J’ai testé : le premier vol VTL entre la France et Singapour

Première VTL Paris – Singapour

Hasard du calendrier : j’ai eu la chance de faire le premier vol Vaccinated Travel Lane (VTL) entre Paris et Singapour. Départ de Paris le 20 Octobre 2021, arrivée à Singapour le 21 Octobre tôt le matin (Vol SQ337).

Premier vol VTL entre Paris et Singapour avec Singapore Airlines (SQ337)
Premier vol VTL entre Paris et Singapour avec Singapore Airlines (SQ337)

Du coup c’est avec ma partenaire et notre rejeton (moins de 12 ans, donc pas vacciné) que nous avons emprunté le premier vol VTL Paris – Singapour.

Hormis le sympathique Pandan Cake fait par The Hood* et offert à tous les passagers (cf. photo ci-dessus), le vol était très classique et pas très rempli (un peu moins de la moitié de l’avion était occupé). Et à part les formalités supplémentaires (et un peu plus de temps à l’aéroport), cela ne change pas fondamentalement des vols pré-Covid.

Pour les Français qui ne le savent pas encore : les vols VTL entre Singapour et certains autres pays permettent de rentrer dans la Cité-Etat sans faire de quarantaine si vous êtes vaccinés (ou que vous avez moins de 12 ans) et que vous avez passé les 14 derniers jours dans un pays VTL (liste complète des conditions disponible sur Safe Travel)

ATTENTION: la règles concernant l’entrée à Singapour évolue très vite, il est donc indispensable de consulter régulièrement les sites officiels pour connaître les dernières règles. Cet article sera sans doute très rapidement périmé mais il devrait au moins vous couvrir pour Noël 2021 (enfin j’espère).

Cet article est dédié à mon ami Martin Pasquier qui va prendre son vol VTL dans quelques jours et qui sera heureux de voir le récapitulatif des choses à faire avant son départ. C’est plus pratique que la FAQ via Whatsapp!

Vols VTL : ce qu’il faut savoir

Tout d’abord il faut vérifier que votre pays de départ dispose d’une VTL. Vous pouvez voir la liste des pays ayant une VTL avec Singapour sur le site Safe Travel du Gouvernement de Singapour. Attention la liste évolue rapidement. Au 24 Octobre 2021, la liste des pays ayant une VTL est la suivante: Brunei, Canada, Danemark, Allemagne, France (y compris les DOM-TOM), Italie, Pays-Bas, Espagne, Royaume-Uni et États-Unis.

Ensuite il faut regarder quels sont les vols VTL. En effet tous les vols à destination de Singapour ne sont pas VTL et seul ceux listés sur le site Safe Travel vous permettent de rentrer sans quarantaine. Pour l’instant seuls Air France et Singapore Airlines font des vols VTL directs depuis la France.

Il faut être vaccinés et surtout avoir une preuve de vaccination en anglais avec les informations concernant vous-même (nom, prénom, date de naissance, passeport,…) mais également les informations sur le vaccin utilisé (marque, dates,…). Même si vous avez fait votre vaccin à Singapour avec le MOH, il vous faut absolument la preuve de vaccination (le papier avec le QR code, imprimé ou scanné). En théorie vous avez déjà ce papier avec vous êtes partis de Singapour.

Pour les touristes (car oui, maintenant les touristes vaccinés peuvent venir) il vous faut également une assurance couvrant les frais liés à une hospitalisation si vous attrapez le Covid-19 à Singapour. Le plus simple est de prendre une assurance Covid dédiée, par exemple celle conseillée par votre compagnie aérienne. N’oubliez pas de garder tous les documents (papier ou scans, les deux fonctionnent sans souci) à portée de la main car vous en aurez besoin lors des contrôles.

Avant le départ

Pour les non-Singapouriens et non-PR, vous devez obtenir un Vaccinated Travel Pass (VTP) sur le portail dédié. C’est à faire entre 30 et 7 jours avant le départ. Ensuite vous avez un délai de 6 jours pour venir dans la Cité-État. Rien de compliqué si vous êtes vaccinés et la réponse est rapide et automatique.

