Salaires moyens à la sortie des Universités de Singapour

Les 3 plus grandes Universités de Singapour (NUS, SMU & NTU) viennent de publier les résultats d’une étude liée à l’emploi de leurs jeunes diplômés pour l’année 2012 dont notamment les salaires moyens (et médians) par diplômes.

 

90% des étudiants ont un travail 6 mois après leur diplôme

6 mois après leur sortie de l’Université, près de 90% des diplômés ont un emploi (dont 85.6% à temps complet). L’étude par diplômes permet de se rendre compte que plusieurs filières (Droits, Médecine, IT, Comptabilité,…) affichent des taux proches de 100% alors que d’autres (Arts, Sciences Sociales,…) ne sont qu’à 80-85% (ce qui est déjà excellent).

Campus de la Singapore Management University (SMU) à Singapour

Cela permet également de se faire une idée des filières attractives à Singapour et dans lesquelles la Cité-Etat a des besoins en matières de recrutement. Si évidemment certains secteurs sont difficiles d’accès aux français (notamment Médecine & Santé), d’autres en revanche se révèlent très accueillants (IT, Ingénieurs Civil,…).

 

3,260 $ de salaire moyen par mois

Outre le fait que près de 9 jeunes diplômés  sur 10 disposent d’un travail à la sortie de l’Université, les grilles de salaires permettent de se faire une idée des salaires moyens à la sortie des plus grandes facultés de Singapour. le salaire moyen des jeunes diplômés de ces Universités à Singapour est de 3,260$ (soit 2,000 euros net par mois).

L'University Cultural Centre de la National University of Singapore (Photo issue de Wikipédia)

La corrélation entre taux d’employabilité et salaires moyens est très importante : plus une diplôme flirte avec les 100% d’étudiants employés, plus les salaires à la sortie y sont élevés. Loi de l’offre et la demande, tout simplement. Du coup, les écarts entre les diplômes d’une même Université peuvent être importants.

Ainsi plus de 50% des diplômés en droit de SMU touchent un supérieur à 5,000$ (environ 3,080 euros net par mois) alors que le salaire moyen pour les étudiants issues des Sciences Sociales de la même Université n’est qu’environ de 3,000$ (1,850 euros net par mois).

Nanyang Technological University (NTU) Singapour

A noter également que les meilleurs étudiants (Major de promo, Cum Laude & cie) sont également mieux payés que les autres.

 

Singapour, nouvel eldorado des étudiants ?

Ce qui est intéressant c’est qu’il s’agit des salaires pour les étudiants locaux et étrangers de ces Universités, donc pas uniquement des Singapouriens et PR comme dans la majorité des autres études publiées dans la Cité-Etat. De surcroît il faut préciser que NUS, SMU & NTU sont les meilleures Universités de Singapour* et qu’il est donc relativement plus facile pour leurs étudiants de trouver des postes (et ceux-si sont mieux rémunérés).

Cela permet également au futurs ou nouveaux diplômés Français qui souhaitent venir à Singapour de savoir quels salaires ils peuvent espérer dans la Cité-Etat (et de facto cela devrait éviter également de cruelles désillusions en termes de salaires**).

Campus de la Singapore Management University (SMU) à Singapour

Sinon pour répondre à une question que j’ai eu récemment par email : oui, la vie dans les facs de Singapour est géniale, beaucoup plus proche de ce qui se fait aux Etats-Unis qu’en France…

 

Plus d’informations :

 

*NUS, SMU & NTU n’ont rien à envier aux plus grandes écoles et universités de France et sont parmi les mieux classées dans les différents palmarès internationaux. A souligner que ces Universités ne disposent pas non plus des mêmes budgets que leurs homologues françaises. 

**Souvenir d’un jeune diplômé Français d’une école de commerce inconnue en France (avec 6 mois de stage comme seule expérience) qui demande près de 6,500$ (soit 4,000 euros net par mois pour un premier travail) pour un poste de marketing executive.