Louer une voiture en Malaisie (Johor Bahru)

Catastrophe!

Le nouvel an chinois est dans moins de 3 semaines, et vous n’avez rien prévu pour ce très long weekend.

Evidemment tous les billets d’avions pour Bali, Phuket, Hong-Kong sont épuisés ou totalement hors de prix. Même aller à Batam va demander un sacrifice de votre Livret A (En même temps avec un taux d’interêt à 0.75%, ce n’est peut-être pas une si mauvaise idée).

Que faire alors pour échapper au Nouvel an chinois à Singapour ?

Pourquoi ne pas louer une voiture en Malaisie pour faire un road-trip et découvrir ce pays autrement.

 

Où aller en Malaisie en voiture ?

Il y a une pléthore de choix (temps de trajet au départ de Johor entre parenthèses) :

  • Les plages de Desaru (60 minutes)
  • La ville de Malacca, qui vient d’être classée au Patrimoine de l’UNESCO (2h30)
  • Port Dickson et ses resorts (3 heures)
  • Kuala Lumpur et ses environs (4 heures)
  • Les montagnes de Cameron Highlands (5-6 heures)
  • Colmar Tropical (le frère siamois asiatique de la ville de Colmar en Alsace)
  • Penang et son street art (7-8 heures)

Personnellement je conseille de faire un trip Johor Bahru > Malacca > Port Dickson > Johor Bahru.

Port Dickson

Pas trop de temps sur la route, des hôtels vraiment sympas (j’ai vraiment adoré The Majestic et Avillion), de la bonne bouffe, quelques sorties culturelles et la plage pour finir.

 

Louer une voiture en Malaisie

Le plus simple reste de louer une voiture à Johor Bahru, la ville malaisienne qui est située en face de Singapour. Pourquoi louer une voiture en Malaisie à Johor Bahru (et pas à Singapour) ?

  • Parce que c’est beaucoup moins cher (50% du prix pour le même modèle)
  • Plus de choix de modèles (surtout dans le bas de gamme chez Proton)
  • Parce que vous évitez les embouteillages monstres à la frontière
  • Vous ne payez pas la taxe d’entrée/sortie de Singapour
  • Parce que c’est plus sûr

Et oui, il ne fait pas bon rouler sur les routes de Malaisie avec une voiture immatriculée “S”. Les conducteurs sont beaucoup moins sympas (ou plutôt pas du tout) et les policiers vous prêtent une attention particulière ainsi que les voleurs.

Louer une voiture en Malaisie

Autre chose : choisissez un loueur dont les bureaux sont à côté du poste frontière (autour de City Square Mall), cela vous évitera de prendre un taxi. Par exemple “Hawk Car Rental” à des bureaux juste à côté, au Puteri Pacific Hotel.

Le seul cas où il est intéressant de louer une voiture au départ de Singapour est si vous avez des enfants en bas-âge et/ou beaucoup de bagages. Il est plus confortable de faire tout le trajet en voiture plutôt que de descendre / monter du bus pour les deux contrôles de passeports. Le trajet est plus long et beaucoup plus chers mais vous y gagnez en confort.

 

Comment aller à Johor Bahru ?

Rien de plus simple : prenez un taxi ou un bus jusqu’à Woodlands CIQ (Le nom du poste frontière du côté singapourien). Passez la douane singapourienne et sautez dans un des bus qui traverse le pont.

Pour les bus : soit vous avez une carte de transports singapourienne et vous pouvez prendre n’importe quel bus de SBS (160, 170 ou 950). Ou alors vous pouvez prendre un des nombreux vieux bus bleus (où il est marqué “Bas Persiaran”) et payez 2 RM pour la traversée du pont.

Ce bus ne va PAS à Johor bahru

Celle-ci dure en général 5 minutes et vous arrivez à la douane malaisienne. Une fois celle-ci franchie suivez les panneaux “City Square Mall” et vous arriverez directement dans le centre-commercial City Square (plusieurs sociétés de location de voitures en Malaisie sont situées juste à côté de City Square Mall).

 

Bon à savoir

Proton & cie : Vous pouvez louer une “Proton” ou une “Perodua” (marques malaisiennes) pour faire vraiment local. Après plusieurs expériences intéressantes sur des Proton, j’ai décidé de vivre vieux. Donc maintenant je loue autre chose.

Cash Card pour péages : Aller acheter une “cash card” dans un 7-Eleven, celle-ci vous fera gagner du temps pour les péages. Pour info les tarifs des péages sont les suivants (prix approximatifs en ringgits) :

  • Johor Bahru <> Ayer Keroh (Malacca)  : 23 RM
  • Johor Bahru <> Port Dickson : 33.30 RM
  • Johor Bahru <> Kuala Lumpur : entre 40 et 45 RM
  • Johor Bahru <> Tapah (Cameron Highlands) : 63.90 RM

Google Maps :  c’est très pratique pour les principales routes. Mais ne vous fiez surtout pas aux petites routes indiquées par Google dans les villes. La situation étant relativement anarchique en Malaisie, il n’est pas rare que les routes  n’existent pas ou alors ne sont pas assez larges pour les voitures. Ou plus simplement quelqu’un a étendu son jardin sur la route ou a construit une maison sur celle-ci. Malaysia Boleh!

Kopi money : au cas où, préparez une portefeuille quasiment vide où vous mettrez votre cash card, votre permis et 20-30 RM. Si vous vous faîtes arrêtez par la Police (et que vous n’avez rien fait bien sûr). Donnez-leur les 20-30 RM et vous éviterez de perdre 2 à 3 heures au poste de Police du coin. Vous ne risquez strictement rien (juste de la paperasse à remplir) donc payez un café (kopi) aux flics et gagnez du temps.

 

Et toi Louis, tu pars où pour le nouvel an Chinois ?

En personne prévoyante, j’ai réservé en Août mes vacances pour le nouvel an chinois (donc six mois à l’avance). Et je serai donc en train de faire du snowboard à Niseko au Japon (Yeah!).

Partager
Auteur du blog Paris-Singapore, boit 8 cafés par jour pour se tenir éveillé et lit des gros livres pour paraître intelligent.
  • Amel

    Hello, merci pour cet article. J’envisage d’aller en Malaisie aussi en avril. Les policiers qui t’arrêtent et t’arrachent 20-30 MYR c’est courant ?
    Quelle carte conseilles-tu pour se déplacer ?
    Merci !