Grand prix de F1 de Singapour : Guide de Survie

Chaque année c’est la même chose, lors de l’avant-dernier weekend de Septembre vous avez deux options: prendre des tickets pour le Grand Prix de F1 ou vous enfuir de la Cité-Etat. En effet la ville est littéralement envahie par les touristes et Singapour vit au rythme de la course pendant 3 jours et surtout 3 nuits.

Grand prix de F1 de Singapour - Pass pour rentrer sur le site (Zone 4)

Etant donné que le circuit se situe en ville, il est difficile d’y échapper, ne serait ce qu’à cause du bruit assourdissant des monoplaces et des spectateurs qui ont le bon goût de se promener avec leur pass accrochés autour du cou partout en ville.

Les tickets pour la F1 proposent un large éventail de tarifs allant du simple billet pour les concerts du vendredi “Single day ticket Zone 4 Walkabout” qui s’affiche à 58$ jusqu’au “3 days turn 1 Grandstands” à 1288$ pour ceux qui ne veulent rien rater de la courses, des qualifications et des évènements du weekend. Des suites sont également disponibles à des prix stratosphériques.

 

Les essais et les courses

Pour la F1 bouchons d’oreilles obligatoire sinon vous allez vite devenir sourds, pour les enfants mieux vaut venir avec des casques anti-bruits. Pour la Porsche Carrera Cup et le Ferrari Challenge ça passe encore mais pour la F1 c’est vraiment indispensable surtout si vous vous situez au niveau des lignes droites et des sorties de courbes.

Quel est le meilleur endroit pour regarder la course ? Je serai tenté de dire derrière votre télévision. En effet compte-tenu de la vitesse, il est difficile de profiter pleinement du spectacle sans compter que le bruit empêche toute communication.

Grand prix de F1 de Singapour - Un circuit dans la ville

Pour ce qui est des suites au dessus des stands de ravitaillements, je me contenterai de citer un ami “voir des mecs faire le plein d’une voiture en 10 secondes ça ne n’intéresse pas”. Il faut souligner que ces loges ont pour but principal le business et non le spectacle (si vous en doutiez encore).

Sinon certains apprécient la sortie de virage au niveau du coude de l’Asian Civilizations Museum ou encore le Grand Stand de Marina Bay. A vous de voir ce que vous préfèrez.

Grand prix de F1 de Singapour - Gradins

A noter que le Ferrari Challenge mélange pilotes pros et ‘Gentleman Drivers’  Compte tenu de la performance des amateurs il est évident qu’il s’agit de personnes qui ont dû aligner du cash pour participer et qui n’ont aucune notions de pilotage. Sorties de routes, méconnaissance du circuit et trajectoires improbables sont au programme.

Grand prix de F1 de Singapour - Sur le circuit

A mourir de rire. Vu les temps et les écarts affichés par certains pilotes, je pense que même les chauffeurs SBS et SMRT font un meilleur chrono, aux heures de pointes, avec leur bus.

Le spectacle offert par certains ‘Gentleman Drivers’ est affligeant : tour de circuit sur les bandes d’arrêts d’urgence en première, passage dans les stands au lieu de la ligne droite de départ, demi-tour laborieux… Néanmoins cela permet aux spectateurs de rire un peu en attendant les vrais pilotes.

 

Les concerts au Pandang Stage (Maroon 5, Katy Perry, Jay Chou,…)

Ce qu’il faut savoir que c’est le Pandang Stage est divisé en plusieurs parties afin de limiter les mouvements de foules (impossible de faire un Braveheart par exemple). La zone la plus proche de la scène est nommée “Fan Zone”, elle est réservée au porteurs de bracelets Fan Zone.

Grand prix de F1 de Singapour - Pandang Stage

Comment faire pour avoir ce précieux sésame ? Il suffit de venir à l’ouverture du site (à 2h30) puis de foncer vers le Pandang Stage où sont distribués les bracelets, en général en 20-30 minutes tous les bracelets partent.

Grand prix de F1 de Singapour - Gate 3

La technique c’est donc d’y aller à 2h30 et de prendre des bracelets (et même de refaire la queue pour en prendre d’autres) puis ensuite de faire autre chose (dans mon cas rentrer chez moi pour dormir) puis de revenir ensuite pour les concerts. A noter que certains fans arrivent à 2h30 et patientent dans la Fan Zone (où il n’y a rien à faire) de 2H30 de l’après-midi jusqu’à l’heure du concert (en général 11h00 du soir) sous un soleil de plomb et avec un bruit assourdissant.

Grand prix de F1 de Singapour - Esplanade

Sinon pour le concert rien à signaler hormis qu’il ne faut pas vous attendre à un débordement d’enthousiasme du public et que la participation est plutôt limitée (pour ne pas dire autre chose). Bonne nouvelle, même au premier rang le son n’est pas très fort donc pas besoin de bouchons d’oreilles à moins d’avoir les oreilles très sensibles.

Grand prix de F1 de Singapour - Maroon 5

Et sinon les appareils photos et autres téléphones sont légions comme dans tous les concerts depuis quelques années. Pour certains il semble plus important de garder un souvenir du concert plutôt que d’en profiter pleinement. Chacun son truc.

 

Les autres activités

Il y a également quelques animations classiques en dehors du circuit : simulateur de courses, expositions de voitures anciennes, nombreuses prestations artistiques plus ou moins inspirées, photos sur des faux podiums de F1…Mais également des stands de merchandising à perte de vue, des stands de nourritures et de boissons partout.

Grand prix de F1 de Singapour - Exposition de voitures anciennes

A noter que si vous n’aimez pas faire la queue pour les toilettes pré-fabriquées, vous pouvez toujours allez aux toilettes d’Esplanade Theaters qui sont également ouvertes pendant toute la durée de l’évènement.

Grand prix de F1 de Singapour - Porte 3

A noter que le Grand Prix est également l’occasion d’une démonstration de l’organisation Singapourienne. Pas de mouvements de foules brusques, des entrées et sorties fluides, des indications claires et précises, des métros aux horaires étendus pour le weekend (et même pas bondés à la sortie des concerts).

 

Le réseau & l’appli du GP de F1

Essayez d’imaginer que tout le monde essaye d’appeler et d’utiliser Internet en même temps… En somme le réseau sur le site du Grand Prix peut parfois défaillir donc mieux vaut se donner un point de RDV et garder un programme papier avec soi plutôt que de compter sur le réseau téléphonique et sur l’appli du GP qui plante toutes les 30 secondes.