Stateland Cafe (Bugis)

Il était une fois…

Compte tenu du nombre très important de cafés ouverts depuis le début de l’année, chaque lieu essaye de tirer son épingle du jeu afin de se démarquer de la concurrence.

Plan de Stateland Cafe à Bali Lane (Singapour)

Pour Stateland Café, les 3 fondateurs ont prit le parti de raconter la création du café et d’expliquer l’histoire des photos qui ornent les murs de ce petit établissement situé au 30 Bali Lane. La rue est plus connue pour abriter de nombreux bars, Blu Jaz notamment, mais elle est relativement peu fréquentée en journée.

Ouvrir un café de ce côté de Kampong Glam est clairement un pari, d’autant que la concurrence du côté de Bugis est très importante avec des poids lourds tels que Maison Ikkoku (qui a fait une apparition dans le dernier Cereal Mag*) ou encore CAD Cafe (qui propose l’excellent café de chez Toby’s Estate).

 

Work in progress

La décoration se fait écho de l’histoire du lieu, à renforts de photos et d’objets industriels DIY. C’est très réussi et l’ensemble est à le fois cohérent sans pour autant avoir un air de “déjà vu” dont souffrent beaucoup de cafés ouverts récemments.

Stateland Cafe à Bali Lane (Singapour)

De surcroît Stateland communique beaucoup sur ses gauffres, notamment sur sa page Facebook, afin se différencier des autres cafés. Pourquoi pas. Avoir une histoire, une belle décoration et un staff sympatique ne suffit pas pour fidéliser une clientèle. Il faut surtout proposer, à minima, un café décent et une nourriture de qualité.

Chez Stateland la créativité est au rendez-vous mais elle ne masquera pas le fait que les plats et le café ne resteront pas dans les annales.

Gauffre et Café Latte à Stateland Café

Peut-être une erreur de jeunesse. Le lieu et le personnel sont attachants alors je pense que je reviendrai dans 3 mois pour voir si la situation s’est améliorée…

 

Plus d’informations :
    • Bonne pioche : Statelander’s Big Breakfast (17.90$).
    • Bon à savoir : Le lieu est très petit, une seule table de plus de 4 personnes (et elle est dehors).
    • C’est où : 30 Bali Lane, 5 min à pied de Bugis MRT.
    • Que faire ensuite : Aller essayer les vélos de chez Tokyobike.
    • Pour en savoir plus : Page Facebook de Stateland Cafe.

 

*Cereal Magazine – Kinfolk – Monocole : la trilogie des magazines branchés de Singapour que tout le monde se doit d’avoir dans son salon (Inutile de lire le contenu, le but c’est d’avoir des exemplaires stratégiquement disposés, mais de façon négligée, dans des endroits clés de votre appartement). 

Partager
Auteur du blog Paris-Singapore, boit 8 cafés par jour pour se tenir éveillé et lit des gros livres pour paraître intelligent.