Bishan

Tour d’horizon !

Bishan n’est pas le quartier le plus sexy de Singapour. Et pourtant c’est un des endroit les plus prisés de l’île par les Singapouriens.

Pour les expatriés cela est souvent incompréhensible car souvent ils ne se focalisent que sur quelques quartiers (Serangoon Garden Estate, River Valley, ECP, Paya Lebar et Bukit Timah pour schématiser) pour gagner du temps et ne prennent pas forcément la peine d’étudier d’autres options. 

L’HDB Estate de Bishan est desservi par 2 lignes de MRT (North South Line et Circle Line) ce qui permet se rendre dans de nombreux endroits de Singapour en très peu de temps. Orchard, Botanical Garden et Serangoon sont à 10 minutes. Paya Lebar, Marina Bay, Dhoby Ghaut, Raffles Place et City Hall sont à moins de 20 minutes. 

HDB à Singapour

Pas particulièrement sympa, l’architecture de Bishan est très semblable à celle des autres HDB Estates et est représentatif de ce qui se fait dans le reste de l’île (donc plein de barres d’immeubles sans charmes, plus pratiques que jolies, pour ne pas dire autre chose).

Il y a deux grands parcs qui viennent d’être rénovés (Mars 2012) et qui offrent un espace de nature appréciable que ce soit pour se promener ou faire du sport (ainsi que pour aller bruncher). Junction 8 propose un mall à taille humaine et surtout un cinéma ce qui vous évite d’aller au centre-ville pour voir des films.

 

Des écoles prestigieuses

Mais surtout Bishan est réputé pour ses établissements scolaires et abrite la seconde meilleure école de Singapour* : la célèbre Raffles Institution (RI pour les intimes, l’équivalent d’Henri IV à Paris) qui fournit d’important contingents d’élèves à la prestigieuse NUS (50% des élèves de la NUS school of laws provient de RI, idem pour le cursus Médecine).

Bishan est également connu pour avoir de nombreux médecins et cliniques dans diverses spécialités, notamment pour les enfants.

Condo à Singapour

Ce qui en sus des écoles et des parcs, permet à ce quartier des Heartlands d’offrir un cadre de vie idéal pour les familles. Il faut également souligner le fait que le quartier n’est pas surpeuplé surtout si on le compare aux HDB Estates adjacents (en l’occurence Ang Mo Kio et Toa Payoh).

Bishan offre également tous les types de logements possibles : Condos, Executives Condos, Maisons individuelles, villas, HDB (du 2 bedrooms flat à la Maisonette)… Du coup il est facile de trouver un habitat correspondant à ses attentes, pourvu qu’on paye le prix. Et c’est là où le bât blesse.

 

Un endroit pratique qui se paye au prix fort

Vous l’aurez compris, Bishan est un endroit pratique: bien desservi par les transports, un parc tout neuf, de nombreux médecins, des équipements récents, de nombreux food courts, un mall à proximité, de nombreux services, des écoles prestigieuses…

Oui mais voilà tout cela se paye. Les prix à l’achat et à la location sont plus élevés qu’ailleurs dans les heartlands. De surcroît le faible nombre de condos fait que le peu d’units disponibles affichent des prix non raisonnables compte-tenu du quartier (Bishan ce n’est pas le Centre-ville).

Canopy at Bishan Park

Sans compter que les personnes qui cherchent des condos à louer à Bishan sont souvent des foyers riches qui ont les moyens de vivre ailleurs mais qui s’installent à Bishan pour que leurs enfants puissent aller à Raffles Institution.

De facto il est plus cher de vivre à Bishan qu’à Serangoon ou Paya Lebar. En 2011, Bishan Loft était l’Executive Condo (EC) le plus cher de Singapour (prix à partir de 1,5 million de SGD) alors qu’il date de 2003 et que de nouveaux EC ont été lancés à Yishun, Punggol ou Hougang.

 

Une gentrification en cours

Sky Habitat, le nouveau condo prévu pour 2016 à 100 mètres de la station de métro, affiche un prix de 1,800-1,900 SGD par SQFT, ce qui le place au même niveau que les nouveaux condos construit à River Valley, témoin de l’attractivité du quartier auprès des riches foyers qui peuvent se permettre d’investir 2 millions de SGD dans un 3-bedrooms flat  en 99 years leasehold.

Grub Bishan

De facto Bishan est un des quartiers les plus populaires de la Cité-Etat pour les Singapouriens et un nombre croissant d’expatriés commencent à s’y installer. Une baisse des prix n’est donc pas franchement au programme dans ce quartier.

 

* La première étant la célèbre Anglo-Chinese School (ACS). Sincèrement le choix entre ACS et RI est essentiellement lié à des critères autres que les performances scolaires. Faire ACS ou RI c’est la voie royale pour intégrer les meilleures Universités de Singapour (sans compter la constitution d’ un carnet d’adresses sympa).

Partager

Auteur du blog Paris-Singapore, boit 8 cafés par jour pour se tenir éveillé et lit des gros livres pour paraître intelligent.

  • Tres bonne analyse, on sent l’insider ;-) cependant, tu as oublié un truc fondamental ! Il y a à bishan l’un des meilleurs chicken rice de l’île !!! … Enfin y’a que ça ceci dit… Côté gastronomie à part ce chicken Rice et le Din Tai Fung c’est un peu le désert …

    • Le Bugis Street chicken rice… La vraie raison de mon installation à Bishan ;)

    • Flo

      Salut! Bravo pour le blog, je suis étudiant français en stage et ton blog m’apporte TOUT ce dont j’ai besoin :)
      Je vis pour le moment a bishan et je confirme: c’est un super coin! Faut que j’aille tester le bugis street chicken rice du coup…
      A bientôt, peut être dans une salle d’escalade? ^^

    • Bishan c’est cool :)

      Pour l’escalade j’y suis tous les mardis et jeudis à partir de 19h30 (le mec avec un tshirt Gravical blanc ou noir)

    • Flo

      Onsight?

    • Yep + 1 fois le weekend à Onsight / Asia / Safra / Kinetics… ça dépend du temps, de l’humeur et tout ça ;)

  • olivier_toulouse

    effectivement peu de bien proposé à des prix “raisonnables”