Quand pourra-t-on voyager à Singapour (et en dehors) ?

Depuis Mars 2020, la majorité des personnes vivant à Singapour ne peuvent pas sortir du pays. Certaines personnes travaillant dans la Cité-Etat sont également toujours coincées en dehors du pays. Les entrées et sorties dans la Cité-Etat se faisant au compte-goutte pour certains pays.

Une “Green Lane” pour les voyageurs business ont été mis en place avec la Chine et la Malaisie. Et une autre devrait suivre bientôt avec le Japon. Mais cela ne concerne que les voyages d’affaires et/ou les personnes travaillant dans un pays et séjournant dans l’autre.

Une incertitude pesante

C’est la questions que tout le monde se pose. Les vacances d’Été ont déjà été sacrifiées… Et le retour à Noël est la prochaine échéance pour la plupart des familles françaises de la ville.

Plus que l’interdiction de voyager, c’est surtout l’incertitude pour le futur qui est difficile à vivre

ANA Tokyo Narita Avion

Comme vous, je suis dans ce cas. Je souhaiterai rentrer pour la fin d’année, mais je n’ai aucune visibilité sur l’ouverture des frontières.

Quid de la réouverture des frontières ?

Il y a deux choses à prendre en compte:

  • Quand les frontières vont ré-ouvrir?
  • Comment cela va se passer?

Par exemple il y a environ 20,000 Français à Singapour (officieusement, tout le monde ne prend pas forcément la peine ou le temps de s’enregistrer au Consulat). Lorsque les frontières avec l’Hexagone vont ré-ouvrir, la majorité d’entre nous va vouloir rentrer.

Si par exemple Singapore Airlines maintient un vol par jour avec l’actuel A350-900 (en configuration trois classes: 42 Business, 24 Premium Eco, 187 Eco), il faudra environ 80 jours pour que tout le monde puisse avoir un siège pour Paris (et ce sans compter les membres de la famille qui ne sont pas Français). Même avec un second vol quotidien sur Paris avec Air France, il faudra au environ 2 mois pour que chacun ait une place dans un vol.

Vol Singapour Bali avec Singapore Airlines

Evidemment tout le monde ne va pas vouloir rentrer tout de suite ou aller en France. Evidemment il est toujours possible de faire escale à Amsterdam avec KLM et ou Londres avec British Airways. Mais cela souligne les challenges que vont poser la réouverture des frontières.

Quand pourra-t-on voyager?

Comme je n’ai pas accès à plus d’informations que vous, je me suis basé sur les “Target Price” des analystes des grandes institutions financières sur les entreprises suivantes:

  • Singapore Airlines
  • SATS

Les entreprises mentionnées sont très dépendantes de la reprise des voyages dans la Cité-Etat. Et donc les analyses des target prices reflètent plus ou moins bien à quels moments les analystes estiment que le voyage de tourisme reviendra dans la Cité-Etat.

Air France à Singapour

Les plus pessimistes sont chez PhillipCapital qui pensent que Singapour ne retrouvera le même niveau d’activité qu’en 2024. Cela ne veut pas dire que les frontières attendront aussi longtemps une réouverture. Simplement que le niveau d’activité pré-Coronavirus ne sera atteint qu’en 2024.

Les plus optimistes sont chez DBS qui tablent un retour à la normale dans le seconde partie de 2021. Si une ouverture des frontières pour 2021 semble probable, je doute sincèrement que tout redevienne comme avant d’ici fin 2021.

Le reste des analyses se situe entre ces deux extrêmes. Mais cela indique que personne ne table sur un retour du traffic aérien dans la Cité-Etat avant 2021. Donc du coup vous pouvez déjà préparer les staycations pour Noël.

La situation est-elle tenable ?

Chaque jour qui passe, augmente la pression dans la Cité-Etat. Cela fait maintenant près de 6 mois que les gens sont enfermés dans une ville. Situation unique et exceptionnelle. Car à la différence de Hong-Kong (qui a la Chine) ou d’autres pays (qui sont plus grands), il n’y a nulle part ou aller à Singapour.

New Chitose Airport sous la neige

Pour les étrangers, la situation est différente car ils sont souvent coupés de leur famille. Et le climat actuel peut pousser certains à reconsidérer leur situation à Singapour

Près de 22,000 S-Pass et EP holders qui ont quitté la Cité-Etat entre Janvier et Juillet 2020. Fin Décembre 2019 il y avait 393,700 détenteurs de ce type de visas. Donc environ 5.6% des S-Pass et EP Holders à Singapour sont partis en 2020, et ce sans compter leur potentiels conjoints et enfants.

Pas forcément un exode massif (5.6%) mais sans doute un mix de départ subits (Licenciements) et de retour au pays par anticipation.

Les chiffres de 2020 sur la situation des étrangers (dont les Français) seront intéressants à observer. La population Française de la Cité-Etat (officielle) pourrait potentiellement diminuer. Ce qui serait une première depuis vingt ans !

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.