HDB ou Condo, que choisir à Singapour ?

Lorsque l’on cherche une location à Singapour, une des premières questions qui se pose est celui du choix du type d’habitation : Landed Property, Condos ou HDB. Laissons de côté les landed properties (Maisons & villas) et intéressons nous aux deux premiers types d’habitats afin de voir quels sont les avantages et les inconvénients de chacun.

Plus sérieusement, il y pas mal de choses à savoir pour ne pas se retrouver avec un appartement pourri pendant 2 ans parce qu’on a été trop naïf pour croire un agent immobilier.

Condos à Sentosa (Singapour)

A Singapour comme à Paris les agents sont là pour faire de l’argent, pas pour vous aider à trouver le meilleur logement pour vous. C’est encore plus facile avec les expats car ils ne connaissent pas Singapour et qu’ils lisent partout que l’immobilier est hors de prix (et contribuent à entretenir cette hausse en surpayant leurs locations).

C’est pas juste ? Oui et alors ? Grande nouvelle, le monde est injuste alors autant se préparer à l’affronter plutôt que de se plaindre de la situation.

 

Emplacements

Les HDB (l’équivalent de nos HLM en simplifiant à l’extrême) représentent près de 85% de l’offre de logement de l’île contre 10% pour les condos (et 5% pour les maisons individuelles).

Ce qu’il faut savoir c’est que les HDB ne se trouvent que dans les HDB estates alors que les condos se trouvent un peu partout. Un mot sur les HDB estates : c’est un peu comme un district mais pour les HDB uniquement, Il y a 26 HDB Estates à Singapour, les plus peuplés sont dans l’ordre : Jurong West, Tampines, Woodlands, Bedok et Hougang.

Hougang

De facto dans certains quartiers vous n’avez pas de HDB (par exemple à River Valley ou Sentosa Cove) mais en revanche même dans les HDB estates vous avez toujours quelques condos (exemples : Grandeur 8 à Ang Mo Kio et Parc Vera à Hougang).

Il sera donc toujours possible de trouver un condo dans le quartier que vous visez, ou au moins à côté, mais pas forcément un HDB.

Du coup la loi d’ l’offre et la demande s’applique : quand un condo est le seul condo du quartier, le prix de ce dernier est relativement plus élevé que dans les quartiers où les condos sont omniprésents (Ne pas s’étonner alors que SkyHabitat à Bishan fasse du 1,900$ PSF à l’achat en 99 years leasehold).

 

Offre de logements

Si vous cherchez un studio, un one bedroom flat ou même un two bedrooms flat, alors il faut mieux vous tourner vers les condos. La majorité des HDB sont construits sur le schéma du 3 bedrooms flats et sont des appartements familiaux et ils représentent une grande partie de l’offre.

Les nouveaux HDB offrent plus de choix, mais en général ils sont rarement sur le marché de la location que ce soit les HDB NG (New Generation) ou les BTO (Build to Order).

12 choses à faire avant de louer à Singapour

Avantage aux condos là encore qui proposent plus de type d’appartements, du studio au penthouse en passant par les 4 ou 5 bedrooms flats. Autre critère à prendre en compte, la maid room que vous ne retrouvez que dans les condos.

Ou alors vous faîtes comme certaines personnes : vous laissez votre maid dormir dans le bomb shelter ou dans le salon sur un matelas.

Inhumain ? Vous seriez surpris de voir le nombre d’expats français qui le font. La tirade sur la culture, les droits de l’homme c’est sympa 5 minutes mais donner une vrai pièce à la maid faut pas pousser non plus. Hop direction le bomb shelter sans fenêtre et aération.

 

Prix

Les condos, leurs piscines, salles de sports, tennis, BBQ pits, salles multi-fonctions,… Sans oublier les gardiens du troisième âge. Tout cela à un coût qui fait que les condos sont en règle générale plus chers que les HDB (de l’ordre de 50% mais cela est une règle générale).

Attention les prix des condos peuvent être excessifs parfois :

    • L’offre et la demande : quand un condo est le seul condo du quartier (cf. plus haut dans l’article).
    • Les nouveaux condos (avec un TOP year de l’année en cours vous allez facilement payer 20% de plus que le prix du marché).
    • Les écoles : si les Singapouriens ne souffrent plus de la sectorisation, les PR sont toujours soumis à cette règle. Les condos proches des bonnes écoles dans certains quartiers peuvent alors voir leur prix augmentés (Bishan 8 situé à côté de Raffles Institution, au hasard).

En revanche les HDB sont moins chers car on ne paye que l’appartement. Il est possible de trouver des 3-bedrooms HDB convenable de 120m² à 2000-2500$ dans certains quartiers. A ce prix là je doute que vous puissiez avoir un condo entier à moins de choisir un bâtiment vieux et éloigné du centre-ville.

Dans tous les cas n’hésitez pas à consulter les prix moyens des locations à Singapour.

 

Alors HDB ou condo ?

Tout dépend de ce que vous recherchez. Les français préfèrent les condos, notamment les familles, car cela permet d’avoir accès à tous un tas de choses et notamment la piscine. Si vous passez peu de temps dans votre appartement et / ou vous n’utilisez pas les équipements à disposition, est-il vraiment utile de payer 50% plus cher ?

Le port de Singapour

Un autre critère à prendre en compte : la population est beaucoup plus internationale dans les condos alors que les HDB sont composés à 90% de Singapouriens (sauf dans les Executive Condos). De plus dans certains condos, des regroupements s’opèrent par nationalité, cela peut jouer.

Certains expats ne supportent pas de se mélanger avec les locaux (rester uniquement entre expats caucasiens c’est tellement mieux) alors que d’autres apprécient de vivre parmi les Singapouriens. A chacun de voir ce qu’il préfère.

 

Question d’image

Le dernier critère est certainement celui dont on parle le moins mais qui est certainement le plus important notamment pour les français : l’image. Beaucoup de gens préfèrent rogner leur budget vacances pour vivre dans un condo et ne pas dire “je vis dans un HDB”.

Pourquoi ? Parce que dans l’esprit de certains français, habiter en HDB (donc en HLM) = être pauvre et ne pas avoir le choix.

Le choix du quartier à également son importance. Dire qu’on vit dans un HDB à Punggol fait à peu près le même effet que dire qu’on vit à Sarcelles dans le 9-3 (Numéro de département rendu célèbre par Didier Morville** et consorts). C’est limite si ton interlocuteur ne vas pas te proposer de te donner des fringues plutôt que de les filer à sa maid.

Condo à Singapour

Et puis c’est tellement mieux de dire qu’on vit à Kensington Park* (le condo des français à Singapour). Plus sérieusement, mieux vaut vivre dans un HDB neuf que dans un condo qui a plus de 15 ans. En dehors des prestations, les nouveaux HDB n’ont strictement rien à envier aux condos (sans compter que c’est moins cher).

N’hésitez pas à aller faire un tour dans les nouveaux HDB à Singapour pour vous faire une idée de la qualité des appartements.

 

* Kensington Park, un condo qui a 22 ans d’âge, bien équipé (tennis, grande piscine,…) mais loin du métro et dont les prix sont ridiculement élevés à cause de la proximité du Lycée Français de Singapour. Le choix de beaucoup de français à cause des enfants. Les propriétaires des appartements l’ont bien compris (ainsi que les agents immobiliers). Vous êtes prévenus. 

** Didier Morville (1967- présent), Philosophe français des temps modernes, auteur du fameux “Si t’as rien à dire, alors fermes ta gueule” (ou quelque chose dans le même esprit).