I’d rather be rock-climbing

Rock-Climbing ou Escalade ?

Les lecteurs les plus assidus l’auront sans doute remarqué, une nouvelle section à fait son apparition sur le blog : Escalade.

Elle a vocation à regrouper tous les articles relatifs à l’escalade, articles connus pour être particulièrement soporofiques car ils ne parlent ni du coût de la vie, ni des tarifs des prostituées et encore mois des offres d’emplois à Singapour (Hop je viens de faire une phrase compte triple pour mon SEO).

La Sportura Solution et Tshirt SMU Gravical

Pourquoi une section relative à l’escalade et pas au poney (exemple totalement choisi au hasard, bien évidemment) ?

 

Il était une fois…

A l’image des working heroes des temps modernes (ou plutôt working zeros), je m’étais crée des milliers d’excuses pour ne pas aller faire de l’escalade à Paris (trop loin, trop cher, trop fatigué,…)

Du coup je commençais à m’enfermer dans une routine à l’instar de millions de personnes en France qui font des projets pour leur retraite alors qu’il n’ont pas encore 30 ans (ne rigolez pas, c’est beaucoup plus fréquent que vous ne le croyez*).

Avec le recul je me dis que partir pour Singapour ça a vraiment été une des meilleures décisions (et aussi une des plus difficile) que j’ai prise. Mais surtout ça m’a permis de vivre mes rêves plutôt que de rêver ma vie (rhooooo que c’est bien dit).

 

Nouvelle ville, nouveau départ…

En arrivant à Singapour les choses ont changé, de façon drastique. Le fait d’arriver seul dans une ville, avec peu de contacts et sans travail, vous offre beaucoup du temps libre, beaucoup de temps libre.

Les prises à Climb Asia (Crédit Photo - Climb Asia)

J’ai mis à profit ce temps pour créer le blog que vous lisez en ce moment, mais également pour faire de l’escalade, beaucoup d’escalade.

Ce qu’il faut savoir c’est qu’en 2011, quand je recommence à grimper, mon niveau est mauvais (j’aimerai te dire que suis naturellement doué pour ce sport mais en fait non).

 

100% reasons

Après avoir trouvé un travail, j’ai continué à m’entraîner, à faire des progrès, à rencontrer du monde… Comme le souligne Fort Minor :

This is 10% luck, 20% skill 15% concentrated power of will 5% pleasure, 50% pain

Maintenant je m’entraîne 3 fois par semaine à Onsight : mardi et jeudi en soirée et au moins une fois le weekend en mode détente (c’est à dire que vous passez plus de temps à parler qu’à grimper…).

 

Et maintenant ?

Depuis 2013 je participe régulièrement aux compétitions d’escalade à Singapour (dernière en date : Gravical), chose qui me paraissait totalement improbable il y a quelques années…

Louis at Gravical (Crédit Photo Chen Lin Lau)

Mais surtout cela m’a permis de rencontrer du monde, d’organiser des compétitions, de faire des rock-trips et de me faire des amis… Beaucoup d’amis !

SMU Climb Team for Gravical 2014

Si vous souhaitez faire de l’escalade à Singapour n’hésitez à me contacter ou à passer à Onsight. Je m’entraîne souvent avec les alumnis de SMU (pour me reconnaître : je mesure 1m74 pour xx kg**, Ape Index +0 et j’ai des La Sportiva Solution).

A bientôt !

 

*Retraite : nom commun donné au lieu où les gens enterrent leurs rêves et leurs espoirs. Surtout ne faîtes pas ça, vous risquez de finir comme dans un clip d’Avicii.

**Censuré : comme mon âge et celui de Celle-dont-on-doit-pas-nommer-le-nom même si son année de naissance traîne sur Singapour Nanas (Merci Adeline et Elodie).

Partager
Auteur du blog Paris-Singapore, boit 8 cafés par jour pour se tenir éveillé et lit des gros livres pour paraître intelligent.
  • Geraldine Ruiz

    Bonjour Louis! Super cette section grimpe. Nous venons d’arriver en famille il y a un mois et j attends que le rythme soit calé et qu on soit installé pour m’y remettre! Au plaisir de vous croiser sur les parois ;-)
    Belle journée!

    • Bonjour Géraldine,

      A bientôt à Onsight alors!

      Bonne journée :)