Tout savoir sur l’EPEC

[EDIT du 1er décembre 2011] Dans le cadre du durcissement des lois sur l’immigration à Singapour, le système EPEC est suspendu par le gouvernement Singapourien. Vous ne pouvez donc plus faire d’EPEC pour venir trouver un travail dans la Cité-Etat. 

 

Ces quelques lignes s’adressent aux personnes souhaitant faire un Employment Pass Eligibility Certificate (EPEC) dans le cadre d’un départ à Singapour.

 

Petit rappel utile au sujet de l’EPEC !

Ce document n’est pas un visa mais simplement un certificat qui permet la reconnaissance des diplômes que vous avez passé en France. Attention donc, l’obtention d’un EPEC (délivré par le Ministry of Manpower de Singapour) ne vous dispense donc pas de faire les démarches pour l’obtention d’un visa long-terme d’un an, de surcroît vous ne pouvez pas travailler avec un simple EPEC.

The Co à City Hall

Celui-ci est valable deux ans à partir de sa date d’émission. Les informations données dans cet article sont à titre informatives et ne doivent pas vous affranchir de vous renseigner par vous même, gardez à l’esprit que les règles sur ces sujets évoluent très rapidement.

 

Mais alors, quel est l’intérêt alors de faire une telle demande ?

Avec un EPEC il est beaucoup plus simple d’obtenir un visa long-terme, vous disposez alors d’une procédure spéciale pour la demande de visa, de plus les employeurs pourront plus aisément faire la demande du visa de travail (vos diplômes ayant déjà été reconnus par la République de Singapour). Ce n’est pas indispensable dans la recherche d’un emploi, juste très fortement conseillé.

 

Qui peut prétendre à un EPEC ?

Pour pouvoir demander un EPEC vous devez être titulaire d’un diplôme d’un établissement de premier plan (français ou étranger) c’est à dire pour la France, des institutions telles que HEC, l’ENA, l’ESSEC,  l’université Paris-Dauphine, Sciences-Po Paris, l’INSEAD,…

La première chose à faire est donc de vérifier que votre établissement est sur la liste. Dans le cas contraire vous pourrez toujours vous rabattre sur un Working Holiday Pass (mais qui permet un séjour de 6 mois maximum).

 

Que faut-il faire AVANT de commencer les démarches ?

Tout d’abord il vous faut réunir tous les documents officiels nécessaires c’est à dire vos diplômes officiels.

On parle ici des vrais diplômes édités par l’imprimerie nationale et pas les simples attestations de réussites délivrées par le secrétariat de votre université ou des copies. Les originaux sont nécessaires.

Il vous faut également comme documents : des scans de certaines pages de votre passeport et des photos d’identités (taille passeport, datant de moins de 3 mois).

 

Etape 1 : Faire des copies certifiées des diplômes à l’attention de Singapour

A la marie par exemple, n’oubliez pas de préciser la destination des documents (en l’occurrence Singapour).

    • Prix : le coût des photocopies.
    • Temps : 3 minutes (2 coups de tampons et une signature).

 

Etape 2 : Faire des traductions certifiées des diplômes

Il ne s’agit pas de simples traductions mais de traductions à faire par un cabinet ayant des traducteurs assermentés par l’Etat français (par exemple Sogedicom sur les Champs-Elysées à Paris). Faites un devis avant pour éviter les mauvaises surprises (vous scannez les documents à traduire pour estimation) et n’hésitez pas à faire jouer la concurrence.

    • Prix : environ 60 euros par diplôme (peut varier en fonction du nombre de mots sur vos diplômes).
    • Délai : 3 jours environ (vous déposez les documents et venez les chercher 3 jours plus tard).

 

Etape 3 : Faire certifier les copies + les traductions assermentées par la CCI

Il faut ensuite passer à la CCI avec les copies certifiées + les traductions assermentées pour les faire certifiées par la CCI qui va mettre son tampon dessus. Attention si vous avez des diplômes étrangers, il vous faudra sans doute aller à l’ambassade d’origine de vos diplômes pour la certification.

Vous pouvez vous rendre à la CCI de Paris par exemple (2 rue de Viarmes 75002 Paris). Attention la CCI demande à conserver des copies donc faites des photocopies de vos documents avant d’y aller.

    • Prix : 11 euros par document.
    • Délai : 5 minutes (venez à l’ouverture, sinon ça peut être beaucoup plus long).

 

Etape 4 : Faire certifier le tout par le Ministère des Affaires Etrangères

Il faut vous rendre au Bureau des Légalisations, Ministère des Affaires Etrangères (57 boulevard des Invalides 75007 Paris) afin que l’on vous pose des timbres fiscaux sur les documents. Les formalités peuvent se faire par correspondance également (pour les personnes n’habitant pas en région parisienne).

    • Prix : 2 euros par document.
    • Délai : 10 minutes (il est impératif de venir à l’ouverture, il y a beaucoup de monde, vous pouvez facilement attendre plusieurs heures).

 

Etape 5 : Faire certifier le tout par l’ambassade de Singapour à Paris

Il faut vous rendre à l’ambassade de Singapour à Paris (16 rue Murillo 75016 Paris) au service dédié (uniquement le matin de 9h00 à 13h00).

    • Prix : 8 euros par document.
    • Délai : 48 heures (vous déposez les documents et venez les chercher 2 jours plus tard).

 

Application en ligne sur le site du Ministère du travail de Singapour

Maintenant que vous avez tous les documents originaux, copies certifiées, traductions certifiées…Vous pouvez commencer les démarches en ligne sur le site du Ministère du travail de Singapour pour postuler à l’EPEC. Vous allez ouvrir un dossier ou vous indiquez quelques renseignements de profil afin de voir si vous êtes éligible.

48H plus tard vous recevrez normalement une réponse vous invitant à transmettre les pièces justificatives de votre profil (donc tous les documents cités précédemment sont à scanner puis à uploader sur le site du MoM), vous avez une semaine pour le faire.

La lettre tant attendue pour l'EPEC

Une fois cette étape franchie c’est bon ! Il vous suffit d’attendre la réponse du Ministry of Manpower qui vous annoncera la bonne nouvelle par email (c’est assez rapide, en général entre 48 et 72H après la soumission des pièces justificatives).

Finalement un courrier vous sera envoyé par voie postale avec le sésame tant désiré (environ 4 semaines). Félicitations vous pouvez maintenant vous rendre à Singapour (sous 2 ans) et faire une demande de visa long-terme une fois sur place (vous ne pouvez pas faire le visa long-terme depuis la France).

 

[Edition] Précisions apportées par Baku dans les commentaires.