Envie d’ailleurs ou envie de quitter la France ?

Envie d’ailleurs ou envie de quitter la France ?

Un certain nombre de français choisissent d’émigrer. Non pas parce qu’un pays les fait rêver, mais plutôt parce qu’ils ont envie de quitter la France (ce qui n’est pas du tout la même chose).

Envie d'ailleurs ou envie de quitter la France ?

Soyons honnêtes : un pays comme Singapour fait sans doute moins rêver que le Japon et la Chine. Et pourtant les français continuent d’affluer en masse dans la Cité-Etat (près de 15,000 français maintenant, deux fois plus qu’il y a six ans).

 

Partir pour partir ?

Il y a quelques années, je mettais en garde les candidats qui voulaient venir en Asie, notamment au niveau de leur motivation (à lire : Voulez vous “vraiment” venir vivre en Asie ?).

Quitter la France ne vas pas résoudre vos problèmes. A l’étranger, en sus des challenges que vous rencontrez actuellement, vous aller devoir affronter des problématiques nouvelles : besoin de visa de travail, racisme dans certains pays, pas de retraite ou d’assurance maladie, éloignement,…

Fleuve Phnom Penh

La liste est longue et chaque pays à ses avantages, mais aussi ses inconvénients. À commencer par la barrière de la langue.

Cependant il y a une chose qu’un départ à l’étranger vous apprendra, peu importe la destination : la capacité à vous adapter.

 

La situation particulière des jeunes

La situation est loin d’être évidente pour les jeunes en France : les CDI font figure d’exceptions. Le soutien des parents est devenu, pour beaucoup, indispensable pour (sur)vivre. Le poids du réseau et des relations est beaucoup plus utile qu’un diplôme bac+5 sur le marché du travail.

Construction a singapour

Je noircis le tableau bien évidemment. La situation n’est pas si désespérée. Cependant je peux comprendre pourquoi certains partent tenter leur chance à l’étranger. Quitte à être :

  • Embauché en auto-entrepreneur (moins d’impôts à payer pour l’entreprise)
  • Travailler de chez soi (pas de bureau à payer)
  • Bosser avec votre ordinateur perso (pas d’ordi à fournir)

Alors pourquoi alors ne pas tenter sa chance à l’étranger ? Evidemment tout le monde n’a pas envie / besoin de tenter sa chance à l’étranger. Mais si vous êtes dans une impasse en France, alors vous avez sans doute peu de choses à perdre. Et surtout tout à gagner.

 

Maintenant ou Jamais

Et maintenant, c’est sans doute le meilleur moment pour le faire. Surtout si vous avez moins de 30 ans. Moins d’attaches (financières et familiales), une envie débordante et surtout une capacité à s’adapter beaucoup plus importante.

“Do or do not, there is no try” -Yoda (Jedi Master)

Arrêtez de voir un départ comme un risque (quid de ma retraite, de mon assurance santé,…) mais plutôt comme une opportunité. A partir de là tout devient plus simple.

Posez vous des questions, c’est indispensable. Mais dans tous les cas, rien ne vaut l’expérience du terrain. Peu importe la destination, il y a aura sans doute une différence entre l’image que vous avez d’un pays et la réalité.

 

S’adapter ou être dépassé

Mon job n’existais pas il y a 10 ans, et je ne sais pas si il existera dans 10 ans. Arrêtez de croire que rien ne changera.

Louis-Bernard Carcouet (Niseko)

Et surtout : arrêtez de croire que votre retraite sera garantie. Penser à sa retraite c’est le meilleur moyen d’enterrer ses rêves. Vous valez beaucoup mieux que ça.

“Une seule chose est constante, permanente, c’est le changement” -Héraclite

La capacité à vous adapter est sans doute votre meilleur allié. Et c’est sans doute un moindre mal compte-tenu de l’époque que nous vivons.