Les principaux visas de travail à Singapour

Les principaux visas de travail à Singapour

Préambule : gardez à l’esprit que la législation vis-à-vis de l’immigration a tendance à évoluer très vite en ce moment et que ce qui est en place actuellement ne le sera peut-être plus dans 6 mois (suppression de l’EPEC, relèvement des seuils des EP,…).

Le centre financier de Singapour

De surcroît des évènements ponctuels (Notamment les élections) peuvent rendre l’obtention des EP beaucoup plus compliquée que prévu et que le rejet d’un EP (ou même d’un PR ou d’une demande de citoyenneté) est, dans la majorité des cas, non motivé (donc c’est non, mais on ne sait pas pourquoi).

Sachez également que votre visa de travail est lié à votre employeur. Si vous quittez votre entreprise vous perdez votre visa de travail (peu importe que cela soit un départ volontaire ou non). Si vous changez d’entreprise, votre nouvelle compagnie doit refaire toutes les démarches de visa (avec toujours un risque, même minime, que votre nouvel EP soit rejeté).

Passons donc en revue les différents visas de travail, leurs avantages, leur inconvénients et surtout leur conditions d’obtention, leur durée… Bref les principales choses à savoir quand on envisage de venir travailler à Singapour.

 

L’employment Pass (EP)

L’EP est le plus commun des visas de travail pour les français. Les conditions d’obtentions sont assez simples, il faut juste posséder ce que le gouvernement appelle des “Acceptable qualifications” ou une expérience significative (dans le cas de l’EP-Q1), du coup c’est assez flou et cela permet de refuser plus ou moins facilement les EP sans raison valable (même si la plupart du temps ça passe facilement).

En dehors de ça les critères sont financiers. Il faut avoir un salaire mensuel (hors bonus) supérieur à 3000$ pour un EP Q1, 4500$ pour un EP-P2 et plus de 8000$ pour une EP-P1.

Singapour dans le futur?

Pas de différence flagrante entre le P1 et le P2 qui permettent de faire des Dependant Pass (DP) pour les conjoints mariés et pour les enfants de moins de 21 ans. Vous pouvez même faire venir vos parents, vos beaux-parents, vos enfants de plus de 21 ans… liste complète disponible sur le site du Ministry of Manpower) sur un Long Term Visit Pass (LTVP).

En revanche pour l’EP-Q1 vous ne pouvez faire que des DP et pas de LTVP, donc impossible de faire venir belle-maman pour qu’elle vienne habiter avec vous (Vraiment pas de chance ! Quel dommage, belle-maman avait déjà tout préparé mais on ne plaisante pas avec les lois à Singapour, avouez que ça vous arrange cette intransigeance).

A noter que si vous perdez votre EP, tous les gens qui ‘dépendent’ de votre EP (que se soit DP ou LTVP) perdent de facto leur visa et tout le monde retourne sur un visa de tourisme.

Vous avez intérêt à retrouver un travail rapidement sinon ça va être retour à la case départ sans toucher 20,000$ (et là tu regrettes de ne pas avoir lu ton contrat de travail local quand ton employeur t’as vanté les mérites du contrat local ++ quand il a supprimé ton contrat français…)

 

Le S-Pass

Pareil que l’EP mais en moins strict sur les qualifications et l’expérience. Il faut avoir un salaire d’au moins 2000$ par mois. Vous n’avez pas le droit de faire de DP à moins que vous gagnez 2800$ par mois.

Le principal désavantage du S-Pass c’est que vous êtes soumis à des quotas (qui dépendent de beaucoup de critères et qui évoluent tout le temps). Une entreprise ne peut donc pas embaucher librement des étrangers en S-Pass (les EP ne sont pas soumis aux quotas).

Shophouses en Lego

De surcroît vous devez avoir une assurance médicale sinon pas de S-Pass (on se prémunit ici contre les factures médicales impayées en cas d’accident), la majorité du temps celle-ci est fournie par l’employeur (c’est plus simple pour tout le monde).

Ainsi vous pouvez rencontrer des commerciaux qui sont sur S-Pass mais qui gagnent plus de 15,000$ par mois grâce aux commissions et qui attendent le renouvellement de leur permis de travail pour passer sur un EP (car avec un S-Pass vous n’avez pas le droit de demander un PEP).

