SRS account : comment payer moins d’impôts à Singapour

Un compte SRS (Supplementary Retirement Scheme) ou SRS account en anglais est un type de compte crée par le Gouvernement de Singapour. Le but est d’encourager les habitants de la ville (peu importe qu’ils soient citoyens, PR ou étrangers) à mettre de l’argent de côté pour leur retraite.

Avant de vous lancer dans un compte SRS, demandez-vous d’abord si c’est quelque chose fait pour vous. Hormis sans doute les ILP qui sont à proscrire, le reste des produits financiers / système d’abattement des impôts ne sont pas forcément pour tout le monde. Donc posez-vous la question de la pertinence des produits et surtout faîtes vos calculs vous-mêmes plutôt que de demander à quelqu’un qui a intérêt potentiel (commissions ou autres) à vous recommander le produit A ou B.

1- quels sont les bénéfices du SRS account ?

Payez moins d’impôts immédiatement. Chaque contribution au SRS account permet de réduire son revenu imposable. Cela se traduit par une réduction d’impôts, parfois de manière importante (plusieurs milliers de dollars par an).

Argent dollar de Singapour

De surcroît, si vous l’argent de votre compte SRS peut-être investit. Cerise sur le gâteau : les intérêts des SRS accounts ne sont pas imposables. Mais il y aussi des limites et des désavantages au compte SRS.

Mais attention, un compte SRS ne conviendra pas à tout le monde. Il s’adresse surtout aux personnes qui souhaitent construire une épargne retraite et n’ont pas besoin de l’argent pour AUCUN projet (immobilier, investissement, études,…). J’irai même plus loin : si vous n’envisagez pas de rester sur le long terme à Singapour (>10 ans) alors ce n’est sans doute pas le produit le plus adapté.

2- Quels sont les désavantages ?

L’argent de votre SRS account est bloqué jusqu’à l’âge de votre retraite (62 ans) ou de votre départ de Singapour. Le SRS est un compte pour encourager l’épargne retraite donc son horizon est très long-terme.

Pour les étrangers (Ni Singapour, ni PR). Partons du principe que vous ne prenez pas votre retraite à Singapour et souhaitez prendre tout l’argent d’un coup. Il y a alors deux cas de figures :

  • Votre SRS account a moins de 10 ans : vous pouvez retirer la totalité de la somme d’un seul coup. Mais dans ce cas là vous paierez vos impôts sur 100% de la somme retirée + pénalité de 5%. Les plus-value éventuelle sont exonérées d’impôts.
  • Votre SRS account a plus de 10 ans : vous pouvez retirer la totalité de la somme d’un seul coup. Seulement 50% de la somme est imposable. Aucunes pénalités. Les plus-value éventuelle sont exonérées d’impôts.

Calculez bien votre coût si vous partez : comme 50% (ou 100%) de la somme de votre SRS sera ajouté au revenu imposable de l’année où vous retirez les fonds (donc mieux vaut partir en cours d’année).

A noter : la date à partir de laquelle “commence” votre période de 10 ans et celle de votre première contribution. Donc même si vous ne savez pas si vous allez utiliser ce système : je vous conseille d’ouvrir un SRS account est de mettre SGD 1 dessus tout de suite. Car peu importe ce qui arrive ensuite, c’est cette date qui servira de période de début.

Pour les PR et les Singapouriens, le système est moins flexible car vous n’avez pas la période de 10 ans (pour vous c’est l’âge de le retraite qui compte). Pour ceux qui sont dans ce cas, je vous renvoie au site des impôts de Singapour (IRAS) qui détaille très bien tous les cas.

3- Quelle est la contribution annuelle maximum ?

Pour les étrangers c’est SGD 35,700 et pour les Singapouriens et PR c’est seulement SGD 15,300. Pourquoi cette différence ? Si vous êtes Singapouriens ou PR vous avez d’autres moyens de réduire votre revenu imposable. Les étrangers n’y ont pas accès. Ce qui explique sans doute la différence de plafonds.

