Tiong Bahru, old school is the new cool

Tiong Bahru, le renouveau de Singapour

Tiong Bahru qui signifie littéralement “Nouveau cimetière” (du Malais nouveau -Bahru- et du Chinois Cimetière -Tiong-) est un des quartiers historiques de Singapour.

Les vieux HDB de Tiong Bahru

Il est situé à moins de 10 minutes de voiture / transports en commun / vélo du CBD (Centre financier de la ville) mais aussi d’Orchard Road et de ses commerces. Ce qui en fait un endroit pratique et central.

Tiong Bahru a Singapour

Tiong Bahru est notamment célèbre pour avoir accueillit parmi les premiers appartements HDB de la Cité-Etat, qui a l’époque, ne s’appelaient pas encore HDB.

 

Déclin et renaissance

A l’origine Tiong Bahru est un quartier huppé de Singapour, abritant les riches familles de l’île. D’ailleurs de nombreuses rues du quartier portent encore les noms des pionniers chinois du XIXème et XXème siècles qui ont fait fortune dans la Cité-Etat.

Tiong Bahru a Singapour

Puis dans les années 50 le quartier change. L’urbanisation de l’île s’accélère : l’apparition des condos et le fait que les HDB du quartier soient anciens contibruent à rendre le quartier plus peuplé et donc plus populaire.

Vieux plan de Tiong Bahru

Du coup celui-ci est devient relativement moins attractif en dépit de sa location centrale. Tiong Bahru va alors commencer son long déclin qui va durer près d’une demi-siècle.

Le quartier va voir sa population décliner, mais surtout vieillir. A l’aube du XXIème siècle, Tiong Bahru est surtout perçu comme un endroit pour les retraités. Il est donc peu populaire et le gouvernement comme les promoteurs immobiliers s’y intéressent peu.

Dans les ruelles de Tiong Bahru

Il y a donc peu de centres commerciaux, une seule station de métro et très peu de choses à faire. C’est comme si Tiong Bahru était resté figé dans le passé, alors que le reste de l’île évoluait à très grande vitesse.

 

Old school is the new cool

Oui mais voilà, c’était sans compter l’évolution des mentalités. Et ce qui apparaissait comme un problème jusqu’à récemment va se révéler être une opportunité pour Tiong Bahru.

Tiong Bahru Bakery

A l’instar de ce qui s’est passé avec le quartier du Marais à Paris, Tiong Bahru a commencé à accueillir des jeunes artistes attirés par la location centrale du lieu et les loyers peu élevés.

De fil en aiguille, de petits échoppes indépendantes et cafés vont commencer à coloniser le quartier qui devient petit à petit un endroit plus sympa.

Plain Vanilla Bakery

Et surtout celui-ci a le mérite de proposer une alternative aux centre-commerciaux et aux boutiques qui proposent le même produit aux quatre coins de la planète.

 

Un quartier unique et atypique

Alors que le reste de Singapour a quelque part perdu son âme, Tiong Bahru a su conserver sa vie de quartier et son côté unique.

Devant Tiong Bahru Market

Avec ses vieux HDB, ses échoppes artisanales, son silence relatif (pas d’autoroutes pour vous briser les tympans) et sa cohabitation entre jeunes artistes et vieux retraités. Le lieu offre un cocktail inattendu dans la Cité-Etat.

Tiong Bahru est un repère branché pour jeunes Singapouriens et expats

Du coup le quartier est redevenu attractif notamment auprès des jeunes et des expatriés. Au point de devenir “LE” quartier le plus attractif de l’île.

Dans les rues de Tiong Bahru

Ceux-ci fuient de plus en plus les condos-usines de River Valley et leur ambiance de ghetto de riches pour tenter de vivre différemment à Singapour. Et surtout pour ne pas être isoler du reste de l’île.

 

A la recherche du temps perdu

Ce succès récent n’occulte pas le revers de la médaille : une gentrification importante et un afflux de visiteurs.

Nouvelle boutique Tiong Bahru

Les résidents historiques se plaignent des nouveaux venus qui ont transformé le quartier en un endroit branché. Donc forcément moins tranquille.

Boutique Hipster Tiong Bahru

Mais Tiong Bahru est devenu également (beaucoup) plus cher et plus cosmopolite. Ce qui n’est pas forcément du goût de tout le monde.

 

Revers de la médaille

Les restaurants, cafés et échoppes attirent de plus en plus de monde. Il faut dire que Tiong Bahru a été élu parmi les “10 meilleurs quartiers à vivre au monde” par un grand magazine américain et fait maintenant partie de tous les guides touristiques.

Book Actually Tiong Bahru

De nombreux visiteurs se rendent en voitures dans le quartier qui comptent pas mal de petites rues à sens unique. Transformant parfois le lieu en un embouteillage exaspérant.

Secret Fine Food Tiong Bahru

Il faut mieux privilégier la marche. Car oui, le quartier est relativement petit et vous pouvez tout visiter à pied ou à vélo. Dans une ville gigantesque comme Singapour, avoir un quartier à taille humaine c’est appréciable.

