Se loger à Singapour

A l’instar de villes comme Paris, Londres ou Shanghai, Singapour a vu le prix des logements à la location atteindre des sommets ces 5 dernières années.

C’est d’autant plus vrai que Singapour est une île et ne dispose que d’un espace très limité. Tour d’horizon de la situation en 2016 à Singapour avec ce guide du logement.

 

Se loger à Singapour en 2016

Après une folle augmentation des prix entre 2009 et 2013, le gouvernement a mis en place une série de mesures drastiques visant à limiter la spéculation immobilière. Conséquence directe, les prix des locations ont tendance à baisser depuis 2014 et le mouvement se poursuit en 2016.

Il est donc devenu relativement moins cher de louer dans la Cité-Etat, mais les prix sont plus élevés qu’en France. Singapour est plus chère que Paris notamment.

Il faut tout de même nuancer cette remarque. Alors que 50% des surfaces parisiennes sont des studios ou des deux-pièces, les appartements à Singapour sont beaucoup plus grands.

Condo sur l'île de Sentosa

75% du parc immobilier est composé de “3-bedrooms flat” soit l’équivalent de nos quatre-pièces. Les logements sont donc plus grands qu’à Paris, comprennent plusieurs salles de bains et leur prix sont donc relativement plus chers compte-tenu des surfaces (souvent supérieures à 90m²).

Bon à savoir : les appartements sont toujours composés de ce que l’on appelle une “Master Bedroom” soit la chambre la plus grande qui dispose d’une salle de bain privative et de “Common Bedroom” où la salle de bain est partagée entre plusieurs chambres.

 

Quels types de logement ?

Il existe 3 grands types de logements à Singapour :

    • Les HDB (85% du parc immobilier) : l’équivalent des HLM français, en beaucoup mieux. Nombreux et peu chers, le choix par défaut de la majorité des singapouriens. Les HDB ne brillent pas par leur architecture et leur principal attrait réside dans leur prix à la location (relativement peu onéreux).

Hougang

    • Les condos (10%) : immeubles privés avec équipements privatifs (piscines, salles de sports, aire de jeux pour enfants…) et gardiens, le choix de la majorité des étrangers à Singapour et des riches singapouriens.

Condos à Sentosa (Singapour)

    • Les maisons individuelles (5%) : tout ce qui est rare est cher, le choix des personnes qui ont de l’argent à Singapour. Les étrangers à Singapour peuvent louer des maisons individuelles mais n’ont pas le droit d’en acheter (hormis à Sentosa Cove), seuls les citoyens singapouriens et Résidents permanents ont le droit d’acheter des maisons sur l’île.

Sentosa Cove

Pour en savoir plus sur la différence condos et HDB, n’hésitez pas à lire cet article : HDB ou Condo, que choisir à Singapour ?

 

Est-il facile de se loger ?

Oui, que ce soit en HDB ou en condo, il est très facile de trouver une location. De surcroît vous n’avez pas besoin de monter des dossiers compliqués avec vos feuilles d’impositions, garants ou autres.

Il suffit juste de signer un contrat (relativement standard) avec le propriétaire et c’est tout. Il est aussi important de noter que la loi est favorable au propriétaire et que si vous arrêtez de payer votre loyer vous serez tout simplement expulsés*.

L’offre à la location est très abondante donc ne vous jetez pas sur le premier appartement venu et prenez le temps de visiter plusieurs biens et de comparer. Il existe de nombreux sites immobiliers à Singapour afin que vous puissiez faire votre choix.

 

Où vivre à Singapour ?

Si vous venez vivre à Singapour, n’ayez pas peur de venir sans avoir de logement et de passer les premiers jours à l’hôtel.

Tiong Bahru, Singapour

Cela vous permettra de vous faire une idée de la ville, des lieux que vous aimez et surtout des distances sur l’île (qui est au final très petite). Ensuite en fonction de votre lieu de travail / étude vous pourrez alors définir des quartiers et cibler vos recherches sur ceux-ci.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les différents quartiers de Singapour (où vivent les français, quels sont les endroits sympas,…), n’hésitez pas à lire : Quel quartier choisir à Singapour pour les Français ?

 

Quid de la colocation ?

Les colocations sont très communes à Singapour, c’est le mode de location privilégié des jeunes à Singapour. Il est non seulement facile de trouver une coloc mais également facile d’en changer. Si vous trouvez mieux, moins cher et plus sympa ailleurs, alors n’hésitez pas.

Jardin Lloyd's Inn Singapour

Compte tenu du marché il est très facile de changer de colocations pour peu que vous acceptiez de vivre avec des personnes non-françaises (Singapour est une ville internationale, alors il est très simple de trouver des colocs du monde entier façon l’Auberge Espagnol).

Le plus simple pour trouver des coloc ? Les groupes Facebook tel que SingaFrog (français) ou encore l’un des très nombreux groupes en anglais.

