A la découverte des bibliothèques de Singapour

Quel est le point commun entre Le guide Monocle pour Sydney, Rework et Designing Design de Kenya Hara ?

A la découverte des bibliothèques de Singapour

Il s’agit des derniers livres que j’ai emprunté à l’une des bibliothèques de la Cité-Etat.

Pourquoi je vais à la bibliothèque ?

Certains lecteurs vont (encore) penser que je suis un pauvre parce que je n’achète pas tous les livres que je lis. Honni soit qui mal y pense car la raison n’est pas du tout pécuniaire.

A la decouverte de mon HDB

Simplement je n’aime pas accumuler des affaires à la maison. Et à la différence de Marie Kondo, je n’ai pas besoin de me transformer en pieuvre touche à tout pour faire le tri de mes possessions.

Je ne possède pas chez moi tous les livres que j’ai lu. Loin de là. Et je n’éprouve pas le besoin compulsif d’exhiber ma bibliothèque à chaque personne qui passe chez moi pour lui montrer à quel point je suis un avide lecteur (ce que je ne suis pas du tout).

Cycle Book Singapour

Sans compter que vu l’humidité à Singapour, vous faîtes un cadeau à vos livres en ne laissant pas moisir sur des étagères de votre bibliothèque. Ou alors vous mettez l’air-con tout le temps parce que, je cite, “on s’en fout s’est payé par la boîte” (logique imparable).

Des bibliothèques modernes

Revenons à nos moutons, ou plutôt à nos livres : Les bibliothèques de Singapour sont fantastiques.

Library at Orchard

Si elles n’ont pas le charme de la bibliothèque du Rijks Museum, elles sont tout de aussi sympas et modernes que la plupart des bibliothèques municipales en France.

Bibliotheque Bishan Singapour

Prenez l’exemple de Library@Esplanade, Library@Harhourfront ou encore Library@Orchard qui sont plutôt des endroits cools (cf photos ci-dessous).

Library a Orchard Singapour

Evidemment Singapour prends soin de ses bibliothèques. Outre le programme de rénovation des établissements, le gouvernement a décidé de mettre les bibliothèques au coeur de la ville.

National Library Board Singapore Logo

Les nouveaux lieux sont non seulement flambants neufs mais ils sont surtout placés dans dans des endroits fréquentés par les habitants.

Bibliotheque Orchard

C’est à dire les malls : Orchard Central, Vivocity, Chinatown Point, Esplanade,… Le pragmatisme à la singapourienne.

Les bibliothèques de Singapour

Mais sinon, c’est comment les bibliothèques à Singapour ? Quelques avantages en vrac :

  • Vous empruntez les livres vous-mêmes (borne en libre-service).
  • Les bibliothèques sont généralement ouvertes tous les jours de 10h00 à 21h00
  • Vous pouvez prolonger vos emprunts sur Internet (pas besoin de passer en bibliothèque).
  • Si un titre n’est pas disponible vous pouvez savoir où il est disponible. Et dans le pire des cas, à quel moment il va être disponible.
  • Vous pouvez retourner les livres à n’importe quelle bibliothèque (oui vous avez bien lu, vous pouvez emprunter votre livre à Orchard et le rendre à Serangoon si vous le souhaitez).
  • Il y a plein d’audio-books et de livres électroniques : pratique si vous prenez le métro ou le bus.
  • C’est gratuit (sauf les amendes si vous rendez vos livres en retard).
  • Les livres sont plutôt en bon état (jamais eu de pages déchirées ou autres).
Bibliotheque Singapour

Les moins :

  • Il y a parfois beaucoup de monde dans les bibliothèques, notamment à l’approche des examens scolaires. Et comme à Beaubourg à Paris, il y a parfois de la queue le matin à la Central Library pour avoir une table (qui est une des plus grandes de la ville).
  • Il fait parfois très froid (prenez une petite laine).
  • Quand le livre que tu veux lire est à Tampines alors que tu habites à l’autre bout de la ville et qu’il va falloir attendre son transfert dans ta bibliothèque.

Comment emprunter des livres ?

Pour les étrangers il faut s’inscrire ($10.50, une seule fois) et ensuite il y une cotisation annuelle de $42.80. C’est gratuit pour les Singapouriens et les Résidents Permanent.

Bibliotheque a Singapour

Les amendes pour les livres en retard c’est $0.15 par livre et par jour de retard. Oui, Singapore is a fine city ;)

Le mot de la fin

Si vous pensez que Singapour est une ville où il n’y a rien à faire, alors c’est parfait. Vous avez plein de temps pour lire des auteurs sérieux plutôt que de lire les élucubrations d’un inconnu sur un blog.

Bibliotheques Singapour

Les derniers livres que j’ai emprunté et que je recommande du coup :

  • Rework : vous bossez dans une start-up, chez un VC ou une PE ? Découvrez la vision de l’entreprise des mecs derrière l’aventure Basecamp. Enfin un livre qui remet en question beaucoup des soi disantes “best practices” des start-up d’aujourd’hui.
  • The design of everyday things : gros coup de coeur. Le livre que beaucoup considère comme la Bible de l’UX, même si l’auteur n’aime pas ce terme. Un livre avant-gardiste qui date de 1988 mais qui reste furieusement d’actualité. Vous ne regarderez plus jamais les portes de la même façon ! Découvert grâce à Celle-dont-on-doit-pas-nommer-le-nom.
  • The Monocle Guide to Sydney : parce que je pars en Australie en Avril. Comme d’habitude les guides Monocle sont excellents. Les guides de voyages sont plutôt des livres périssables du coup je préfère les emprunter.

Et si vous achetez des livres, ce que je fais quand même souvent (j’ai acheté Rework et The design of everyday things NDLA), je vous renvoie à cet article : 5 librairies à découvrir de toute urgence à Singapour.