Coût de la vie : ce qui est pas cher

Ce qui est “pas cher” à Singapour

Singapour est une des villes les plus onéreuses du monde : logements, voitures, alcools et cigarettes affichent des prix impressionnants pour ne pas dire stratosphériques.

Et pourtant, des centaines de milliers de travailleurs (étrangers pour la plupart, cela ne sert à rien de l’occulter) arrivent à vivre à Singapour avec un salaire inférieur à 1500$ par mois.

Singapour 2016

Tout comme vous et moi, ces personnes ont besoin de se loger, de se déplacer et de manger 3 repas par jour.

Petit tour d’horizon des choses qui ne sont pas chères à Singapour.

 

Se nourrir

La nourriture n’est pas très chère (3$ pour un chicken-rice, 3$ pour un mixed-rice, 0.5$ pour des nouilles instantanées), vous pouvez vous nourrir à Singapour pour une somme dérisoire même si ce n’est pas franchement de la gastronomie.

De surcroît on trouve à peu près tout à Singapour et même des produits en provenance direct de France qui sont évidemment hors de prix (Beurre, fromages,…).

Temps à Singapour

Consommer de la nourriture locale (c’est à dire qui n’a pas fait 10.000 km pour venir finir dans votre estomac) que ce soit au supermarché ou au restaurant est donc une très bonne option à Singapour.

Par contre si au bout d’une semaine vous avez besoin d’acheter du fromage et du saucisson, je crains que votre budget nourriture ne soit légèrement plus élevé (mais bon, si vous ne pouvez pas vous passez des fameux “Activia” de Danone…).

 

Communiquer

Internet, téléphone… Là encore il y a des tarifs très avantageux pour peu que l’on se contente des options basiques (par exemple 29$ par mois pour l’offre MaxOnline de Starhub).

Pour les forfaits de téléphonie mobile, certains commencent à 10$ sans abonnement. En revanche fuyez les cartes prépayées qui sont très chères au final (aussi bien en appels / SMS qu’en data pour Internet).

Desk at the Working Capitol

Sinon pour les communications longue distances il y a toujours les cartes pré-payées qui permettent de joindre les proches restés au pays ou alors Skype qui est devenu populaire même si tout le monde n’a pas un ordinateur.

 

Se déplacer

Il n’est pas cher de prendre le métro. Le coût minimum d’un trajet en transport en commun est de 0,77$, même si on vit loin, tous les trajets en transports restent très raisonnables.

De plus avec les “early hours” mises en place par le métro de Singapour, de nombreuses personnes partent plus tôt. Ce qui leur permet au final permet d’économiser quelques dollars à la fin du mois.

Les 10 attractions les plus visitées

Le réseau de transports en commun fonctionne très bien et il est sûr de prendre le bus, même la nuit ! Il est moins cher de prendre le bus que le taxi la nuit.

De surcroît, même si le réseau du métro a connu quelques soucis ces derniers mois, il reste bien plus performant et régulier que son homologue parisien.

Le taxi coûte de plus en plus cher suite aux dernières augmentations de tarifs, mais il reste encore très abordable comparé aux tarifs pratiqués dans le reste des pays développés.

 

Prendre soin de soi

Coupe de cheveux : 3,50$ chez Snip Avenue, oui vous avez bien lu, 3,50$,  j’y suis allé pour tester car je n’y croyais pas. Les boutiques Snip Avenue sont sympas et le personnel jeune. A ce prix là pas de shampoing et de magazines pour attendre mais l’essentiel est là.

Autre option si vous êtes pressé, vous pouvez toujours allez dans une QB House et consorts (disponible dans de nombreuses stations de métros) où vous pouvez vous faire couper les cheveux pour 10$ en 10 minutes maximum.

Pour les autres soins du corps (pour les filles notamment), tout le monde se rend à Johor Bahru en Malaisie, le bus depuis Kranji MRT coûte moins de 2$ et le prix du ticket est très vite rentabiliser pour peu que l’on fasse ses courses de l’autre côté du détroit.

 

Le marché de l’occasion

Il est très développé notamment chez les PRC (Chinois de la République Populaire de Chine ou “Please Return China” comme les appellent affectueusement certains Singapouriens). Electronique, mobiliers, vêtements,…

Tout ou presque peut s’acheter d’occasion donc à des prix qui peuvent être ridiculement bas. Etant donné le flux de personnes qui arrivent / quittent Singapour, il est très simple de trouver du matériel d’occasion même très récent par ce biais.

Autre option très intéressante, l’Armée du Salut. Outre le fait que cela permet d’aider cette association, vous avez des très bonnes affaires.

Conclusion

A la lecture de cet article, vous aurez compris que vivre dans une des villes les plus chères du monde avec un salaire faible est possible car le coût de la vie ‘basique’ n’est au final pas très chère pour peu que l’on se contente du minimum. 

Alors oui il est possible de vivre à Singapour avec moins de 1500$ par mois, mais cela tient plus de la survie que de la vie à proprement parler.

Et ne pensez pas que ces salaires faibles se limitent aux maids, aux ouvriers du bâtiment, aux serveurs dans les restaurants ou aux vendeurs…

Vous seriez étonner de voir le nombre de métiers qui sont très mal payés à Singapour. Le coût de la vie basique n’est pas cher mais avec les extras cela peut monter très vite.

 

En savoir plus sur le sujet :