 

Faut-il utiliser un agent immobilier ?

De nombreux sites proposent les services d’un agent. Même constat qu’à Paris, la flambée des prix de l’immobilier attirent les gens qui souhaitent faire de l’argent facilement.

En tant que locataire vous n’êtes absolument pas obligés de prendre un agent pour vous représenter. C’est d’ailleurs le choix que font la majorité des locataires afin de :

  • Economiser des frais d’agents.
  • Choisir un appartement qui leur plaît.
  • Négocier un loyer raisonnable

Le dernier point peut paraître bizarre. Mais ce qu’il faut savoir c’est que les agents immobiliers sont rémunérés à la commission. C’est à dire qu’ils empochent une partie variable du prix que vous allez payer. Ainsi leur intérêt est de vous faire louer au prix le plus haut possible afin d’empocher la plus grosse commission.

Evidemment tous les agents ne sont pas comme ça, mais il faut faire attention. Cela peut expliquer pourquoi certains agents traînent parfois des pieds pour négocier les prix.

IMG_7317

Un des intérêts de prendre un agent est si vous n’avez pas le temps de chercher vous-même un appartement. Or cela pouvait être une tâche difficile dans le passé mais avec les outils modernes (sites Internet, application mobiles) il est souvent plus efficace et rentable de le faire tout seul. On est jamais mieux servit que par soi-même.

Attention, certains agents ciblent spécifiquement les étrangers à la recherche d’un logement en jouant sur leur méconnaissance du marché pour leur louer des biens au dessus du prix du marché (en savoir plus sur la jungle des agents immobiliers).

Si vous souhaitez tout de même embaucher un agent, vous pouvez consulter les frais d’agents immobiliers à Singapour.

 

Combien ça coûte ?

Tout d’abord il faut savoir ce que vous voulez comme type de logement. Les HDB ont l’avantage d’être très peu cher et il est possible d’en trouver partout sur l’île. Les condos sont plus onéreux que les HDB (entre 30 et 60% plus cher) dû fait de la présence d’équipements et de services supplémentaires.

Le condo reste le logement favori des français à Singapour pour plusieurs raisons : logements souvent neufs, présence d’une piscine, population internationale.

Les shophouses à Spottiswoode Park Road

Bon à savoir : le gouvernement de Singapour publie tous les mois tous les prix des transactions locatives à Singapour. C’est à dire que TOUS les prix des loyers de Singapour sont publiés sur un site en consultation libre et gratuite (Il s’agit des prix des loyers réels et non pas affichés par les agents).

A noter, si vous n’avez vraiment pas d’argent, alors il est possible de louer une chambre chez l’habitant en HDB. En général vous êtes alors loin du centre ville mais cela vous permet de louer à un prix imbattable (entre 300$ et 500$ par mois)

 

Quelques conseils pour choisir un logement

Prenez un logement à moins de 5 minutes du métro (MRT), compte-tenu du climat à Singapour il faut être à moins de 5 minutes de marche d’un MRT pour ne pas finir trempés en cas de pluie (même avec un parapluie) ou en nage en cas de fortes chaleurs.

HDB ou Condo? C’est vraiment à vous de voir ce que vous voulez. La différence de prix d’un condo par rapport à un HDB est très importante et il faut vraiment peser le pour et le contre (avez-vous vraiment l’intention d’aller à la piscine tous les jours?).

Regardez si il y a des commerces à proximité, c’est à dire au moins un supermarché (NTUC Fair Price par exemple), un food court, un watsons, un 7-eleven,… Et un grand centre-commercial dans le coin (on a pas forcément envie de courir au centre-ville pour aller regarder un film).

Appartement à Singapour

Si vous sortez beaucoup le soir, alors prenez quelque chose proche du centre-ville (là où sont tous les lieux que l’on qualifiera de festif, oui parce que Jurong, c’est pas le meilleur endroit pour faire la fête). Le métro se terminant à minuit cela vous évitera de vous ruiner en taxi la nuit.

Si vous avez un doute, mieux vaut lire l’article : 12 choses à faire avant de louer à Singapour.

 

Conclusion

Voilà, vous savez tout sur le logement à Singapour. Vous pouvez également lire la section dédiée sur le blog (Se loger à Singapour) et explorer les différents quartiers de Singapour. Et si vous avez encore des questions, n’hésitez pas à les poser dans les commentaires de l’article.

Bonne installation à Singapour et à bientôt sur le blog.

 

*En cas de désaccord avec votre propriétaire c’est le contrat qui fait foi donc n’hésitez pas à le lire correctement et à demander de l’aide le cas échéant. En cas de désaccord profond vous devrez régler votre différent au tribunal des affaires courants (Small claims court). 

