What’s in your backpack?

Bon j’emporte quoi ?

Partir à l’autre bout du monde et sans date de retour nécessite quelques petits préparatifs notamment au niveau des bagages. Compte-tenu de ma force herculéenne légendaire (et aussi parce que le kilo d’overweight est facturé 50 dollars sur Singapore Airlines) j’ai donc dû faire certains choix.

What's in your backpack ?

C’est là que les choses se compliquent, vous êtes non seulement limité par le poids (une vingtaine de kilos en soute, une dizaine en cabine) mais aussi et surtout par la taille de ce que vous pouvez prendre. On part donc du principe qu’il faut tout pouvoir transporter tout seul.

 

Inventaire à la Prévert

C’est donc parti pour un tri entre les choses indispensables et le reste. Après quelques heures de réflexion, de tri, de tests et compte-tenu de ma destination, j’embarque donc avec moi (en l’occurrence dans mon sac à dos et mon sac de voyage) :

    • Un appareil photo hybride (avec un objectif 18-55mm et 2 cartes SD)
    • Un smartphone (+ cable USB)
    • Un ordinateur (13 pouces, moins de 2 kilos)
    • Un disque dur (750 go)
    • Une souris (Sans-fil)
    • Un adaptateur international
    • Des chaussons d’escalade
    • Une gourde (1 litre)
    • Une lampe frontale
    • Un mini-parapluie
    • Des lunettes de soleil
    • Quelques fringues et 2 paires de chaussures (le strict minimum, basique, intemporel)
    • Des tongs
    • Une mini-trousse de toilette et quelques médicaments

Pas de livres, CD ou jeux : le choix a été simple, les livres sont trop lourds, la musique est déjà dans mon smartphone qui fera également office de console de jeu d’appoint.

Concernant le matériel ‘techno’ j’emporte finalement le strict nécessaire : un PC, un smartphone et un appareil photo numérique. Le disque dur n’a pas vocation à être emmener dans tous les périples mais à faire une sauvegarde stocker chez moi. Pour la souris, c’est un luxe que je me permet mais elle ne pourra pas faire tous les voyages non plus.

L’adaptateur sert en toute situation, j’ai hésité à prendre un multiprise mais finalement seul le PC et la batterie de l’APN nécessite une prise donc je devrai pouvoir alterner. Pas de batteries supplémentaires non plus (trop chères, lourdes et encombrantes). Pas de rollers. J’espère néanmoins pouvoir faire du roller en Asie (achat sur place). En revanche j’emporte mes chaussons d’escalade.

 

Totalement inutile donc forcément indispensable

Donc au final j’embarque très peu de choses (moins de 20kg en soute) mais c’était prévisible. Le choix aura été beaucoup plus simple que prévu et du coup j’ai même la place de prendre quelques petits trucs en plus (à savoir un petit réveil, un baudrier + mousqueton et une paire de chaussure en plus).