Vous pensez que seules les PME ont recours au S-Pass pour leurs commerciaux ? Absolument pas, même les très grandes entreprises le font car cela permet de mettre la pression en continue sur les petits commerciaux et de s’en débarrasser très facilement (allez hop les RH annulent ton S-Pass en douce et on te demande de faire ton carton  et après il ne te reste que tes yeux pour pleurer… Ou alors pour rebondir en Malaisie, ceci n’est pas une situation vécue par un lecteur, pas du tout).

 

Le Working Permit (WP)

C’est pour les maids, les ouvriers de chantiers et les emplois peu qualifiés. Bon honnêtement même si vous voulez venir travailler en tant qu’esclave à Singapour vous ne décrocherez jamais ce type de visa car il est traditionnellement réservé aux travailleurs de certains pays.

Sans compter que vous êtes complètement à la merci de votre employeur. Inutile d’approfondir (si tu veux quand même tenter le diable, tu peux lire la section dédiée sur le site du Ministry of Manpower).

 

Le Working Holiday Pass (WHP)

Ou Permis Vacances Travail (PVT). Il est normalement utile pour les jeunes qui souhaitent se forger une expérience à l’étranger sur un court de laps de temps. En réalité à Singapour il est de plus en plus souvent un visa précaire pour entreprises françaises qui ne souhaitent pas faire les démarches de visas pour les jeunes. Au lieu de demander un Training Pass (TP), l’entreprise va vous demander de faire toutes les démarches pour le WHP.

Plus de problèmes de quotas, de salaire minimum, d’assurance maladie à payer, ou de prise en charge du conjoint (sur un WHP vous ne pouvez faire venir personne). Tout les démarches sont à faire par le jeune (certaines entreprises ne payent même pas le coût du visa, 120$).

Singapore Management University

A l’instar de ce qui se passe en France avec les stagiaires, les entreprises françaises reproduisent les mêmes choses qu’en métropole pour avoir de la main d’oeuvre à bas coût sans se taper les formalités des visas de surcroît. Vu l’abus qu’en font certaines boîtes françaises, je ne serai pas étonné que les autorités de l’île commencent à s’intéresser aux WHP et durcissent les conditions d’attributions.

Toutes les entreprises françaises ne sont pas comme ça. Une grande partie se comporte très bien avec ses employées et tout se passe bien.

En revanche, quand dans une même boîte internationale on demande aux nouveaux stagiaires de prendre en charge les 120$ du WHP et qu’on verse un housing allowance mensuel à 5 chiffres pour le nouveau CFO, on est en droit de se poser des questions sur la politique de l’entreprise. Il n’y a pas de petites économies (mais mieux vaut les faire sur les stagiaires plutôt que sur les machines Nespresso du bureau).

Le WHP est un dispositif très intéressant et c’est vraiment le sésame pour mettre un pied à Singapour quand on est jeune et qu’on vient chercher un travail pour se faire une idée sur la vie à Singapour sans pour autant s’engager sur le long terme*. En étant en stage à Singapour, en général il faut s’attendre à ne pas gagner d’argent, voir à en perdre compte-tenu du coût de la vie.

 

Le Personalised Employment Pass (PEP)

La Rolls des permis de travail, facile à obtenir pour les gens qui ont déjà travaillé à Singapour ou qui bénéficiaient d’un salaire confortable à l’étranger. A la différence des autres permis de travail celui-ci est lié à vous, c’est à dire que vous pouvez quitter une entreprise pour une autre sans perdre / refaire votre visa. Le PEP dure 5 ans et est non-renouvelable.

Pour plus d’informations sur le sujet, n’hésitez pas à consulter le site du Ministère du travail à Singapour.

 

*En fait ceci est un appel aux lecteurs, je cherche quelqu’un pour écrire un article sur les démarches pour obtenir le WHP à l’instar de ce que j’ai écrit sur l’EPEC. En effet je reçois de nombreuses questions sur le dispositif PVT (Permis Visa Travail, l’autre nom du WHP) mais je n’ai personne dans mon entourage qui ait fait un WHP (et donc je préfère ne pas écrire sur les démarches d’obtention du WHP).