Et surtout un soulagement pour toutes les personnes en visa de travail. Vous n’avez plus besoin d’harceler vos HR pour un permis de retour. Pareil pour les touristes vous n’avez pas besoin de lettre d’invitation ou de sponsors pour demander votre VTP. Pour les Français qui sont PR, vous n’avez pas besoin de faire de VTP.

ICA VTL

Le test PCR à faire 48 heures avant le départ. Attention il y a une énorme nuance entre 2 jours et 48 heures. Pour les vols VTL, le test est à faire 48 heures avant le départ (et non pas 2 jours). Donc c’est l’heure où vous prenez le test qui compte (et pas l’heure où vous recevez le résultat ou le jour du test).

PCR Test négatif
Résultat de test PCR en français et anglais avec nom et numéro de passeport chez Eurofins.

Nous avons pris nos tests le Lundi à 14h00 pour un départ le Mercredi à 12h00. Nous avons eu nos résultats le Mardi à 9h08 donc pas de souci sur la rapidité des résultats. Par ailleurs assurez vous que les résultats de votre test PCR sont disponibles en anglais. Et surtout qu’il y ait votre nom et numéro de passeport. Donc venez avec vos passeports lors du test et vérifiez bien que la personne inscrive votre numéro de passport sur votre test.

Nous sommes allés chez un laboratoire Eurofins à côté de chez nous à Paris et nous avons dû le rappeler à la personne en charge. Le test nous a coûté €40.73 par personne (gratuit si vous avez une carte vitale). Je pense que n’importe quel laboratoire de grande chaîne comme Cerballiance ou Eurofins marche sans souci pour les tests PCR en France.

[Retour d’expérience d’un lecteur du vol VTL SQ du 1er Novembre] Chez Cerballiance ne cherchez pas le numéro de passeport sur le papier, il est dans le QR Code. Cela fonctionne sans souci. Mais assurez-vous de donner votre numéro de passeport quand même.

Bon à savoir :

  • Sur Paris il y a des laboratoires ouverts le weekend pour ceux qui prennent des vols en début de semaine.
  • Prenez absolument vos RDV sur Doctolib : non seulement c’est simple mais surtout vous allez vite vous rendre compte que certains laboratoires ne font les tests PCR que l’après-midi ou le matin. Sans compter que sur les fêtes de fin d’années, ça va être la ruée sur les tests PCR vu le nombre de Français basés à Singapour qui rentrent pour Noël.
  • Vérifiez que vous utilisez partout les mêmes documents et informations (noms, prénoms,…) partout.
  • Cas spécial double nationalité (chez les enfants de plus de 12 ans) : utilisez le même passeport sur tout le parcours car faire son test PCR avec son passeport Français et la SG arrival card avec son passeport Singapourien je pense que c’est la garantie de rester sur le tarmac à Paris Charles de Gaulle.  

Ensuite il vous faut absolument remplir votre SG Arrival Card with Electronic Health Declaration (vous ne pouvez le faire que 72 heures avant le vol, pas avant). Attention vous devez remplir une SG Arrival Card par personne, même pour les bébés et les enfants. Rien de compliqué dans les questions. Ensuite garder l’email que vous recevez quelque part (ou mieux, imprimer-le, vous allez en avoir besoin deux fois : au départ et à l’arrivée).

Attention, la SG Arrival Card with Electronic Health Declaration vous demande de scanner le QR code de votre test PCR (Pre-departure test). Cette étape est optionnelle. Dans notre cas nous n’avions pas de QR code sur nos résultats (cf. photo ci-dessus) et cela ne nous a pas empêché d’obtenir notre SG arrival card ou de prendre l’avion.