Dans tous les cas, peu importe votre statut : la réduction de votre revenu imposable est plafonnée à SGD80,000 par an. Donc si vous faîtes une contribution de SGD 35,700, c’est déjà presque 50% du plafond de l’année.

3- Faut-il mettre le maximum ?

C’est à vous de faire votre calcul vis-à-vis de votre impôt. Pour faire simple : plus votre revenu annuel est élevé, plus il est intéressant de mettre de l’argent dans un compte SRS. Cf. tableau ci-dessous.

Evidemment il est peu probable que si vous gagniez SGD80k vous mettiez SGD35.7k sur votre compte SRS. En revanche à partir de sommes plus importantes cela peut valoir le coup de mettre une contribution importante.

Si vous gagnez moins de SGD 48,000 par an (SGD 4,000 / mois) alors c’est peu intéressant. A partir de SGD 120,000, vous pouvez sérieusement considérer la question.

Dans tous les cas même si votre salaire est faible, ouvrez un compte SRS juste au cas où. A Singapour les carrières peuvent aller vite. Dans un sens comme dans l’autre.

4- Quand faut-il contribuer au SRS account ?

En fin d’année. A l’inverse d’autres systèmes de réductions d’impôts dans la Cité-Etat, vous n’avez aucun intérêt à mettre de l’argent dans votre compte SRS avant le mois de Décembre.

Le fait de mettre l’argent sur le compte en Janvier ou en Décembre n’affecte pas la réduction d’impôts. Donc faîtes comme moi : placez votre argent de Janvier à Novembre puis faîtes votre contribution en Décembre.

Boss ou King

Autre chose : vous n’êtes PAS obligés de verser de l’argent chaque année. Les contributions sont volontaires. Par exemple si en 2020 vous avez perdu votre job, vos impôts seront certainement plus faibles donc sans doute un intérêt moindre pour le SRS.

5- Que faire de l’argent sur son SRS account ?

L’investir ! En effet la rémunération des comptes SRS est faible (0.05%/an). En revanche vous pouvez utiliser cet argent pour investir. Que cela soit avec votre banque ou via une autre institution financière, les options sont légions.

Compte-tenu des caractéristiques du SRS account (pas de taxe sur les intérêts, placement long terme, pénalités en cas de retrait anticipé,…) je serai tenté de recommander des investissements passifs via des robo-advisors ou de l’achat de gros ETF, voir certains blue chips dividend stocks.

6- 185,489 SRS accounts à Singapour

Si vous hésitez encore, sachez qu’il y avait 185,489 titulaires de SRS accounts dans la Cité-Etat à fin Décembre 2019. Le total investit dans les comptes SRS étant de SGD 10,7 milliards (Source Ministry of Finance, Singapore).

Lower Pierce Reservoir

En revanche il est ahurissant de voir que près de 28% de cette somme dort en cash sur les comptes SRS (donc rémunérée à 0.05%). Que 27% part dans des ILP & assimilés (le pire investissement du monde). Et seulement 26% en actions, ETF ou REIT.

7- Où ouvrir un compte SRS ?

Les trois banques Singapouriennes (DBS, OCBC et UOB) proposent des comptes SRS. Honnêtement faîtes simple et ouvrez un SRS account chez votre banque actuelle.

Comme vous pouvez investir l’argent du compte ailleurs, la banque du compte SRS n’a que peu d’importance. Donc simplifiez vous la vie.

8- Mon compte SRS

Par exemple mon compte SRS est chez ma banque de tous les jours à Singapour. Mais l’argent du compte est investit dans une autre plateforme. Je ne vais pas détailler mon portfolio ici. Mais mon compte SRS fait partie intégrale de ma stratégie financière.