43 Commentaire

  1. Un commentaire qui n’a rien à voir avec le schmilblick mais je suis tombée amoureuse des lunettes sur la photo que je les ai vu porter par qqn il y a un mois. Depuis je les cherche un peu partout :-p
    Sinon pour quand même commenter l’article, on entend très souvent dire qu’en ce moment c’est super dur de passer PR ou bien que plein d’EP sont refusés mais au final est-ce vraiment vrai ou ce n’est qu’une légende urbaine? Parce que j’en connais plein de contre-exemples…

    • Flou total pour les EP mais aussi les demandes de PR, depuis le début de l’année on a l’impression que c’est vraiment la loterie. Et comme l’acceptation et le rejet ne sont pas motivés, tout le monde se pose des questions.

      Concernant les lunettes, elles ont été achetées à Paris mais j’imagine quelles sont aussi disponibles à Singapour. Le moins que l’on puisse dire c’est quelles sont très populaire dans la Cité-Etat !

  2. Bonjour Louis,

    J’ai fait la démarche pour le WHP il y a 7 mois, et je conseille régulièrement des personnes en ce sens. Je peux t’écrire quelque chose là dessus si tu veux.

    Belle soirée,
    Arnaud

    • bonsoir,
      moi j aimerai avoir un petit renseignement car je n ai pas de diplome et j aimerai faire une demande whp ou pvt mais est ce que ca va m etre accepté ? cordialement Mel

    • Pas de bras, pas de chocolat. Sans diplômes c’est même pas la peine de perdre ton temps à faire une demande.

  3. Super article, et comme tu l’as indique des le 1er paragraphe, ca change tres vite ! Et de fait, le MOM a annonce que le salaire minimum pour tous les EP (Q1 pass ce n’est pas encore tres clair mais on dirait) et S Pass passera a $4,000 au 1er Septembre. A partir de cette date la egalement, les P1 et P2 ne pourront plus faire venir leurs beaux-parents.

    Bref, ca se corse. Un rapport avec le dernier “communique” du PM LHL ? On ne dirait pas vu qu’il y parle surtout des citoyens de Chine, mais qui sait..

    Le WHP est uniquement destine aux etudiants, dans le sens ou le candidat doit etre toujours enregistre comme etudiant dans son pays d’origine ou au moins etre inscrit pour un cursus etudiant. (Au fait, pour les lecteurs francophones non Francais, la France est le seul pays francophone pour lequel les WHP sont delivres).

    Arnaud, le WHP est limite a 6 mois, tu as obtenu une extension de ton WHP ? C’est fou comme parfois les infos officielles et la realite peuvent etre en decalage, je rejoins Avi sur ce point: force est de constater que ce n’est pas vraiment facile de donner ou relayer une info fiable a 100% sur les pass, mais c’est top que cet article existe maintenant pour les francophones a Singapour !

    • Merci Halima pour les précisions. Effectivement le climat s’est dégradé depuis la General Election de 2011 et les lois se durcissent vis-à-vis des étrangers mais, fait nouveau, aussi des PR. A noter que cette durcissement ne concerne pas uniquement les lois du travail mais également l’accès aux écoles, l’investissement et à priori la prochaine loi va concerner le permis de conduire des étrangers donc c’est le moment de faire changer le votre pour un Singapourien si ce n’est pas encore fait (et avant que ce ne soit plus possible).

  4. Suoer article – tres complet! Sur le sujet des PRs nous venons d’obtenir (avec surprise) notre statut de PR apres seulement 10 mois a Singapour. Difficile en effet de dire ce qui a pu motiver leur decision dans ce sens… nous avions redige une cover letter expliquant nos liens avec Singapour (quelques membres de famille eloignee, d’anciens collegues de travail devenus amis..), notre parcours academique et professionnel, le fait que mon mari travaille dans une industrie que voudrait developer Singapour, notre implication dans les associations caritatives a Singapour…. Enfin, je crois que ne pas inclure ses enfants dans la demande de PR (si vous avez un fils) est maintenant redhibitoire..

    • L’attribution des PR est pour moi la grande enigme administrative de Singapour :) Autant pour les EP et Work Pass il y a en general une raison pas trop difficile a deviner (c’est essentiellement lie au salaire et a la sante financiere de la boite et sa taille), autant les obtentions de la permanent residency sont difficiles a cerner…

  5. Les EP sont censes etre “temporaires” alors que les PR sont plus permanents, meme s’ils sont valables seulement 5 ans. Les PR cotisent au CPF et peuvent acheter des HDB, donc sont plus integres dans la vie locale et, a priori, a Singapour pour plus longtemps. En consequence, les criteres raciaux et familiaux sont egalement inclus dans l’equation lors d’une candidature, en plus des criteres financiers. Ceci est d’autant plus vrai depuis les elections de 2011.

