Toujours plus de français qui cherchent un Travail à Singapour !

Bilan 2011 de la Chambre de Commerce Française à Singapour

En 2011 la Chambre de Commerce Française à Singapour (FCCS) a reçu 451 candidats (contre 360 en 2010 soit près de 25% d’augmentation), a publié 115 offres d’emplois et de stages (contre 146 en 2010 soit une baisse de 22%) et a placé 58 candidats contre 56 l’année précédente.

Pour faire simple, chaque semaine la FCCS publie 2 offres d’emplois, reçoit 10 candidats et arrive à en placer un.

 

Le débarquement massif des français à Singapour !

La première chose que l’on remarque c’est la très forte augmentation des candidats, +25% en une année, c’est impressionant. Singapour est clairement une destination à la mode pour plusieurs raisons : dynamisme de la région, pays anglophone, besoin important de main d’oeuvre, crise en France,… Du coup la concurrence est rude et il est de plus en plus difficile d’obtenir rapidement un RDV à la FCCS.

Le port de Singapour

Certains animateurs de réseaux d’écoles m’indiquent qu’ils n’ont plus le temps de répondre correctement aux multiples demandes d’informations sur Singapour. Moi même j’avoue que je ne peux répondre à toutes les demandes d’informations qui me sont adressées par email.

Autre information, d’après les stats de la FCCS, les candidats sont composés de 60% de Seniors contre 40% de juniors et de jeunes diplômés, toujours utile à savoir.

 

Une compétition internationale ?

De l’autre côté il faut noter que les entreprises pubient moins d’offres par le biais de la FCCS. Cela peut signifier plusieurs choses :

    • Les entreprises françaises recrutent moins.
    • Les entreprises françaises recrutent moins de français.
    • Les entreprises françaises ne passent pas par la FCCS pour promouvoir leurs offres.

Sachez cependant que les français restent très appréciés à Singapour notamment parce que la France reste un partenaire commercial très important pour de nombreuses entreprises (et un chargé de compte qui parle votre langue, c’est toujours un avantage).

 

Difficile de trouver un travail à Singapour ?

Pas franchement en ce moment surtout si vous êtes bien préparés et au courant de l’actualité à Singapour: ouverture de nouveaux hôtels (Sofitel), nouveaux contrats remportés par des firmes française (Alstom),…

Français à Singapour

Il y a de très nombreuses entreprises qui recrutent à Singapour, avec une croissance soutenue (4,9% en 2011), un taux de chômage historiquement bas (2% en ce moment) et un turnover important, de nombreuses entreprises françaises et étrangères recrutent, il faut simplement ne pas cibler que les entreprises françaises et être prêt à accepter un contrat local qui sera forcément moins avantageux qu’un contrat français.

Bon à savoir, Singapour n’est pas forcément une destination de choix pour tout le monde ! Ainsi les jeunes britanniques souhaitant s’installer à l’étranger citent bien l’Asie du Sud-Est comme destination favorite mais plutôt du côté de Jakarta, Bangkok, Manile ou Phnom Penh… Singapour ne rentre même pas dans le top 20 de leur choix.

Partager
Auteur du blog Paris-Singapore, boit 8 cafés par jour pour se tenir éveillé et lit des gros livres pour paraître intelligent.
  • Mathieu

    Exactement la meme chose avec les demandes d’aide que je recois. Certaines fois, tu te pose des questions…

    • J’ai arrêté de me poser des questions. Les demandes farfelues, les gens qui ne prennent même pas la peine de lire le blog,… je ne prends plus la peine de répondre.

      Sans compter que l’écrasante majorité des personnes que tu aides ne te donneront jamais aucun feedback par la suite ;)

  • Oui, les francais sont apprecies pour certaines fonctions, mais ne pas oublier les fameux quotas qui rendent l’embauche des etranger plus compliquee. Mais comme tu le dis tres bien, c’est possible et les compromis sont necessaires: beaucoup pensent etre en mesure de demander un contrat / package en or. Dans les faits, la concurrence est rude: on arrive a recruter des locaux d’un tres bon niveau moins gourmands sur leur package. Et la vie a Singapour est de plus en plus chere!

    • Il y a aussi un nouveau souci : il est de plus en plus dur de décrocher l’EP même quand on est déjà embauché en CDI (il n’est pas rare que l’entreprise fasse 2 ou 3 demandes avant de décrocher le précieux sésame).

      Par les PR c’est devenu encore plus difficile, toutes les demandes faîtes autour de moi lors de la seconde moitié de 2011 ont été rejetées malgré des dossiers solides.

  • Mil_75

    Pour preuve que c’est plus dur: de Paris ma copine a decroche un bon contrat local avec la filiale singapourienne de sa boite fin 2011 (une grosse MNC). On partait confiant car JAMAIS aucun EP ne leur avait ete refuse…sauf que…son EP fut rejete le jour de notre arrivee ici, le tout premier d’une serie en cours. C’etait tout debut 2012, le deuxieme appel est toujours en cours et on croise les doigts…

    • Chez les boîtes Singapouriennes ça passe encore (aucun refus en 2012 chez nous), par contres les entreprises étrangères, c’est une galère sans nom en ce moment (par rare d’avoir 2 ou 3 refus avant d’être accepté au final).

      Espérons que cela soit temporaire. Singapour devient de moins en moins ‘Foreign friendly’ (et pas qu’au niveau de l’emploi).

  • kaarth

    Je suis actuellement en 4e année d’étude en école d’ingénieur spécialisé dans les technologies du web et j’ai envie de quitter la France pour Singapour pour les raisons suivants : c’est le centre où tous les savoir-faire des pays émergents sont réunis ey je pense pouvoir apprendre beaucoup plus de choses qu’à Paris.. Les offres dans ce milieu se font-ils rares la-bas, ou recherchent-ils toujours des jeunes talents ? J’aimerais avoir votre point de vue.

    • Singlish

      Pars plutôt en Amérique Latine, notamment Brésil, Argentine et Chili … L’e-commerce est un secteur en pleine expansion la bas …

      Singapour c’est plutôt pour la Banque et les affaires…

    • Réduire Singapour à “La Banque et les affaires” c’est un peu facile. Ne pas oublier que depuis Singapour vous avez accès à l’Asie du Sud-Est pour gérer votre business et que de nombreux sociétés sont installées dans la Cité-Etat alors même qu’elles n’y font pas de business.

      L’e-commerce à Singapour souffre du fait que le pays soit en fait une ville et que tout est ouvert 24/24 et 7/7. Du coup dès que vous avez besoin d’un livre ou autre c’est plus rapide d’aller le chercher que de le commander sur le web. Cependant les succès de Zalora, RedMart et G-Market montrent que cela commence à changer et qu’il y a encore des places à prendre (même si j’imagine que le marché est très différent de l’Amérique Latine qui est également un endroit fabuleux). A vous de voir quel style de vie vous préfèrez :)