Le fait de contribuer au plafond maximum n’est pas forcément pour tout le monde. Et surtout cela doit faire partie d’une stratégie réfléchie. Mettre de l’argent sur un compte SRS est une chose mais il faut également prévoir la sortie.

Dans mon cas le compte SRS est utilisé dans le cadre de ma retraite (oui je vois loin ! je prépare ma retraite déjà). Mais cela fait partie d’une réflexion globale. A vous de voir si un SRS account est intéressant pour vous au delà des réductions d’impôts initiales.

Pourquoi cet article ? Nous sommes bientôt en Décembre, et c’est donc le parfait moment pour faire un contribution. Et je tiens aussi à remercier par la même occasion l’inconnu qui m’avait recommandé ce compte il y a des années. Merci encore.

8 Commentaire

  1. J’avais regarde SRS et je trouvais que c’etait pas une si bonne idee que ca. En effet les capital gains vont etre taxes via le withdrawal … alors que si on investissait hors SRS, on paye zero taxe sur les capital gains a Singapour.

    • Salut Tom Tom,

      Merci pour le message, oui ce type de compte ne convient pas à tout le monde !

      Il me semble par ailleurs que les capitals gains, peu importe le cas de figure, ne sont jamais taxés ou même ajouté à ton revenu imposable si tu soldes ton SRS. Mais c’est à vérifier.

    • Salut Ruben,

      Aucun intérêt de cotiser pour le SRS account de l’étranger car vous ne payez plus d’impôts à Singapour (Le principal intérêt c’est de payer moins d’impôts). En revanche vous pouvez garder votre compte SRS même si vous quittez Singapour.

      Il me semble également que si vous n’êtes plus résident fiscal à Singapour lorsque vous “sortez” l’argent de votre compte SRS, alors vous serez assujetti au taux d’imposition des non-résidents (qui est de 15% en 2020). Mais il faut mieux vérifier sur le site des impôts de Singapour > https://www.iras.gov.sg/IRASHome/Schemes/Individuals/Supplementary-Retirement-Scheme–SRS-/

    • Salut Nico, j’imagine que tu parles du top-up du SA (Special Account) pour les PR dans le cadre des voluntary top-up du CPF. J’imagine que t’es PR et que t’as moins de 55 ans ;)

      – La limite totale de la contribution CPF c’est SGD37,740 par an et cela inclut les contributions obligatoires. Donc en fait en “volontaire” tu ne peux mettre que SGD37,400 – ce qui part déjà ton salaire dans le CPF
      – La limite pour le top-up du SA qui permet de réduire son revenu imposable (comme le SRS account) c’est seulement SGD7,000 par an (à la différence du SRS tu ne peux PAS sortir l’argent avant la retraite, aucun retrait possible donc plus restrictif).
      – La limite maximum de ton compte SA c’est SGD160,000 donc une fois que c’est atteint tu ne peux plus faire de top-up du SA.
      – Si tu fais un top-up du SA, tu as un intérêt à le faire début Janvier pour maximiser les intérêts.

      Pour les PR c’est très différent. Et encore une fois cela dépend de ta stratégie. Je pense que le top-up du SA c’est bien mais qu’il faut le limiter à SGD7,000 par an afin de pouvoir bénéficier de la réduction du revenu imposable pendant le plus longtemps possible (car si tu top-up SGD7,000 tous les ans, en 15-20 ans tu atteint la limite de ton SA et tu ne peux plus le faire, ne pas oubliez qu’un partie des contributions obligatoires dans le CPF part dans le SA et pas que dans l’OA ou dans le MediSave).

      Dans les deux cas (SRS ou top-up du SA) je pense qu’il faut que cela soit fait dans le cadre d’une stratégie d’épargne retraite et rien d’autre. Si tu veux faire du long-terme pour acheter un appart ou autre, il y a d’autres systèmes plus intéressants à mon sens. Mais ce qui est bien à Singapour c’est qu’il y a le choix :)

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.