  6. Zut, j’ai loupe le commentaire de Vi. Il va dans le sens de ce que je viens d’ecrire, le PR est vu comme devant etre benefique a plus long terme que l’EP, financierement et culturellement. Bien vu a Vi d’avoir ecrit une “lettre de motivation” ;)

  7. Bonjour Louis,

    Petite question. D’après le MOM, les working holiday pass s’adresse aux étudiants. D’après mes recherches (forum etc.) il semblerait que celui ci soit souvent accordé à des JD, tant que ceux-ci sont diplomés d’une école faisant partie de leur liste.
    Aurais-tu des infos la dessus? (en gros, peut-on obtenir le WHP sans être étudiant?)
    Merci par avance

  8. Bonjour,

    Je suis actuellement à Singapour avec un WHP. J’ai été diplômée en mars 2012 (master 2) d une ecole de commerce française reconnue par le MOM ( liste établie sur le site).
    J’ai lancé l application pour le WHP en août (donc considérée comme Jeune diplômée). Démarche super simple : se munir de son passeport, traduction du diplôme, CV (en anglais bien évidemment) et 120 SGD.
    Le MOM est très efficace en 15 jours j’avais mon WHP pour 6 mois. Comme dans cet article, Je conseille ce pass qui permet de se faire une idée de la vie à Sg et qui facilite aussi tous les déplacements car c’est un visa multiples entrées.
    N oubliez pas de le rendre une fois les 6 mois ecoules sinon vous devrez payer.

    Blog super intéressant en tout cas. J’ai appris beaucoup de choses grâce à vous avant et au début de mon séjour ici.

  9. Salut!

    Je vais partir pour un stage de 2 mois à Singapour cet été. Est-ce que j’ai forcément besoin d’un visa de travail ou bien est-ce que je suis considérée comme une touriste restant moins de 3 mois (et qui du coup n’a pas à faire les démarches pour un visa)?

    Merci pour vos réponses :)

  10. Bonjour!
    Auriez vous des infos concernant le droit de travailler pour les femmes d’expatriés? Je suis designer freelance et je me demandais si je pourrai continuer à travailler depuis singapour. Merci d’avance!

  11. Bonjour,
    Est-ce possible de vivre a Singapour et travailler en Malaisie juste en face a Johor Bahru ? En famille avec de jeunes enfants, je prefererai etre a Singapour.
    D’avance merci

  12. Bonjour
    je suis Tunisien et je viens de faire le Test d’évaluation pour savoir quel est selon mes qualifications l’autorisation de travail que je vais avoir . je viens d’avoir le S-pass comme résultat .
    Est ce que c’est bien pour un stage d’un an chez Shneider élévtric ou ça craint
    Merci d’avance

  13. Bonjour, Je suis en pleine demande d’EP et DP pour ma femme et mes enfants.
    Je dois donc faire traduire mes certificats de naissance, mariage et mes 2 plus hauts diplômes auprès d’un organisme de traduction certifié. Mais qu’est-ce que cela veut bien dire ?

    Pour moi, ça signifie qu’il suffit de faire traduire les dits documents auprès d’un traducteur assermenté.
    Ce dernier me dit que pour Singapour, il faut ensuite faire certifier la traduction, puis la faire légaliser auprès du Ministère des Affaires Etrangères puis enfin faire viser les docs auprès de l’amabassade de Singapour.
    J’avoue être perdu.

    Pouvez-vous s’il vous plaît m’éclairer ?

  14. Bonjour,
    Je viens de recevoir une offer d’une enterprise a Singapour. Ils me demandent de compléter le formulaire pour un visa S-Pass. Pourriez-vous svp m’expliquer en quoi le S-Pass est moins protecteur que le E-Pass.
    Mille mercis pour votre réponse.

    • Et à cela il faut ajouter 30$ pour le visa à entrées multiples (multiple journey visa). Soit un total de 180$! On peut toujours le refuser mais dans ce cas impossible de quitter Singapour et d’y re-rentrer ensuite. C’est quand même dommage pour un WHP dont le but est aussi, souvent, de pouvoir voyager hors de Singapour…

    • luc merci pour l’information stp quelles sont les démarches pour un WHP c’est facile de l’obtenir? merci d’avantage

  15. Bonjour Louis,
    Je souhaite effectuer un stage à Singapour pour une durée de 5 mois avec un WHP. Savez-vous s’il est necessaire que mon passeport soit valide 6 mois après mon départ de Singapour, comme pour les visa touristiques?
    Merci pour votre réponse!

