Tout savoir sur l’EPEC

[EDIT du 1er décembre 2011] Dans le cadre du durcissement des lois sur l’immigration à Singapour, le système EPEC est suspendu par le gouvernement Singapourien. Vous ne pouvez donc plus faire d’EPEC pour venir trouver un travail dans la Cité-Etat. 

 

Ces quelques lignes s’adressent aux personnes souhaitant faire un Employment Pass Eligibility Certificate (EPEC) dans le cadre d’un départ à Singapour.

 

Petit rappel utile au sujet de l’EPEC !

Ce document n’est pas un visa mais simplement un certificat qui permet la reconnaissance des diplômes que vous avez passé en France. Attention donc, l’obtention d’un EPEC (délivré par le Ministry of Manpower de Singapour) ne vous dispense donc pas de faire les démarches pour l’obtention d’un visa long-terme d’un an, de surcroît vous ne pouvez pas travailler avec un simple EPEC.

The Co à City Hall

Celui-ci est valable deux ans à partir de sa date d’émission. Les informations données dans cet article sont à titre informatives et ne doivent pas vous affranchir de vous renseigner par vous même, gardez à l’esprit que les règles sur ces sujets évoluent très rapidement.

 

Mais alors, quel est l’intérêt alors de faire une telle demande ?

Avec un EPEC il est beaucoup plus simple d’obtenir un visa long-terme, vous disposez alors d’une procédure spéciale pour la demande de visa, de plus les employeurs pourront plus aisément faire la demande du visa de travail (vos diplômes ayant déjà été reconnus par la République de Singapour). Ce n’est pas indispensable dans la recherche d’un emploi, juste très fortement conseillé.

 

Qui peut prétendre à un EPEC ?

Pour pouvoir demander un EPEC vous devez être titulaire d’un diplôme d’un établissement de premier plan (français ou étranger) c’est à dire pour la France, des institutions telles que HEC, l’ENA, l’ESSEC,  l’université Paris-Dauphine, Sciences-Po Paris, l’INSEAD,…

La première chose à faire est donc de vérifier que votre établissement est sur la liste. Dans le cas contraire vous pourrez toujours vous rabattre sur un Working Holiday Pass (mais qui permet un séjour de 6 mois maximum).

 

Que faut-il faire AVANT de commencer les démarches ?

Tout d’abord il vous faut réunir tous les documents officiels nécessaires c’est à dire vos diplômes officiels.

On parle ici des vrais diplômes édités par l’imprimerie nationale et pas les simples attestations de réussites délivrées par le secrétariat de votre université ou des copies. Les originaux sont nécessaires.

Il vous faut également comme documents : des scans de certaines pages de votre passeport et des photos d’identités (taille passeport, datant de moins de 3 mois).

 

Etape 1 : Faire des copies certifiées des diplômes à l’attention de Singapour

A la marie par exemple, n’oubliez pas de préciser la destination des documents (en l’occurrence Singapour).

    • Prix : le coût des photocopies.
    • Temps : 3 minutes (2 coups de tampons et une signature).

 

Etape 2 : Faire des traductions certifiées des diplômes

Il ne s’agit pas de simples traductions mais de traductions à faire par un cabinet ayant des traducteurs assermentés par l’Etat français (par exemple Sogedicom sur les Champs-Elysées à Paris). Faites un devis avant pour éviter les mauvaises surprises (vous scannez les documents à traduire pour estimation) et n’hésitez pas à faire jouer la concurrence.

    • Prix : environ 60 euros par diplôme (peut varier en fonction du nombre de mots sur vos diplômes).
    • Délai : 3 jours environ (vous déposez les documents et venez les chercher 3 jours plus tard).

 

Etape 3 : Faire certifier les copies + les traductions assermentées par la CCI

Il faut ensuite passer à la CCI avec les copies certifiées + les traductions assermentées pour les faire certifiées par la CCI qui va mettre son tampon dessus. Attention si vous avez des diplômes étrangers, il vous faudra sans doute aller à l’ambassade d’origine de vos diplômes pour la certification.

