Faire convertir son permis de conduire français à Singapour

Conduire à Singapour

Avec un simple permis de conduire français, il est possible de conduire à Singapour pendant 12 mois pour les étrangers ayant un visa de travail ou d’études.

Seule condition que celui-ci soit traduit de manière officielle (par exemple via l’Alliance Française de Singapour) ou que vous disposiez d’un permis de conduire international.

Faire convertir son permis de conduire français à Singapour

Au bout de 12 mois (et si vous voulez continuer à conduire), il suffit de passer un examen théorique : le BTT (Basic Theory Test) qui est l’équivalent de notre examen du code, en plus facile.

Pour passer le BTT c’est relativement simple, il vous suffit de vous inscrire dans un des trois centres d’examens de l’île :

    • Woodlands Driving Test Centre (Woodlands Industrial Park E4 Singapore 757387)
    • Bukit Batok Driving Test Centre (815 Bukit Batok West Ave 5 Singapore 659085)
    • Kampong Ubi Test Centre (205, Ubi Ave 4 Singapore 408805)

Attention : depuis 2018 il faut se rendre dans un des trois centres pour l’inscription. L’inscription sur Internet n’est PLUS possible. 

Dans mon cas je suis allé sur Internet pour réserver une session de BTT au Woodlands Driving Test Centre (coût SGD 6.80 pour l’examen et SGD 5.35 pour l’inscription au centre). Tout se fait sur le web : inscription, paiement et réservation d’une place pour l’examen (Prévoir 1 à 2 mois d’attente en général).

 

Passer le BTT

Je suis donc allé au Singapore Safety Driving Center de Woodlands pour passer mon BTT (il y a une navette qui passe toutes les 20 minutes et qui relie le centre d’examen à la station de MRT Admirality).

Le comptoir pour faire convertir son permis à Singapour

Le test en lui même et relativement simple : faut répondre à 50 questions en 50 minutes sur un écran tactile. A la fin du test on vous indique tout de suite si vous avez réussi (il faut avoir au moins 45 questions correctes sur 50). Il m’a fallu 12 minutes pour faire le test et obtenir 49/50, rien de très compliqué.

Seuls points qui peuvent poser des problèmes : les règles locales concernant les horaires pour les voies de bus, les peines encourues pour les infractions, les règles à propos de l’alcool au volant…

Sinon le reste des questions vous rappellera très certainement le code en France (et celles-ci sont beaucoup moins tordues et font appel au bon sens).

 

Convertir son permis

Si vous êtes de nature optimiste (comme l’auteur de ces lignes) et que vous pensez réussir votre BTT du premier coup (ce qui n’est pas bien difficile) vous pouvez venir avec tous vos documents pour la conversion.

En effet une fois le BTT réussi, vous pouvez tout de suite faire votre demande.

L'attente est très courte pour déposer les documents pour convertir votre permis de conduire

Il vous suffit de remplir un formulaire (disponible auprès de la personne qui surveille le BTT) et de prendre un ticket (et d’attendre votre tour au comptoir). A noter que vous n’avez pas besoin d’imprimer votre résultat du BTT, il est directement enregistré en base et attaché à votre visa (pratique).

Quels sont les documents nécessaires pour convertir votre permis ?

    • Passeport (+photocopie)
    • Visa de travail (+photocopie)
    • Permis de conduire français (+photocopie)
    • Traduction du permis de conduire français (+ photocopie)
    • Une photo d’identité
    • 50$ (paiement par NETS ou Cashcard uniquement)
    • PAS besoin de votre attestation de réussite au BTT

Une fois au comptoir j’ai juste eu à déposer tous les documents pour vérification. Tout s’est bien passé et je devrai recevoir, par la poste, mon permis qui est valable pour une durée de 5 ans.

Donc maintenant je peux conduire à Singapour, il ne me reste plus qu’à me procurer une voiture, mais ça, c’est une autre histoire.

 

Limites de la conversion

Attention, la conversion de permis s’applique uniquement aux permis de conduire que vous avez obtenu suite à un examen et non pas à un permis de conduire que vous avez obtenu sans examen pratique.

Typiquement le permis A1 (moto de faible cylindrée) qui s’obtient automatiquement au bout d’un certain nombre d’années de permis B en France, ne peut pas être converti en un permis de conduire moto à Singapour*.

Compte-tenu du durcissement des lois sur l’immigration, je ne saurai que trop vous conseiller de faire convertir votre permis de conduire français en permis de conduire Singapourien, même si vous êtes encore dans votre période de 12 mois, car la procédure est simple, rapide et facile à l’heure actuelle.

 

*C’est écrit noir sur blanc sur le site de la Police de Singapour : Licence that is granted automatically without the need of test but on the merit of attaining of another licence will not be converted, example a motorcycle licence granted with class 3 licence without going through a test is practised in countries like Myanmar and France.