rudy Gébet

      Waouh ! Merci Louis.
      Disons que je connais uniquement des locaux et niveau expat-psychologues, il ne s’agit que d’échange de mails.
      Merci de tes tuyaux en tout cas :)

    • Il faut être pro-actif et déclencher les rencontres.

      Il y a trop de français qui arrivent à Singapour en pensant qu’ils sont déjà les rois du monde et que leurs diplômes/expériences sont connus et reconnus ici. Du coup ils attendent qu’on viennent les démarcher et font souvent peu d’efforts.