Une autre vision de Singapour : sélection de courts-métrages sur la Cité-Etat

D’un côté vous avez les films de mauvais goût de Jack Neo, ceux qui inondent les cinémas à Singapour.

De l’autre vous avez de nombreux talents locaux, ceux qui produisent de nombreux courts-métrages.

Une autre idée de la ville : sélection de courts-métrages à Singapour

Au milieu vous avez une image tenace : celle d’un pays où les productions locales sont peu nombreuses.

Parce que la majorité des gens ont cette image, peu de personnes se donnent la peine de “chercher” des productions locales. Et celles-ci ont dû mal à se faire connaître car personne ne s’y intéressent. Un serpent qui se mord la queue.

 

Une autre image de Singapour

Mais la raison pour laquelle j’adore les courts-métrages & documentaires locaux, c’est qu’ils montrent une autre image de la ville. Loin de celle des médias ou des stéréotypes auxquels elle est habituellement associée.

HDB à Potong Pasir

Pauvreté, solitude, abus d’Internet, pression scolaire,… Autant de sujets tabous dans la Cité-Etat et qui n’ont que peu d’échos dans les médias. Alors même que ces problèmes sont bien réels.

Evidemment tout n’est pas si noir, et les notes d’espoir sont nombreuses. Mais surtout cela montre bien à quel point les nouveaux talents locaux n’hésitent plus à aborder tous les sujets.

 

Sélection de courts-métrages & documentaires

Je vous propose une sélection de coups de coeurs que j’ai découvert et qui se visionnent en moins de 10 minutes.

 

Ripple – To The Good Samaritans In Our Lives: Thank You

L’effet papillon version Singapour

 

 

The 2$ Kopitiam

La prochaine fois que vous irez au food court, ayez une pensée pour ceux qui font ce travail voué à disparaître.

 

 

When The Stars Align – Singapore’s First Female Olympian

Une époque pas si lointaine mais qui montre le bond en avant qu’ont fait le sport, les voyages en avion mais aussi la communication.

 

 

The Good (After) Life

Certainement un de mes documentaires favoris. Si vous voulez en apprendre plus sur les traditions chinoises de la ville et notamment pourquoi les habitants brûlent autant de “cadeaux” pour leurs ancêtres.

 

 

The Lying Theory

Le meilleur pour la fin (et un peu plus de 15 minutes). L’histoire du garçon le plus honnête du monde. Je vous laisse découvrir le court-métrage ci-dessous.

 

Partager
Auteur du blog Paris-Singapore, boit 8 cafés par jour pour se tenir éveillé et lit des gros livres pour paraître intelligent.