Ecoles maternelles à Singapour : une nouvelle ouverture

Depuis plus de dix ans le Lycée Français de Singapour (LFS) fait office de référence pour la scolarisation des Français à Singapour. Outre ses 100% de réussite au bac, son équipe pédagogique, ses options culturelles et sportives, le LFS joue aussi un rôle central dans la communauté française.

Lorsque que le LFS a migré de Bukit Timah vers Serangoon Gardens, c’est toute la communauté qui a suivie. Au point de créer un “Little France” dans un quartier qui à priori n’avait aucune raison de le devenir. L’établissement fait office de lieu de rencontre et d’échanges pour les enfants mais aussi pour les parents.

Ecoles maternelles à Singapour : une nouvelle ouverture

Pour de nombreux parents, le LFS s’impose comme une évidence. Cela permet aux enfants de continuer leur scolarité, si ils viennent de France, ou alors de faire leurs premiers pas dans le système à la “française”. C’est aussi l’assurance de pouvoir continuer sans trop de difficultés dans le cas d’un retour au pays ou d’un transfert vers autre un autre établissement du même type à l’étranger.

 

La communauté française est nombreuse et diverse

Singapour n’a jamais été aussi populaire auprès des Français. Environ 14,000 Français sont inscrits auprès des autorités consulaires officiellement, autour de 20,000 compatriotes selon les sources officieuses.

Outre ce nombre, c’est surtout le profil des expatriés qui a largement évolué. Souvent plus jeunes, moins “expat-packages” et ayant déjà une ou plusieurs expériences à l’étranger (Erasmus, VIE,…). Sans compter les couples bi-nationaux dont le nombre ne cesse d’augmenter d’année en année.

 

A Singapour, l’embarras du choix ?

Et pour ces parents, le LFS reste une option de choix… Mais ce n’est pas non plus la seule option. Un couple franco-américain aura ainsi le choix entre le LFS ou Stamford American School par exemple. Idem chez les franco-singapouriens qui pourront obtenir une dérogation pour le LFS ou aller dans l’excellent, mais compétitif, système local.

Le prix de l'Excellence : la face cachée de l'éducation à Singapour

A Singapour il y a le choix ! Et c’est ce qui est fantastique. Vous n’êtes pas obligés d’envoyer vos enfants dans la seule école “internationale” de la ville comme à Suzhou (Chine) ou Bangui (Centrafrique).

 

Le cas particulier des maternelles

Et ce choix est encore plus important en ce qui concerne les maternelles (ou “pre-schools”). Outre la maternelle du LFS, il y a également celle de La Petite Ecole ou Les petits Gaulois pour ceux qui souhaitent une maternelle en langue française.

Il y a aussi l’option des fameuses maternelles Montessori. Monte-quoi ? Impossible de les manquer, dans à peu près tous les quartiers de Singapour il y a des maternelles Montessori (plus de 80 établissements dans l’île en 2016), qui reprennent le nom de cette pédagogie très populaire.

Faut-il privilégier l’option LFS ou tout du moins “française” ? Faut-il se laisser séduire par les fameuses maternelles Montessori ? Jusqu’à récemment c’était soit l’un, soit l’autre.

Mais depuis le début de l’année, un nouveau choix est venu compléter l’offre des maternelles. Il existe maintenant l’option d’une maternelle Montessori bilingue français-anglais à Singapour : Les Oliviers.

 

Les Oliviers

Comme vous l’aurez deviné, une nouvelle maternelle Montessori bilingue français-anglais a ouvert ses portes dans la Cité-Etat. Une nouvelle option qui vient s’ajouter à la (longue) liste disponible mais qui se démarque en occupant une créneau absent : Montessori bilingue français-anglais.

Maternelle Montessori SingapourQuelques aspects à souligner (outre les aspects mentionnés ci-dessus) :

  • C’est une initiative parentale dans l’esprit de l’entreprenariat social.
  • La maternelle est déjà ouverte depuis le 9 janvier 2017 (avec 5 enfants et bientôt 6).
  • Les classes se déroulent en français et en anglais en même temps (avec l’éducatrice principale 100% francophone assistée d’une éducatrice 100% anglophone).

Avec le LFS, La Petite Ecole, Les petits Gaulois et maintenant Les Oliviers, les parents qui souhaitent une maternelle française ont donc le choix.

 

Au final

Le nombre de jeunes Français scolarisés hors du LFS n’a jamais été aussi élevé. Les raisons sont aussi variées que le profil des familles. Vous retrouvez des français à Stamford, UWCSEA, SJI International mais aussi et surtout dans le système local.

Le LFS est, et restera, le premier choix de la majorité à Singapour

Et c’est très bien car il répond aux attentes et aux besoins de la plupart des familles françaises.

Cependant il existe maintenant d’autres options, certaines ayant des passerelles avec le LFS, pour les parents qui souhaitent quelque chose de différent. Le choix d’un établissement Montessori est tout sauf anodin. La suite de la scolarité d’un enfant, que ce soit au LFS ou non, sera différente.

Gardens by the bay à Singapour

Ce qui est fantastique à Singapour c’est que vous avez le choix, et surtout que celui-ci vous appartient. Faîtes en bon usage, demandez des conseils, comparez et décidez en tout connaissance de cause :)

 

PS : non je n’ai pas d’enfant ou de part chez Les Oliviers. Oui j’ai rencontré Stéphane Benoist qui est une des personnes à l’origine de cette initiative (pour les questions que les lecteurs vont forcément se poser).