Working Holiday Visa à Singapour

C’est quoi le Working Holiday Visa ?

Le Working Holiday Visa (Permis Vacances Travail en Français) est un visa qui permet aux jeunes de découvrir un pays étranger sur une période variant selon les pays.

Plus long qu’un visa de tourisme, il permet également de travailler légalement dans le pays d’accueil sans pour autant que l’entreprise fasse des démarches (souvent fastidieuses) pour un permis de travail.

Henderson Waves à Singapour

C’est une des meilleures solutions pour découvrir un pays et voir si celui-ci vous plaît vraiment.

 

Working Holiday Visa à Singapour

Le Working Holiday Visa existe à Singapour et s’appelle Working Holiday Program (WHP). Et en 2016, le WHP a subit un nouveau lifting.

En effet chaque année le gouvernement de Singapour ajuste les conditions d’attribution du WHP. Ce qui était vrai il y a quelques années ne l’est plus forcément aujourd’hui, et les conditions de 2016 ne seront pas forcément celles de 2017.

 

Conditions d’attribution du WHP à Singapour

Grosse nouveauté pour 2016, le nombre total de WHP à Singapour ne peut pas excéder 2,000 personnes ce qui est relativement peu (il y a environ 2 millions d’étrangers sur une population totale de 5.4 millions d’habitants).

Il ne peut y avoir que 2,000 WHP en même temps à Singapour. 

Autrement, les conditions d’éligibilités sont relativement classiques :

  • Avoir entre 18 et 25 ans.
  • Etre étudiant (ou avoir étudié) dans un établissement Universitaires / Business schools d’un des pays suivants : Australie, France, Allemagne, Hong-Kong, Japon, Suisse, Nouvelle-Zélande, Royaume-Uni ou Etats-Unis.
  • Pour les étudiants : être étudiant à plein-temps sur le campus de l’Etablissement depuis au moins trois mois.
  • Pour les diplômés : avoir étudié à plein-temps sur le campus de l’Etablissement (pas de cours par correspondance).
  • Que votre Etablissement fasse partie des meilleurs de la planète.

Ce dernier point est intéressant, Singapour se base sur trois classements pour déterminer cette élite (Shanghai, Times Higher Education, Quacquarelli Symonds). Il suffit que votre Université / Ecole fasse partie d’un des classements pour remplir cette condition.

A noter que de nombreuses personnes semblent avoir obtenu un WHP même si leurs écoles ne figuraient pas les classements cités précédemment*.

A voir la page dédiée sur le site du Ministry of Manpower – Eligibility for Work Holiday Programme.

 

Possibilités du WHP

Elles sont relativement intéressantes :

  • Vous pouvez travailler, prendre des vacances (ou les deux)
  • La durée maximum de votre séjour est de 6 mois à Singapour (vous pouvez rester moins longtemps).
  • Le WHP est non-renouvelable. C’est à dire qu’au bout de six mois, il vous faudra passer sur un autre visa si vous souhaitez rester à Singapour.
  • Pas de restrictions au niveau des emplois**. C’est à dire que vous pouvez aussi bien être serveur que banquier.

le gros avantage à Singapour c’est que c’est vous qui faîtes les démarches et pas les employeurs pour le visa. Donc ceux-ci sont très contents car il n’ont pas besoin de faire les démarches pour vous (gain de temps et d’argent).

 

Interêt du WHP

Vous êtes relativement plus attractifs à l’embauche. A la différence d’une personne sans WHP, l’employeur ne prend quasiment aucun risques. Si cela ce passe bien, alors il sera très content de faire les démarches pour transformer votre WHP en vrai visa de travail.

Marina bay sands à Singapour

Si cela se passe mal, alors il n’aura pas accomplit toutes les démarches pour rien. C’est donc un vrai bonus sur le marché du travail à Singapour. Surtout en ce moment où les visas de travail sont devenus plus difficile à obtenir.

 

Conclusion

Le WHP reste un programme restrictif mais fantastique si vous pouvez en faire partie. C’est un véritable tremplin pour ce qui cherche à découvrir Singapour. Que vous soyez sûr de votre choix ou pas, il faut tenter l’aventure.

Dans le meilleur des cas vous lancerez votre carrière en Asie, au pire vous pourrez utiliser Singapour comme camp de base pour découvrir l’Asie du Sud-Est.

Dernière chose, les règles du WHP (comme celles des autres visas) évoluent rapidement. En cas de doute, mieux vaut se référer au site du Ministry of Manpower de Singapour qui dicte les règles pour le WHP plutôt que sur les “on dit” qui ne sont parfois plus d’actualité.

 

*Je n’ai jamais rencontré de telles personnes mais si vous êtes dans ce cas n’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaire. Cela pourrait aider de nombreuses autres personnes dans un cas similaire. 

**Les seules restrictions sont celles liées à la profession. Par exemple si vous êtes médecins, avocats,… Il vous faut une autorisation spéciale pour exercer (le plus souvent il faut repasser des examens). Ces restrictions s’appliquent aussi aux autres détenteurs de visa et pas uniquement aux WHP. 

Partager
Auteur du blog Paris-Singapore, boit 8 cafés par jour pour se tenir éveillé et lit des gros livres pour paraître intelligent.
  • Petite précision pour ce qui est de la liste des universités et clarifier la confusion qui règne à ce sujet.
    En 2014, lorsque ces listes ont été introduite, la formulation sur le site de MOM était “must be in one of these rankings”. Et effectivement, des gens se faisaient refuser bien qu’ils aient fait Science Po ou HEC car les classements en questions ne sont pas très favorables aux établissements français peu orientés “recherche”.
    Cependant, la formulation a depuis été revue est précise que les listes sont seulement données à titre d’exemple uniquement (“Examples include”). Donc plus besoin de consulter la liste, tant que vous êtes dans l’enseignement supérieur, pas de souci ;)

    • Merci pour la précision Daniel :)