Vous pouvez vous rendre à la CCI de Paris par exemple (2 rue de Viarmes 75002 Paris). Attention la CCI demande à conserver des copies donc faites des photocopies de vos documents avant d’y aller.

    • Prix : 11 euros par document.
    • Délai : 5 minutes (venez à l’ouverture, sinon ça peut être beaucoup plus long).

 

Etape 4 : Faire certifier le tout par le Ministère des Affaires Etrangères

Il faut vous rendre au Bureau des Légalisations, Ministère des Affaires Etrangères (57 boulevard des Invalides 75007 Paris) afin que l’on vous pose des timbres fiscaux sur les documents. Les formalités peuvent se faire par correspondance également (pour les personnes n’habitant pas en région parisienne).

    • Prix : 2 euros par document.
    • Délai : 10 minutes (il est impératif de venir à l’ouverture, il y a beaucoup de monde, vous pouvez facilement attendre plusieurs heures).

 

Etape 5 : Faire certifier le tout par l’ambassade de Singapour à Paris

Il faut vous rendre à l’ambassade de Singapour à Paris (16 rue Murillo 75016 Paris) au service dédié (uniquement le matin de 9h00 à 13h00).

    • Prix : 8 euros par document.
    • Délai : 48 heures (vous déposez les documents et venez les chercher 2 jours plus tard).

 

Application en ligne sur le site du Ministère du travail de Singapour

Maintenant que vous avez tous les documents originaux, copies certifiées, traductions certifiées…Vous pouvez commencer les démarches en ligne sur le site du Ministère du travail de Singapour pour postuler à l’EPEC. Vous allez ouvrir un dossier ou vous indiquez quelques renseignements de profil afin de voir si vous êtes éligible.

48H plus tard vous recevrez normalement une réponse vous invitant à transmettre les pièces justificatives de votre profil (donc tous les documents cités précédemment sont à scanner puis à uploader sur le site du MoM), vous avez une semaine pour le faire.

La lettre tant attendue pour l'EPEC

Une fois cette étape franchie c’est bon ! Il vous suffit d’attendre la réponse du Ministry of Manpower qui vous annoncera la bonne nouvelle par email (c’est assez rapide, en général entre 48 et 72H après la soumission des pièces justificatives).

Finalement un courrier vous sera envoyé par voie postale avec le sésame tant désiré (environ 4 semaines). Félicitations vous pouvez maintenant vous rendre à Singapour (sous 2 ans) et faire une demande de visa long-terme une fois sur place (vous ne pouvez pas faire le visa long-terme depuis la France).

 

[Edition] Précisions apportées par Baku dans les commentaires.

Partager
Auteur du blog Paris-Singapore, boit 8 cafés par jour pour se tenir éveillé et lit des gros livres pour paraître intelligent.
  • Titoun

    Bonjour,

    merci beaucoup pour ces informations. J’ai recu mon EPEC il y a une semaine, je compte partir pour Singapore debut septembre, Suis-je obliger de prendre un billet aller retour ? ils sont quand meme beaucoup plus cher et je ne pense pas revenir en france afin au mois un ans.

    merci d’avance.

    • enoa

      Bonjour Titoun,

      Etant donné que tu n’as qu’un EPEC, tu dois venir à Singapour avec un simple visa de touriste puis faire une demande de visa long-terme.

      Sur le site de l’ambassade de Singapour en France il est bien marqué qu’il faut un billet retour confirmé si tu veux ton visa de tourisme http://www.mfa.gov.sg/paris-french/consular_services.html

      Essayes de les appeler (01 56 79 68 00) pour savoir si avec un EPEC tu peux te passer de billet de retour.

