Musée Peranakan

Peranakan ?

Aujourd’hui direction le Peranakan Museum de Singapour. Perana quoi ? Peranakan !

Direction le musée Peranakan de Singapour

Un rapide tour sur wikipédia indique que Peranakan est le nom donné aux descendants des premiers immigrants chinois installés dans les colonies britanniques des Détroits à Malacca, Penang et Singapour. On parle bien de chinois des détroits et surtout d’une culture bien spécifique très largement revendiquée par les populations locales.

 

Fier d’être Peranakan

Les chinois des détroits sont fiers de leurs origines et ne tiennent surtout pas à être confondu avec les chinois de Chine continentale ou autre.

Musée Peranakan de Singapour

Ici on est fier d’être Peranakan et d’avoir une culture particulière, héritage de la très riche histoire des détroits qui furent notamment colonisés par les néerlandais, les portugais et les anglais mais dont les populations ont su s’émanciper au fil du temps.

Musée Peranakan à Singapour

Mais surtout cette culture a survécu, a changé et continue à exister aujourd’hui.

 

Musée Peranakan

Vous avez aimé l’exposition “Baba Bling” au Musée du quai Branly à Paris ? Alors vous adorerez la visite du Musée Peranakan de Singapour.

Exposition Baba Bling au Quay Branly

De nombreux objets exposés au Quay Branly (pour ne pas dire la majorité) sont issus du Musée Peranakan et vous pourrez donc les retrouver à Singapour. Par contre si vous n’avez pas aimé l’expo n’y allez pas à moins d’être maso, c’est pareil mais en plus grand, plus long,…Vous êtes prévenus.

Entrée du musée peranakan

La culture Peranakan est très particulière, elle mixe le faste des cérémonies et traditions chinoises (notamment pour le mariage) avec des influences européennes notamment au niveau des codes vestimentaires qui sont un mélange des cultures régionales et de la lointaine Europe.

 

Visite du musée

Le musée Peranakan est exclusivement consacré à cette culture et présente de très nombreux objets du quotidien et des cérémonies de la culture Peranakan de l’époque ainsi qu’une exposition consacrée à la culture Peranakan aujourd’hui. Si celle-ci est moins présente chez les jeunes générations pour différentes raisons (pas très pratique de faire un mariage qui dure 12 jours…), reste qu’elle est très présente et qu’elle reste largement revendiquée par les habitants de Singapour.

Chez les Peranakan on aime le rose

Pas forcément compréhensible pour le néophyte, la culture Peranakan est essentielle pour comprendre l’histoire de Singapour et comment le pays est arrivé à ce niveau de développement en si peu de temps. Il ne faut pas oublier que les premiers habitants de Singapour sont des immigrés qui se sont construits non seulement un pays ‘à eux’ mais également une culture propre.

Si vous ne connaissez rien à la culture Peranakan mieux vaut demander à faire une visite guidée sous peine de vous ennuyer fermement lors de votre venue et ce d’autant plus que le musée ne propose que très peu d’interactivité avec les visiteurs.

Peranakan museum singapore

Ce que je constate c’est que la visite est très appréciée par les individus de sexe féminin mais qu’en revanche les individus de sexe masculin s’ennuie rapidement (et je pense que la direction du Musée l’a bien compris vu que l’entrée est gratuite pour les hommes en ce moment…).

Bref pendant que madame va visiter le musée, monsieur peut toujours aller visiter le Musée des pompiers qui est juste à côté : Civil Defence Heritage Gallery (Des hommes en uniformes, des camions rouges,… Tout pour lui plaire et en plus c’est gratuit aussi).

 

Plus d’informations :
    • Dates : tous les jours
    • Horaires : lundi de 13h00 à 17h00, mardi à dimanche de 9h00 à 17h00 (et jusqu’à 21h00 le vendredi)
    • Lieu : 39 Armenian Sreet, Singapore 179941 (City Hall MRT)
    • Prix : entre 3 et 6$ par personne
    • Contact : 6332 7591
Partager
Auteur du blog Paris-Singapore, boit 8 cafés par jour pour se tenir éveillé et lit des gros livres pour paraître intelligent.