Faire du vélo à Singapour – Episode 3 : Les vélos en libre service (Velibs)

Les vélos en libre service à Singapour

Impossible de louper ces vélos aux couleurs orange ou jaune à Singapour. Ils sont partout et surtout dans les endroits les plus inattendus. Mais c’est quoi ces vélos ?

Il s’agit en fait de l’équivalent des “Velibs” de Paris, mais à Singapour !

Une grande différence cependant : les vélos ne sont pas à des stations. Ils sont disséminés partout dans la ville. Il suffit de télécharger une application sur votre mobile pour les localiser et les utiliser.

 

Trois types de vélibs

Il existe trois sociétés qui font des “Velibs” à Singapour : ofo, oBike et Mobike (pas super innovant pour les noms).

velibs a singapour

A noter que ces trois sociétés sont chinoises et opèrent dans de nombreuses villes d’Asie.

Les sociétés se différencient par la couleur de leurs vélos : Ofo (jaune), oBike (jaune & gris) et Mobike (orange & gris).

Il n’est cependant pas possible d’utiliser un ofo avec une application mobike. Les 3 systèmes sont indépendants et il faut télécharger les 3 applications si vous voulez utiliser les trois types de vélos.

 

Comment ça marche ?

Il faut d’abord télécharger l’application, ensuite s’enregistrer et enfin payer une caution ($29.90 chez oBike et Mobike, pas de deposit chez ofo).

velo obike singapour

Ensuite vous localisez un vélo, vous le déverrouillez via la lecture d’un QR code dans l’application et c’est tout. Vous pouvez maintenant rouler avec votre vélo.

QR code a scanner

Une fois votre balade terminée, vous pouvez juste laisser votre vélo quasiment n’importe où.

verrouillage velo

Pas besoin de l’accrocher à une station comme à Paris. Il faut juste le verrouiller manuellement (cf. photo ci-dessus du mécanisme de verrouillage).

 

C’est (presque toujours) gratuit

Les trois applications sur iPhone & Android se ressemblent énormément et la plupart des trajets (99%) sont gratuits.

velibs singapour

En effet, comme Grab & Uber pour les taxis, les trois sociétés se font concurrencent pour dominer le marché de la ville. En résultent des promotions permanentes.

velo ofo singapour

Au niveau de la flotte de vélos, les trois sociétés ont mis des milliers de vélos dans la ville. Un avantage pour oBike qui semblent avoir un peu plus de vélos que ofo et Mobike.

 

Le test des vélos

Du coup comment choisir son vélib à Singapour parmi les trois offres ? Pas de problème ! J’ai testé les trois vélos pour vous.

velo mobike singapour

Ceci n’est pas un test “60 millions de consommateurs”. J’ai juste pris les trois vélos et je les ai essayé sur une vingtaine de kilomètres chacun, histoire de comparer.

ofo singapour

Donc les conditions du test c’est de faire : Bishan Park > Potong Pasir > Stadium > Tanjong Rhu > Marina Barrage > Garden by the Bay > Tanjong Pagar.

obike singapour

Bilan des courses :

  • ofo : le vélo ofo est de loin le meilleur. Plus robuste et surtout il a trois vitesses. D’aspect c’est celui qui est le plus “vieux et moche” mais c’est le plus performant. Par contre il y a plusieurs modèles et les anciens vélos n’ont ni panier, ni vitesses.

velo ofo singapour

  • oBike : basique, pas forcément aussi léger que son aspect pourrait le faire croire et surtout pas de vitesse. Le panier n’est pas pas super pratique.

velo obike singapour

  • Mobike : quasiment pareil que le oBike, il n’y a que la couleur qui change. Je n’ai remarqué aucune différence entre les deux, si ce n’est que le panier du mobike est un peu mieux.

velo mobike singapour

Au final le test était sympa. Les vélos aident bien pour les trajets courts et je continue à les utiliser de façon régulière (Comme ce que je faisais avec les Velibs à Paris).

Pour les longues distances, le ofo est une bonne surprise. J’ai poussé le test jusqu’à aller à Coney Island (chemin en terre, pas de goudron ou de route) et aucun souci. Dans tous les cas, les trois vélos sont bien supérieurs au Velib parisien.

Evidemment je n’irai pas au bureau tous les jours avec, ni même le weekend pour faire de longues distances (ndla: j’ai un vélo de route). Mais ces vélos représentent plus qu’un dépannage. Et vous pouvez facilement vous balader dans la ville avec.

 

Bon à savoir

Les trucs & astuces pour les Velibs à Singapour :

  • Environ un tiers des vélos sont endommagés donc faites attention quand vous en prenez un. Vérifiez que les freins marchent, que la chaîne est bien en place, etc etc.
  • Pas de “Caution” nécessaire chez OFO mais vous devez tout de même mettre votre carte de crédit pour utiliser les vélos.
  • Le levier de verrouillage des obikes est cassé 90% du temps. Pas un souci mais il faut juste faire attention à bien les verrouiller après usage.
  • Le GPS des trois applications pour les distances est peu précis. Il faut mieux utiliser une autre app si vous souhaitez mesurer les kilomètres parcourus (j’utilise Strava).

Voilà vous savez tout. Et maintenant plus d’excuses pour ne pas faire de vélo à Singapour !

 

Autres articles sur le vélo à Singapour :  

Partager

Auteur du blog Paris-Singapore, boit 8 cafés par jour pour se tenir éveillé et lit des gros livres pour paraître intelligent.

  • En fête Ofo a 4 modèles de vélo. Les derniers e dates ont trois vitesses, un gras panier et sont suffisament haut pour les grandes personnes (1m80 ou plus). Mais pas toujours disponibles :(

    • Merci Fabien pour les précisions ! Je t’avoue que je ne savais pas pour les “4” versions ofo ! Je les utilise toujours un petit peu pour faire des courts trajets mais sinon la plupart du temps j’utilise mon propre vélo ;)