Voulez vous “vraiment” venir vivre en Asie ?

Vous venir vivre en Asie ? Vous êtes des milliers de français à en rêver mais finalement, très peu de personnes franchissent le pas. A peine 4,000 français se sont installés en Asie en 2014 et c’est déjà un record.

 

Pourquoi cet écart ?

Partons d’un constat simple :

  • Il est toujours facile de se déplacer (et cela coûte de moins en moins cher).
  • Il y a beaucoup plus de moyens de communications (merci Internet).
  • L’anglais devient la langue de référence dans beaucoup d’entreprises.
  • L’Asie continue d’afficher un dynamisme insolent.
  • La France ne se porte pas au mieux (euphémisme).

Pourquoi il n’y a pas eu une migration massive des français vers l’Asie ? L’exode des cerveaux que les médias et certains politiques s’acharnent à mettre en avant ne se traduit pas dans les faits.

Habiter à Singapour

Disons qu’avec les arrivées *officieuses*, il y ait 10,000 français qui s’installent en Asie. Nous restons très loin d’une immigration massive.

 

Du rêve à la réalité

En 2015, Singapour a eu les honneurs des médias Français et notamment de la télévision. TF1, France 2, M6, France 5, France TV info y sont tous allés de leur reportage élogieux dans la Cité-Etat. Mettant en avant à chaque fois des portraits de français ayant réussi à Singapour.

Comme d’habitude les médias se focalisent sur le résultat fantastique de l’expatriation à Singapour : voitures de sports, appartements de rêve, piscines somptueuses, weekends à Bali,…

Piscine à Singapour

Et AUCUN médias ne s’est vraiment intéressé sur le processus qui a conduit à ce résultat. Sur les difficultés rencontrées, les portes closes, les lois spéciales* pour les étrangers, les risques, les échecs,…

Et c’est là où cela coince : les gens rêvent d’Asie mais ne se rendent absolument pas compte des sacrifices et des risques que cela impliquent. Et dès qu’ils commencent à voir que tout n’est pas si simple en Orient, ils abandonnent très vite.

 

Posez vous les bonnes questions

La raison pour laquelle il n’y a pas un exode massif des français vers l’Asie c’est aussi parce que les français ne veulent pas “réellement” venir vivre en Asie.

En fait il est plus juste de dire que les français aiment une certaine image de l’Asie. Celle qui correspond à leur propre expérience avec l’Orient* (Vacances, lectures, musiques, cinémas, petit(e)s ami(e)s,…).

Weekend à Taipei

Ainsi ils ne voient que les bons côtés de l’Asie et ne se posent pas forcément les bonnes questions :

  • Suis-je prêt à devenir chômeur à 10,000 km de chez moi ?
  • Suis-je prêt à subir le racisme de certains locaux (pas tous évidemment) ?
  • Suis-je prêt à voir ma famille / amis une ou deux fois par an ?
  • Suis-je prêt à repartir de zéro dans de nombreux domaines ?
  • Suis-je prêt à n’avoir ni retraite, ni assurance maladie, ni chômage ?
  • Suis-je prêt à devoir dépendre d’un visa pour mon séjour ?
  • Et beaucoup d’autres questions qui peuvent fâcher…

Les voyages à l’étranger sont fantastiques et donnent envie de vivre à l’étranger. Mais pour passer du fantasme à la réalité il faut faire des efforts. Beaucoup d’efforts. C’est le processus.

 

The process (v16)

Les français pensent qu’ils vont aimer l’Asie car ils aiment l’image des riches français en Asie (le résultat) mais ne veulent pas vraiment subir tout ce qu’un départ à l’étranger comporte (le processus).

Etes-vous prêt à tout pour venir en Asie ?

C’est un des fléaux de notre époque : les gens ne voient que le résultat (richesse, popularité, expertise,…) sans pour autant vouloir faire le travail et consentir aux sacrifices qui peuvent amener à ce résultat (le processus).

Les 10 plus gros employeurs français à Singapour

Les gens veulent avoir un corps de rêve (mais ne veulent pas aller à la gym), être dans un groupe de rock (mais ne savent toujours pas jouer d’un instrument), les exemples sont légions.

Et Internet, avec sa ribambelle de succès : Entrepreneurs, Blogueurs, Youtubeurs,… Laissent entrevoir la possibilité d’atteindre ce résultats sans trop d’efforts. Alors que pour une réussite (très) visible il y a des milliers d’échecs invisible (voir beaucoup plus).

Le processus est au moins aussi important que le résultat

A bien des égards vous aller être tiraillé dans vos choix. Vous allez détester des choses que vous pensiez aimer et au contraire apprécier certaines choses inattendues.

Et c’est ce processus qui est fantastique et vous aidera à trouver ce que vous aimez vraiment (et pas ce que vous a suggérer TF1 ou M6).

 

Le mot de la fin

Et si vous voulez vraiment venir vivre en Asie, alors arrêtez de vous trouver des excuses. Faites un “Reality check” du pays que vous visez et demandez-vous si vous êtes vraiment prêt à tout “subir” pour réussir en Asie.

Port Dickson en Malaisie

Car finalement vous êtes très peu à tenter votre chance en Asie. Et c’est indéniablement une opportunité.

 

*Par exemple à Singapour le congé maternité est de 16 semaines pour les citoyens de Singapour et de 12 semaines pour les étrangers. Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres et chaque pays d’Asie a ses propres lois. Mais aussi et surtout plein de règles non-dites que personne ne vous explique.