 

Tiong Bahru de nos jours

Tout le monde veut vivre à Tiong Bahru, mais la place est forcément limitée. Les prix à la location et à l’achat sont parmi les plus surévalués de la ville. Vous payez clairement pour le côté cool du quartier et pas uniquement pour des m2.

Librairie Woods in the Books Tiong Bahru

Il n’empêche que Tiong Bahru reste un endroit intéressant à visiter (même si vous n’y vivez pas) pour se faire une idée ce qu’à pu être Singapour à une autre époque.

Et surtout, à l’instar d’Arab Street, cela change du Singapour qu’on a l’habitude de voir au quotidien. Un des meilleurs choix pour vivre à Singapour, mais qui se paye au prix fort !

 

Vivre à Tiong Bahru

C’est pour vous si :

  • Vous aimez les endroits cosmopolites
  • Vous n’avez pas peur de marcher (un peu) pour vous déplacer
  • Vous avez 1,000 followers sur Instagram et avez besoin de leur montrer votre vie quotidienne
  • Vous aimez le bon café et le bon pain au quotidien

Ce n’est pas pour vous si :

  • Vous avez besoin d’une voiture au quotidien
  • Vous voulez vivre dans un appartement en hauteur dans une tour en verre
  • Vous souhaitez une adresse bling-bling
  • Vous n’aimez pas avoir des touristes en bas de chez vous tous les weekends
  • Vous souhaitez payer un loyer raisonnable

 

Bonus : les bons plans du quartier

Books Actually

Cette librairie indépendante est “LE” commerce qui représente le mieux la renaissance de Tiong Bahru. Avec Forty Hands (voir plus loin) ils ont été les premiers à voir le potentiel du quartier et à prendre le risque d’ouvrir une échoppe dans Yong Siak Street.

La librairie book actually

Grâce à eux les propriétaires du quartier sont devenus millionaires (littéralement) en transformant des appartements pourris en must-have pour hipsters.

Ironie de l’histoire, la librairie est maintenant menacée de fermeture car ces mêmes propriétaires veulent augmenter le loyer très fortement. Le début de la fin ? Sans Books Actually et tous les petits commerces, Tiong Bahru risque de perdre son supplément d’âme. Mais business is business à Singapour.

 

Forty Hands Coffee

Si la café est devenu aussi populaire à Singapour, les Australiens de Forty Hands n’y sont pas étrangers. Bien avant tout le monde ils ont popularisé l’espresso et le latte dans la ville du Merlion.

Forty Hands Singapour

Et bien évidemment leur histoire a commencé dans ce quartier où ils sont encore installés (en face de Books Actually).

Vous pouvez aussi aller prendre le café chez Plain Vanilla Bakery, Flock Café ou encore Merci Marcel.

 

Tiong Bahru Bakery

Un des pionniers de la baguette et des croissants dans la Cité-Etat, bien avant le débarquement des autres boulangeries.

Viennoiseries Singapour

Tiong Bahru Bakery comme son nom l’indique est né à Tiong Bahru et fait partie des commerces qui ont relancé le quartier. Et en plus ils font des kouign-amann ! Que demander de plus ?

 

Cycle Project Store

Débutée dans une pièce obscure sans fenêtre, l’aventure Cycle Project Store est née dans une échoppe à Tiong Bahru. L’équipe propose essentiellement du montage et de la personalisation de vélo.

Boutique velo Tiong Bahru

Et cela marche puisque que des gens viennent de toute la ville dans cette Mecque du vélo.

Cycle Project Store a fait ses armes sur les fixies mais a maintenant étendue sa gamme de services à tous les vélos donc n’hésitez pas à passer les voir si vous souhaitez acquérir un vélo d’exception (sur RDV uniquement).

 

Tiong Bahru Galicier Pastry

Une pâtisserie singapourienne qui ne propose QUE des pâtisseries et desserts locaux. Si vous en avez marre des hordes de Français qui font une transhumance hebdomadaire pour leur croissant chez Tiong Bahru, essayez Galicier.

Patisserie Galicier

Venez découvrir des délices locaux (Ondeh-ondeh et Kueh Dar Dar!!) et sortez un peu de votre zone de confort “Latte – croissant – éclair au chocolat”.

 

Loo’s Hainanese Curry Rice

Un très bon Hawker Stall qui propose du curry à toute les sauces. Le mix de cafés hipsters et street food (plus ou moins) fait partie du charme du quartier.

Seulement il va falloir faire la queue car le weekend le peu de place du restaurant sont pris d’assaut dès 11h30 (par des locaux 99% du temps).

 

Yoga Inc.

Dans le tsunami de la mode Yoga, les filles derrière Yoga Inc. ont vite compris que le story-telling était nécessaire pour se démarquer de la masse.

Un peu comme Lulumoon, Yoga Inc. joue autant sur le fond que sur la forme. Donc vous avez des très bons cours de Yoga + des jolis locaux + des instructeurs au top + une atmosphère super sympa. Et voilà comment vous obtenez une des chaînes de Yoga les plus populaire de la ville.