Coût de la vie : ce qui est cher

Après avoir fait le tour des choses qui ne sont pas chères à Singapour, voilà le moment de voir ce qui risque d’alourdir sensiblement votre budget. Attention certains prix peuvent choquer.

Petit tour d’horizon de ce qui peut augmenter sensiblement le coût de la vie à Singapour.

 

Le logement

300$ pour une partager une chambre sans air-con dans un HDB à 20 minutes de marche de Woodland MRT ? Oui c’est possible, et à ce prix là vous êtes plus proche de la Malaisie que du centre-ville de Singapour.

Louer un appartement dans un condo ? Grand minimum 2,000-2,500$ si vous êtes chanceux.

Si les prix en location vous semble chers, alors ne regardez pas les prix à l’achat, non seulement c’est hors de prix (aucun condo neuf en dessous de 600,000$ en ce moment) mais en plus il faut savoir que vous achetez pour une durée de 99 ans la plupart du temps.

Condos à Sentosa (Singapour)

Evidemment vous pouvez acheter à vie (Freehold) mais là ça coûte beaucoup plus cher (environ 50% de plus) sans compter qu’en tant qu’étranger vous devez vous acquitter d’une petite taxe qui vous oblige à payer à l’Etat Singapourien 10% de la valeur du bien aux impôts  (ABSD : additional buyer’s stamp duty).

De surcroît vous n’avez pas le droit d’acheter des HDB, ni des landed properties (les maisons individuelles), ils sont réservés aux Singapouriens et aux PR (résidents permanents). Finalement Paris ce n’est pas si cher ! Surtout que le taux de change est ultra-favorable en ce moment.

 

Les voitures particulières

Tout le monde sait que posséder une voiture à Singapour coûte cher, aussi bien à l’achat qu’à l’usage (assurance, taxes, péages, parkings,…) mais quel est réellement le prix d’une voiture à Singapour ?

Louer une voiture en Malaisie

Le site MoneyMart a fait le calcul pour vous, et le résultat dépasse largement les limites du raisonnable. Une Toyota Corolla Altis (citadine relativement anonyme) coûte environ 105,988$ soit 65,000€ à l’achat. Oui vous avez bien lu, 65,000€ pour une toyota à Singapour soit le prix d’une Porsche Cayenne ou Boxter en France.

Et ce, sans compter ce que va vous coûter l’entretien de ce joyau. Même en vendant un rein, il va être difficile d’acquérir une voiture à Singapour.

 

L’alcool

L’alcool coûte cher, que ce soit au supermarché ou dans les bars et restaurants. Le seul endroit où l’on peut boire en quantité pour une somme relativement modeste ? Les food courts ! Il est relativement commun de voir des hordes de jeunes se donner RDV dans les food courts avant de sortir dans les boîtes et clubs de la ville.

HLJL5828

Pour les nombreux français de Singapour, le plus simple restant d’acheter de l’alcool à l’aéroport lors des nombreux séjours à l’étranger (même au Budget terminal, il est possible d’acheter des produits en Duty-Free à l’arrivée à Changi, 18$ le litre d’Absolut Vodka, imbattable).

 

Les cigarettes (et le tabac en général)

A  l’instar de l’alcool, les cigarettes et le tabac sont très lourdement taxés à Singapour. Le paquet de Malboro rouge coûte ainsi près de 12 dollars et la photo immonde dessus, c’est cadeau.

Si vous ne buvez (et ne fumez pas) alors le coût de la vie sera tout de suite beaucoup moins important.

 

Le café Nespresso

Si vous ne pouvez pas vous passez de votre Nespresso (vous savez les machines bruyantes qui vous démolissent les tympans au petit matin), sachez que le prix des machines à l’achat est deux fois plus élevé qu’en France, idem pour les capsules.

Mes cafes favoris a a Singapour

Mais avoir la classe de Georges Clooney, ça n’a pas de prix (enfin si environ un dollar par capsule).

 

Les produits de luxe

Si vous trouvez que Louis Vuitton, Prada, Gucci, Mont-Blanc ou Burberry sont chers en France, les prix à Singapour risque de ne pas vous plaire. En dépit d’une TVA plus clémente (seulement 7%), les produits de luxes sont relativement plus onéreux à Singapour.

Etui montre bulang and sons

Seule exception à la règle : les montres de luxe, c’est à dire les IWC, Panerai, Hublot, Patek, Cartier, Vacheron Constantin… (Pas les montres Burberry ou Emporio Armani fabriquées sous licence par The Swatch Group).

De plus il est très simple de négocier les prix pour les montres étant donné la concurrence entre les enseignes (qui se comptent par dizaine sur Orchard Road).

 

Conclusion

Vous l’aurez compris, quand le gouvernement décide de taxer certains produits à Singapour, les prix s’envolent très rapidement.

Il y a également quelques produits plus cher qu’en France et à auxquels on ne pense pas forcément : les parfums, les livres, les lego, le Perrier,…

 

En savoir plus sur le sujet :