Anecdotes inutiles sur la vie à Singapour

Certains Singapouriens sont trop choyés !

Quelques exemples parus dans les journaux à Singapour qui montrent que la jeunesse locale est (parfois) un peu trop choyée. Bien évidemment il s’agit de cas extrêmes.

Le conscrit qui fait porter son paquettage par sa maid. C’est vrai qu’une fois qu’on a finit tous les exercices à la carserne, c’est vraiment trop dur de porter son sac à dos pour rentrer jusqu’à chez soi.

La maid et le militaire (Screenshot issue du site Stomp)

Les étudiants qui font nettoyer leur chambre de fac par la femme de ménage de leur parents. Sans doute préfèrent-ils se concentrer sur leurs études. Il est vrai qu’il est extrêmement chronophage de nettoyer une chambre d’environ 10m². Et en plus c’est gratuit (enfin c’est les parents qui payent…). Ces exemples ne sont pas représentatifs de la jeunesse à Singapour (bien heureusement).

 

Quelques anecdotes…

Marrantes ou affligeantes, à vous de juger. En dépit du fait de mon installation récente à Singapour j’ai été témoin de fait divers pour le moins bizarre, pour ne pas dire autre chose :

Le lancée de porridge en plein food court. Une jeune demoiselle visiblement excédée par son petit copain lui a jeté son bol de porridge au visage (oui, vous avez bien lu). Quelques hurlements plus tard, la Police débarque (appelée par la victime…) ainsi que les parents du jeune homme (Oui, il a appelé ses parents à la rescousse). Bilan : les policiers ne sont pas intervenus car cela relève de ‘domestical affairs’ et tout le monde est rentré chez soi (Bientôt le lancée de porridge sera un sport olympique… En attendant c’est totalement ridicule comme situation).

Armes de destruction massive à Singapour (potentiellement...)

Le jeune couple (encore un) qui se déchire en public (mais pas dans un food court cette fois). La fille lance une canette pleine sur le mec (jusque là tout le monde fait mine de rien voir) et en réaction… Celui-ci enlève sa tong et mets une baffe à sa copine avec la tong (là tout le monde s’est jeté sur le mec pour l’arrêter). Je me pose encore la question : pourquoi avoir pris la peine d’utiliser sa tong pour gifler la fille (et pas directement l’avor fait à la main).

Si vous avez du temps à perdre, n’hésitez pas à parcourir le site Stomp qui regorge d’anecdotes inutiles sur la vie à Singapour. De surcroît si vous-même avez été témoins d’anecdotes improbables à Singapour, n’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires.

Bon heureusement c’est bientôt la fin des vacances. Ce qui signifie que je vais me remettre à écrire sur des sujets un peu plus sérieux que le lancer de porridge ou l’art martial de la tong. Tout un programme (merci à @Drouq pour la vidéo).

6 Commentaire

    • Ce genre de choses ne peut pas s’inventer. Je me demande encore ce qui a pu se passer dans la tête du mec pour se dire : tiens je vais lui filer un coup de tongue !

    • FIRST LAH!!!!!! KIASU!!!!

      Le 12 août j’étais encore à la plage en train de reposer. Bon j’édite l’article, rendons à Drouq ce qui appartient à Drouq ;)

  1. Chouette le clip, mais est-ce que tout le monde parle anglais avec un tel accent à Singapour ? Je pensais arriver dans 15 jours, mais ça va être moins facile que prévu là…

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.