La réussite exceptionnelle des Français à Singapour

J’adore lire les médias français, surtout quand ils parlent de Singapour.

J’attends avec impatience ces reportages plein de Français qui ont réussi dans la Cité-Etat. Chaque article apporte le plaisir de découvrir une nouvelle réussite exceptionnelle dans le décor si “Business-friendly” de la ville.

Les photos offrent un aperçu de la vie de millionaires des français à Singapour : villas de plusieurs étages, voitures de luxe, piscines de rêve…

Condos à Sentosa (Singapour)

La vie des Français à Singapour est faîte de business trips, de weekends à Bali ou Phuket, entrecoupée de sessions de Yoga et de meetings visant à la domination du monde (au minimum).

Les principaux soucis ? Le jet-lag, la couleur de leur prochaine voiture et le fait que le duty-free de l’aéroport ne propose plus d’Hibiki (Whiskey Japonais ndla).

 

Le Français de Singapour, un modèle de réussite

Vous l’aurez compris, d’après les médias, le paradis pour les Français existe et à un nom : Singapour. Ils donnent l’impression que tous les Français de Singapour ont une réussite hors-normes.

Les Français de Singapour ont fondé leur entreprise, crée des centaines (voir des milliers) d’emplois, donné la moitié de leur revenu à des organisations caritatives au Cambodge et trouvent encore le temps d’accorder une interview à la télévision française.

La réussite exceptionnelle des français à Singapour

Modèle d’humilité, les Français de Singapour insisteront sur le climat business friendly de la ville, les aides reçues, la facilité de lancer son affaire et surtout l’environnement dynamique de la ville.

C’est tout juste si ils admettent qu’ils travaillent un peu plus que la moyenne, mais c’est un plaisir de travailler à Singapour, donc ce n’est pas vraiment un souci.

Pas étonnant qu’ensuite les Français débarquent chaque année par milliers pour tenter leur chance dans la ville, envoutés par les reportages des médias.

 

Le revers de la médaille

Et si vous avez le malheur de contredire cette image d’Eden, alors vous êtes voués aux gémonies (oui j’aime bien les expressions un peu désuètes).

Les mises en garde pour les nouveaux arrivants sur les risques de venir à Singapour (passés sous silence par les médias) sont souvent perçues comme des rumeurs. Rumeurs colportées par des personnes égoïstes qui ne souhaitent pas partager leur paradis.

Oui. Il est bien plus facile de créer son entreprise à Singapour qu’en France et la ville est effectivement très business friendly. Mais cela requiert tout de même beaucoup de travail et d’effort. Et surtout il y a un risque de ne pas réussir.

Mais tout ceci est occulté par les médias qui ne se focalisent que sur les réussites exceptionnelles des Français.

 

Eloge des extrêmes

Les médias préfèrent les sujets porteurs, quitte à “oublier” une partie du tableau. Ceci est relativement compréhensible car la vie du quidam moyen déchaîne rarement les passions.

Ainsi les médias parlent de façon quasi-exclusive du très bien et du très mal. Deux extrêmes qui existent mais ne représentent qu’une (petite) partie de la réalité.

Pire. Pour Singapour les médias ne parlent que du très bien. Ce qui se traduit par : Singapour, Eldorado des Français #Business #Propre #Sûre #Millionaires #PeuDeTaxes

Du coup ils ne mettent en avant QUE les réussites exceptionnelles à Singapour. Cela donne une image relativement faussée de la communauté française qui est composée à 90% de gens normaux.

 

Distorsion de la réalité

Petit schéma explicatif de ce que vous voyez dans les médias:
Les français de Singapour dans les médias

La vérité c’est que nous sommes normaux pour la plupart (en fait pas tous, il y a des cas à part comme Gordon) :

Les français à Singapour

90% des français de Singapour ne sont pas multi-millionaires et n’ont pas crée leur boîte.

Ils ont sans doute des très bons jobs ainsi qu’une vie très heureuse, mais NON ils ne sont pas extra-ordinaires comme s’acharnent à nous le montrer les médias.

 

Pour résumer

Oui il y a beaucoup de Français qui ont des réussites extraordinaires dans la ville (et nous sommes contents d’avoir des Français qui réussissent) mais non ils ne sont pas représentatifs de la “majorité” de la communauté française.

Pour les médias, surtout les télévisions en fait, tout est blanc ou noir, peu importe le sujet. Ainsi il n’y a que des délinquants en banlieue, les musulmans sont tous des extrémistes et les français de Singapour tous des entrepreneurs à succès.

La réalité est heureusement plus nuancée : les Français de Singapour sont une communauté sympathique et très diverse. Composée de plein de personnes d’âges et d’horizons différents.

9 bonnes raisons de vivre à Singapour

Certains sont là pour créer leur entreprise (sans pour autant vouloir dominer le monde), d’autres pour accélérer leur carrière ou encore avoir une aventure à l’étranger et certains simplement pour profiter du soleil.

Il faut aussi souligner une vérité : la vie à Singapour n’est pas faîte pour tout le monde et tout le monde ne réussira pas ici (ou tout du moins pas de façon extraordinaire).

Pire certaines personnes ne s’adapteront jamais à la ville et d’autres n’aimeront peut-être tout simplement pas la vie dans la Cité-Etat.

Ce n’est pas grave, cela est arrivé, cela arrive toujours et cela arrivera encore ! La bonne nouvelle c’est qu’il n’est jamais trop tard pour un nouveau départ.

 

Mea Culpa

Les médias font office de bouc émissaire. Souvent. A leur décharge, il faut bien avouer que les images que les français de Singapour offrent sur les médias sociaux sont parfois un peu trop belles pour être vraies.

Mais c’est bien le propre de la communication d’aujourd’hui : médias ou Facebook, les gens ont tendance à ne montrer que les bons côtés de l’expatriation que ce soit à Singapour ou ailleurs.

Vous êtes prévenus.

 

Aparté: il y a de très bon sites / blogs avec du contenu de qualité sur la Cité-Etat et qui offrent une vision plus nuancée (parce que vécue et non pas fantasmée) de la vie ici. Donc n’hésitez pas à lire MyLittleSingapore, Lettres d’une Cité-Monde… [Mets ton site favori sur Singapour ici].

 

Et par pitié, arrêtez de me dire que je limite la concurrence. Que vous veniez à Singapour ou non ne changera pas ma vie. Et je ne vous rencontrerai probablement jamais (ce qui me chagrine beaucoup comme vous pouvez l’imaginer).