Safe Travel Concierge Changi Airport
Safe Travel Concierge : liste des choses à faire avant de venir

Etape suivante : réserver et payer le test PCR à l’arrivée à Singapour (SGD160 par personne). L’aéroport de Singapour (Changi) a mis un service en ligne appelé Safe Travel Concierge qui est super utile. Outre le paiement du test, Safe Travel Concierge vous donne des checklists pour chaque passager afin de savoir ce que vous devez faire, les documents à préparer… Vraiment bien fait et totalement gratuit donc inscrivez-vous d’autant que vous pourrez le ré-utilisez si vous faîtes d’autres voyages vers Singapour.

Application Trace Together Singapour

Pour les touristes (et autre non-résidents à Singapour) : Installer l’application mobile Trace Together et enregistrez-vous (Trace Together marche avec un numéro Français) avant de venir à l’aéroport. Le guichet de Singapore Airlines a vérifié que nous avions l’application installée sur nos téléphones avant de nous donner nos billets.

Le jour du départ

Rien de compliqué mais il faut quand même prévoir plusieurs choses :

1- Du temps : même si tous vos papiers sont en règles, il va falloir du temps pour vérifier tous les documents. Et il est fort probable que quelqu’un dans la queue ne soit pas en règle. Donc prenez vos précautions et venez un peu plus tôt à l’enregistrement. Même si vous êtes en Business class. Car à Singapour la moitié des Français sont Gold, PPS, Solitaire (rayez les mentions inutiles). Sans compter que tout le monde a beaucoup de baggages. Et n’oubliez pas que les effectifs sont parfois réduits pendant les fêtes de fin d’année en France.

Photo du premier vol VTL entre la France et Singapour (SQ337)

2- Des documents : nous avions imprimés nos résultats de tests PCR en revanche tout le reste était en PDF (vous n’avez pas besoin de tout imprimer). Semi-bonne idée car si problème technique, vous êtes coincés avec une dizaine de personnes agacées derrière vous (Le QR code d’une de nos SG Arrival Card n’apparaissait pas alors que les autres étaient OK). A vous de voir ce qui est le plus pratique. Pour les familles, je pense qu’il est sans doute plus prudent d’imprimer. Surtout si vous êtes nombreux.

3- Des documents (bis) : attention vérifier bien tous les documents nécessaires car certaines règles ont changé. Par exemple pour les PR vous devez montrer votre Re-Entry Permit et pas uniquement votre carte de PR. Donc en fonction de votre statut (EP, PR, short-term visitors,…) vérifiez bien la liste des documents.

A l’arrivée à Singapour

Ne prenez pas peur. Tout le monde est en combinaison de protection et l’aéroport ressemble à un centre de traitement des maladies infectieuses (comme dans les films).

La queue à l’immigration fût longue mais je pense surtout que l’aéroport n’était pas encore prêt pour le nombre de personnes (à cause des VTL), cela devrait s’améliorer dans les semaines à venir. Enfin j’espère.

Aéroport de Changi à Singapour
Nous sommes arrivés au Terminal 3, un peu plus d’attente que d’habitude à l’arrivée

Ensuite on récupère les baggages et direction une tente géante (vaguement climatisée) en dehors du terminal. Il faut faire la queue pour que quelqu’un vérifie votre SG Arrival Card et vous donne vos stickers pour le test PCR. Si vous n’avez pas payer, il faudra le faire à un autre comptoir (une queue en plus).

Ensuite direction les petits cubicles pour faire votre test PCR complet (gorge + nez). Nous étions avec des familles avec des jeunes enfants et la tente peut rapidement se transformer en une salle de torture avec les pleurs et hurlements (Les tests PCR commencent à partir de 3 ans à Singapour, en général les enfants n’aiment pas).

Puis vous revenez dans le terminal (si vous avez plein de baggages, même avec les chariots, c’est pénible) pour prendre un taxi, Grab/Uber ou autre transport privatif (interdiction des transports en communs).

