Qu’est ce qui pousse les français à quitter Singapour ?

Les médias parlent souvent des raisons qui poussent les français à s’expatrier à Singapour… Mais sont beaucoup moins bavard sur les raisons qui poussent nos compatriotes à quitter la Cité-Etat.

Qu'est ce qui poussent les français à quitter Singapour ?

Le turnover des étrangers à Singapour est de l’ordre de 20% par an et les français n’échappent pas à la règle. Mais alors, qu’est ce qui peut pousser les français à quitter ce paradis qu’est Singapour ?

 

1- Les opportunités de carrières

Une grande partie des français est venue à Singapour pour un défi professionnel. Il n’est guère étonnant de retrouver cette raison parmi les causes de départ.

L’Asie est souvent un moyen d’accélérer sa carrière pour ensuite aller dans d’autres pays ou alors rentrer au QG en France.

 

2- La scolarité des enfants (et son coût)

Vivre à Singapour en étant célibataire ou en couple n’est pas franchement un souci. En revanche, le coût de la vie est beaucoup plus important pour les familles avec enfants.

Le Lycée Français est une des écoles internationales les moins chères et son enseignement est excellent. Mais cela coûte cher, très cher (même si 75% des élèves français ont leur scolarité pris en charge, totalement ou en partie, par l’entreprise de leurs parents).

Se pose également la question du cursus scolaire : baccalauréat Français, IB, écoles locales,… Ces choix ne sont pas anodins surtout si vos enfants doivent rentrer en France ou poursuivre leur scolarité dans un autre pays.

A la question des frais de scolarité, s’ajoute celle des frais liées aux activités extra-scolaires mais aussi les dépenses liées aux retours en France (il n’y pas de tarifs réduits pour les enfants dans les avions).

Tout cela a un prix et au final l’addition peut être très (trop) importante pour certaines familles. C’est pour cela que certains parents français font le choix de quitter Singapour.

 

3- La difficulté de devenir propriétaire

Conséquence directe des prix de l’immobilier et des taxes immobilières frappant les étrangers, il est très onéreux de devenir propriétaire à Singapour. Les étrangers représentent d’ailleurs moins de 4% des acheteurs sur l’île*.

Durcissement des lois sur l'immigration à Singapour

Etre locataire à Singapour peut également être dangereux pour votre portefeuille. Si les loyers baissent en ce moment, il ne faut pas oublier que les prix des locations ont triplé entre 2005 et 2015.

Si certains sont prêts à rester locataire toute leur vie pour vivre Singapour, ce n’est pas le cas de tout le monde. Certains français partent de Singapour car ils souhaitent devenir propriétaire de leur logement.

 

4- La non-obtention du statut de Résident Permanent

Après plusieurs années de vie dans un pays, il est probable que certains français souhaitent devenir Résident Permanent (PR). Cela permet de ne plus dépendre de son employeur pour les visas mais aussi d’accéder à une certaine stabilité (sans compter les bénéfices liés au statut de PR).

Jusqu’en 2011, il était très simple de devenir PR. Mais depuis la General Election de 2011, les statuts de PR sont délivrés au compte-goutte. Moins de 20,000 chaque année, et seulement un tiers pour les étrangers hors Asie du Sud-Est.

Habiter à Singapour

Difficile de savoir comment faire partie des 6,000 heureux élus d’autant que le processus est totalement opaque : pas de raisons pour le rejet (ou l’acceptation) de votre dossier. Uniquement des rumeurs.

Certains choisissent alors de quitter la ville après plusieurs années, suite aux échecs répétés lors de leur candidature au statut de Résident Permanent.

 

Cette liste est loin d’être exhaustive mais propose des raisons qui sont propres à Singapour. D’autres raisons poussent également au départ (je pense notamment aux ruptures, aux licenciements,…) mais ces situations ne sont pas l’apanage de Singapour et se retrouvent partout dans le monde.

 

*Source : Foreigners buying fewer homes in Singapore (Straits Times)

Partager
Auteur du blog Paris-Singapore, boit 8 cafés par jour pour se tenir éveillé et lit des gros livres pour paraître intelligent.
  • Maurice

    Bonjour! Qu’est ce qu’ils sont bien vos articles! Je regrette de ne pas venir dessus plus souvent!

    J’ai peut être une petite chance de venir vivre à Singapour très prochainement, et les informations publiées permettent de dégonfler un peu le ballon. C’est vrai que le flou autour des visas est quelques peu décourageant, moi qui suis marié à une Singapourienne, mais résident en France, avec des enfants ayant la double nationalité, ne m’assure guère un sésame facile à avoir pour aller y travailler. Et j’ai l’impression que la seule notion d’EP pour une boîte, te place directement en bas de pile des dossiers de candidature…

    • Bonjour Maurice,
      Il est de plus en plus difficile d’obtenir des visas surtout si c’est la première fois que vous venez travailler à Singapour… Difficile mais pas impossible.

      Mais les entreprises préfèrent embaucher des candidats qui n’ont pas besoin de visas. Car même si le processus de recrutement est OK, si vous vous faîtes refusé pour votre visa, il faut tout recommencer pour l’entreprise donc perte de temps et d’argent. Sans compter les frais de dossier pour les visas et le temps de préparation de tous les documents. Beaucoup de choses à faire avec le risque de voir le visa refusé (surtout qu’il donne rarement de raisons pour le refus).

      Et même en étant marié à une Singapourienne (et avec des enfants), je ne suis pas sûr qu’il vous soit facile d’obtenir le visa de résident permanent si vous n’avez jamais vécu dans la Cité-Etat.

    • Maurice

      Bonjour Louis,
      Merci pour les infos. Je reviens de l’ambassade de Singapour à Paris où j’ai pu remettre une demande de PR. Ils acceptent les dossiers avec rattachement à un citoyen singapourien dans le cadre d’un mariage, sans que les demandeurs y résident obligatoirement. On a un bon accompagnement sur place où nous sommes orientés sur comment remplir le formulaire et les documents à fournir.
      Si ça se fait sans trop de problème, je vous partagerai mon expérience.

    • Excellente nouvelle Maurice.

      Une chose à savoir, si vous obtenez votre PR via votre épouse (Spouse Scheme), vous serez soumis à l’obligation de faire votre service militaire à Singapour sauf si vous avez plus de 35 ans (en général à 33-34 ans vous êtes exemptés mais pas toujours). Ce n’est pas forcément bien expliqué lors du dépôt de dossier et beaucoup ont la surprise lors de l’obtention de leur PR de découvrir un joli bandeau “National Service Eligible” sur leur dossier. Je ne sais pas si cette règle est toujours d’actualité mais il faudrait peut-être se renseigner (mieux vaut être sûr dans ce cas de situation).

    • Maurice

      Oui oui, c’est bien mentionné lorsqu’on rempli le formulaire, on ne peut pas le rater! C’est écrit super gros! Mais faisant partie de la tranche de la première génération de demandeur, je suis par défaut exempté et aussi parce que j’ai plus de 35 ans… :)

      Merci des conseils Louis!