Partager
Auteur du blog Paris-Singapore, boit 8 cafés par jour pour se tenir éveillé et lit des gros livres pour paraître intelligent.
  • Pierre

    Excellent article Louis, comme d’habitude, mais je me dois de modérer ton propos sur les agents.
    J’ai personellement essayé de chercher moi-même pour les raisons que tu évoques mais au final je me suis toujours retrouvé avec l’agent de l’annonce ET l’agent du propriétaire. Il n’y a pas vraiment d’annonce de particulier à particulier ici et les propriétaires préfèrent généralement passer par un agent. Donc quite à avoir un agent qui vous représente, autant en avoir un que vous avez choisi, au feeling ou sur recommendation. Entre celui qui m’a laissé tombé quand j’ai du aller au Small Claims Tribunal et celui qui m’a fait visiter un dizaine d’apart en une matinée juste pour mieux comprendre mes besoins, il n’y a pas photo. En plus, les (bons) agents font aussi l’après vente: états des lieux, suivit de la livraison et installations des équipments négociés, extension du contrat …

    • Tout à fait d’accord Pierre : tous les agents ne sont pas bons (ou mauvais) mais c’est un peu la loterie. Mais vu le choix et la situation actuelle, vous pouvez vous permettre d’être exigeant.

      Pour l’extension de contrat (ce que j’ai fait deux fois), je l’ai toujours signé en direct avec le propriétaire sans l’agent du proprio (alors que j’avais signé le premier contrat avec l’agent du proprio).

      Pour les Etats des lieux (entrée ou sortie) : mieux vaut le faire directement avec le propriétaire (et éventuellement avec l’agent). Nombre de fois l’agent demande des choses ridicules et souvent un coup de fil direct au propriétaire permet de “clarifier la situation”.

      Par exemple en Décembre dernier l’agent voulait me forcer à embaucher une compagnie pour faire le ménage de l’appart (environ 400$). Après vérification auprès du proprio celui-ci m’a dit que ce n’était pas nécessaire (juste un dry cleaning des rideaux suffisait) car il n’y a avait pas de locataire après (et que le nettoyage de la maid suffisait).

      Des histoires propriétaires, agents et locataires j’en ai vu des centaines… J’ai bossé pendant 4 ans chez PropertyGuru ;)

  • LaurentGh

    Coquilles : “vous serez tout simplement expulser”, “pour ne pas finir tremper”

    • Merci Laurent :) C’est corrigé

  • Tom

    Bonjour Louis,

    Merci beaucoup pour tous tes articles.

    Simple question : dans quelle mesure est-il possible de quitter une chambre qu’on loue avant le terme du contrat signé ? En ce qui me concerne, je n’avais pas fait attention à la présence d’une route très passante à la fenêtre de l’appartement, qui dérange pas mal pendant la nuit…

    Et comme les contrats ici ne mentionnent pas de préavis ou de période d’essai… (pas le mien en tout cas).

    Merci d’avance !

    • Bonjour Tom,

      Impossible. Les seuls cas ou tu peux “quitter” ta chambre c’est si tu as une clause diplomatique pour ton travail (si tu es viré par exemple,…) et il faut que celle-ci soit mentionnée explicitement dans le contrat de location. Sans compter que le bruit de la route, comme tu le dis toi meme, c’est toi qui n’a pas fait attention.

      Tu as signé avec un proprio ou avec les autres colocs? si c’est avec les autres colocs, en général c’est OK si tu trouves un quelqu’un pour prendre ta place.

      C’est un contrat de location, il n’y a pas de préavis ou de période d’essai ;)

    • Tom

      OK, merci pour la réponse !
      Au moins maintenant je suis fixé, me reste plus qu’à m’habituer ou à m’acheter des boules quies !

  • Margot

    Salut ! Merci pour ton article !
    J’ai une petite question. En fait j’ai signé un contrat mais je n’ai rien payé encore. Est ce que je peux partir ? Il n’y a rien dans le contrat qui peut m’en empêcher j’ai l’impression…

    • Salut Margot,
      Un peu vague ton message. Tu as signé quoi comme contrat (LOI? Tenancy Agreement?) et avec qui (Agents? Propriétaire?), est-ce que tu as donné tes coordonnées (Visa, Passport,…). Dans tous les cas si le contrat est réel, il y doit y avoir marqué les conditions de rupture et il y aurait dû y avoir un deposit pour la caution.

  • Jim Cnp

    Salut Louis,
    Super article, merci de tenir tes compatriotes si informés sur la vie à Singapour.
    J’avais une question sur les locations en condo :
    Si j’ai bien compris ton article, pour prendre une location, les papiers justificatifs à fournir n’existent pas comme en France (fiche de paie etc…)? Il y a simplement un contrat de location à signer? Ce qui veut dire que la règle française de gagner 3x le montant du loyer n’existe pas? Et derniere question: de quelle somme faut il s’acquitter au départ comme genre de “caution”? Merci