    • Bonjour Sol,

      Aucune idée dans le cas du WHP. A votre place je contacterai l’ICA (l’immigration de Singapour) pour avoir une réponse “sûre”.

      Plus honnêtement je vous conseillerai de changer de passport maintenant. Vous allez voyager en Asie et vous pouvez être sûre à 100% qu’aucun pays de la région ne vous laissera entrer sur son territoire, même le temps d’un weekend, si votre passport est à moins de 6 mois de son expiration. Inutile de tenter le diable et de se créer des problèmes.

      Donc voyager tranquille et faîtes changer votre passport maintenant :)

  16. Bonjour à tous !

    Nous préparons notre départ pour Singapour.
    Nous sommes deux diplômés d’un BAC +2 et D’un BAC + 5 avec chacun 3 ans d’expérience dans la vente.
    Nous voulons arriver sur place et ensuite chercher un travail, mais nous ne savons quel VISA nous conviendrait le mieux.
    En sachant que nous allons certainement mettre un certain temps à trouver un JOB.
    Faut t-il un visa spécial pour y aller en attendant de trouver un job ?

    Que faire et comment faire ?

    UN GRAND MERCI POUR TON BLOG !

    • Salut M,

      Si vous n’avez pas de travail, ni de famille sur place, ni de salaire supérieur à SGD18,000 / mois dans votre job précédent alors vous n’avez pas le choix : visa de tourisme. Attention un visa de tourisme ne permet pas de louer des appartements de façon officielle ni de scolariser vos enfants.

      Donc très mauvaise idée de venir ici sans travail si vous êtes en famille (il faut au moins un travail pour que le reste de la famille puisse obtenir des visas).

  17. Bonjour Louis,
    Tout d’abord, MERCI pour ton site… une mine d’or et de conseils.
    J’ai une opportunité d’être muté à Singapour, ou partir en détachement (entre 2 à 3 ans).
    Ma boite me dit qu’ils auraient préféré m’envoyer en détachement plutôt qu’en contrat local, mais que c’est très compliqué et presque infaisable au niveau Visa.
    Est-ce vrai ? Est-ce un visa spécial ?
    (Si j’accepte le contrat local, ils vont demander un EP-P1)
    Merci d’avance de ta réponse.

    • Salut Nicolas,

      Aucune idée pour le détachement et l’obtention du visa! Jamais entendu parler d’un visa spécial pour ça. Est-ce que ton entreprise a déjà une branche locale? Si oui il ne devrait y avoir aucun problème pour le visa.

      Que tu sois en contrat expat ou local, les visas sont les mêmes il me semble. Mais à vérifier auprès du MoM (Ministry of Manpower). Compte-tenu de ta demande, il est plus sûr de leur écrire et ils sont super réactifs donc n’hésites pas.

      Et au moins tu seras 100% sûr. Les règles changent vite sur les visas parfois donc mieux vaut demander direct aux autorités plutôt que de se fier aux “on dits” ou alors aux infos parfois périmés des HR.

      Bonne chance!

    • Bonjour Audrey,

      Difficile à dire sans en savoir plus sur la situation du “blogger qui a des ressources extérieurs”.

      A Singapour il y a un visa pour les entrepreneurs (EntrePass) mais il s’agit d’un schéma s’adressant à des start-ups ayant déjà fait au moins un levée de fonds équivalente à SDG100,000 (et il y a d’autres critères/restrictions, à voir ici: https://www.mom.gov.sg/passes-and-permits/entrepass/eligibility). Si c’est juste pour faire blogger, pas sûr que cela le visa le plus indiqué.

      Sinon la plupart des gens qui souhaitent enregistrer ou lancer un business se tournent en général vers la Private Limited (Pte Ltd) qui permet également de pouvoir faire un visa (EP). Mais là encore il y a des restrictions et un apport minimum (SGD50,000 mais je ne n’ai pas le chiffre exact an tête et/ou cela a pu évolué).

      En règle général il est plutôt difficile, mais pas impossible, de créer sa petite entreprise pour sponsoriser son propre visa. Si dans le passé les règles étaient plus souples, elles se sont durcies récemment.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.