Au final il nous aura fallu environ 70 minutes entre la descente de l’avion et l’entrée dans le taxi. Le processus est bien fait et huilé. Mais pas encore dimensionné pour accueillir des avions complets. C’est en fait la multiplication des petites queues qui rend le processus long ainsi que le fait de devoir marcher entre les différents lieux (immigration, bagages, test PCR, taxis,…).

Bon à savoir:

  • Tous les distributeurs de billets et boutiques sont fermés après l’immigration donc prévoyez des Singapore dollars ou un autre moyen de paiement pour le taxi ou Grab/Uber.
  • Notre chauffeur de taxi nous a demandé de garder la facture du trajet en cas de test PCR positif comme preuve qu’on avait fait le trajet en taxi.
  • Nous sommes arrivés tôt le matin et avons eu le résultat de nos tests PCR super rapidement (en 4-5 heures, juste après le déjeuner). Vous devez rester en isolation chez vous (interdiction de sortir) tant que vous n’avez pas reçu la confirmation que votre test PCR à l’arrivée est négatif.

Conclusion

Cet article peut paraître très exhaustif et il l’est.

En réalité la VTL est vraiment plutôt simple. Juste que les questions que nous nous sommes posés, vous pouvez potentiellement avoir les mêmes.

Et si je peux vous aider à passer un bon séjour de Noël sans stresser sur le retour, alors tout le monde est heureux. Je vous souhaite un bon vol VTL et surtout un très bon séjour en France :)

*Surprise : il y a un restaurant asiatique à Paris qui s’appelle The Hood et qui sert du Nasi Lemak, Chicken Rice, Pandan Cake, Kaya Toasts,… Si jamais la nourriture de Singapour vous manque à Paris.

6 Commentaire

    • Vous risquez d’avoir à attendre longtemps et de les louper, cette mesure était attendue depuis plusieurs mois, c’est un énorme pas en avant. On ne sait pas combien de temps cela durera. Venez avant que ce soit de nouveau impossible ! If there is a will there is a way!

    • Il va être difficile de voir la situation redevenir “comme avant” à Singapour. Il est probable que le Covid-19 impacte le transport aérien et la vie dans la Cité-Etat de façon durable dans les prochaines années. Donc à vous de voir!

  1. Bonjour Louis,
    Merci pour ton retour d’expérience détaillé!
    Arrivés hier par AF en VLP: assez peu d’attente à l’immigration (ils ont dû revoir les effectifs pour les VTL) et tout était très bien organisés à l’arrivée à Singapour. En moins de 30 min c’était plié et on était sortis de l’aéroport.
    Mais à tous ceux qui hésitent: ça en vaut la peine et la procédure, bien que contraignante, est très bien détaillée.

    • Merci Marie pour le retour d’expérience et content de voir que le temps d’attente à l’aéroport est mieux que lors du premier VTL. Avec AF et SQ qui font des vols VTL il y a plus de choix. Et j’espère que de plus en plus de vols seront VTL dans le futur!

      Tout n’est pas encore parfait mais c’est un grand pas vers un retour à une nouvelle vie “normale” à Singapour (mais si celle-ci va être très différente de celle pré-covid).

  2. Bonjour,
    Merci pour cet article. Nous sommes arrivés à SG il y a 10 j en provenance d’Amsterdam. L’arrivée est maintenant super bien huilée, 40mn entre l’atterrissage et le taxi ! Bravo SG ! Nous sommes ici pour
    6 semaines.
    J’avalais eu une grosse frayeur avant de partir car sur ma première attestation de vaccination on avait mis mon nom de mariage (que je n’utilise jamais !!!) et sur la seconde mon nom de patronyme…. Les documents furent donc refusés sur le site. J’ai dû aller dans un centre de vaccination pour faire re-ecrire tout mon parcours vaccinal, les pharmacies et médecins en étaient incapables… donc vérifiez bien que les noms correspondent : nom de patronyme et non d’usage, surtout si votre première vaccination date d’avant mi juin).

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.