  • Florence

    Bonjour,

    Et comment faire si on est deja sur place et qu’on a pas fait les demarches avant?
    Rentrez au pays lol?!
    blague a part, est ce que tu aurais des conseils?
    merci d’avance

    • Bonjour Florence,

      Toutes les démarches peuvent se faire par correspondance mais cela risque de prendre plus de temps et il faudra certainement t’adresser également à l’Ambassade de France à Singapour pour certaines démarches (copies certifiées conformes par exemple). Ou alors tu connais quelqu’un qui peut faire les démarches pour toi en France, cela reste encore la solution la plus rapide.

  • baku

    bonjour,

    je viens de faire les démarches, pour information il existe des traducteurs à 50/56 euros assermentés avec prix unique par page. (il faut juste passer une vingtaine de coup de tél pour trouver les bons)

    Pour précision (ca peut vous éviter des grosses pertes de temps), à la CCI il faut fournir des photocopies qu’ils gardent en archive. Ils ont une photocopieuse qui marche avec de la monnaie et qui ne la rend pas. A prévoir donc :)
    De plus, le prix par doc est maintenant de 11 euros par doc.

    merci pour ce post, il m’a été super utile (comparé à l’ambassade singapour qui m’a envoyé balader :(

    • Bonjour Baku,

      J’ai mis à jour l’article avec tes remarques. Merci pour les précisions.

  • baku

    Bonjour,

    une autre remarque concernant la légalisation au MAE, ils demandent à être payé en pièces de 1 ou 2 euros ou par chèque.
    Arriver avec un billet de 20e ou une CB vous forcera à aller faire de la monnaie dans une boutique à côté.

    • Merci pour toutes ces précisions Baku, cela devrait éviter à certains de perdre du temps par la suite :)

  • baku

    Pour la dernière étape (l’ambassade), ça n’est plus 8e mais 9e par doc. Et ils m’ont dit que c’est ouvert aussi l’après midi (contrairement à ce qui est indiqué sur leur site) mais je n’ai pas les horaires exacts.

    • Oops, j’ai loupé ce commentaire.

      Je t’avoue que le coup de “c’est ouvert l’après-midi mais c’est pas marqué sur le site” ça fait partie des choses que je n’irai pas vérifier ;)

  • titoun

    Merci enora pour ces informations,

    je viens d’appeler l’ambassade, et il est bien necessaire d’avoir un billet retour. Voila, pour ceux qui rechercherai l’information, elle est la maintenant!

    ++

    • Merci pour l’info Titoun, il est vrai que pas mal de gens se posent la question. Maintenant on a la réponse, oui le billet d’avion est obligatoire même avec un EPEC.

  • jbc

    Bonjour à tous,

    Sinon, il y a aussi le PEP (Personalised Employment Pass) qui permet de pouvoir rester ici pour une durée de 5 ans et de changer de travail comme on veut. Le mien m’a été délivré sur place en environ 3 semaines. Je n’ai eu à présenter aucun documents, seulement mon passeport pour le retrait du pass.

    • En effet pas besoin s’embêter à faire toutes les démarches pour l’EPEC et les visas quand on peut avoir le PEP! Il faut effectivement avoir du temps à perdre pour faire l’EPEC alors qu’en 3 semaines on a un permis de travail pour 5 ans juste avec un simple passeport.

  • Florian

    Bonjour,

    Je vais très prochainement tenter de m’expatrier sur Singapour. Je vais donc demander un EPEC… Je ne sais pas si je peux tenter d’obtenir un PEP… Ma question est: Est-ce que je peux faire une demande EPEC et PEP en même temps?

    Merci beaucoup!!

    • Oui, il est possible de faire les deux demandes en même temps.

  • Florian

    Merci beaucoup pour toutes ces informations!

    Super blog!

  • Emilien

    Hello !
    Bon pour info, l’EPEC c’est terminé depuis le 1 décembre 2011 !

  • Emilien

    ha desole j’avais pas vu l’edit ! oups

  • Julien

    L’EPEC n’étant plus disponible, est-il nécessaire de faire certifier la traduction, puis par le ministère, puis par l’ambassade? Si je ramene juste mes diplomes choisis, cela ne suffit-il pas pour les employeurs?