12 choses à faire avant de louer à Singapour

Vous souhaitez louer à Singapour ? Que ce soit un condo, un HDB ou une maison, mieux vaut prendre quelques précautions de base avant de se lancer dans une location dans la Cité-Etat.

 

1- Ne payer pas un loyer au dessus de vos moyens

C’est cool de payer 25% de plus pour un appart neuf / avec une vue / avec un sauna norvégien… Mais franchement en-avez vous vraiment besoin ?

12 choses à faire avant de louer à Singapour

Je préfère passer mes weekends à Phuket plutôt que de payer plus cher pour un appartement avec une vue à Singapour.

 

2- Ne louer / payer RIEN avant d’avoir vu l’appartement

Règle de base mais il est utile de le rappeler. Les agents sont très bon à Photoshop… Louer sans avoir vu le bien pour avoir un point de chute / parce que l’on ne reste que 12 mois / parce que c’est rassurant est une erreur à Singapour.

Le marché de la location n’est pas celui de Paris et vous avez l’embarras du choix sans compter qu’en ce moment le marché est orienté à la baisse. Méfiez vous également des agents immobiliers qui ne sont pas forcément là pour vous aider.

 

3- Ne signez pas de Letter of Intent (LOI)

Les agents et propriétaires font pression pour que vous le fassiez. Ne signez pas la LOI à moins d’être 100% sûr de prendre l’appartement et que vous allez signer le contrat.

La LOI sert à arranger les détails (par exemple mettre une TV, refaire la peinture,….) et si vous la signez vous devez en général mettre un mois de loyer en “Good faith deposit”.

Dans le cas où vous décidez de ne pas signer l’appartement, et si vous avez signer une LOI, alors le propriétaire peut garder votre argent. Donc ne vous engagez à RIEN et surtout ne signez pas une LOI qui risque de vous coûter très cher si vous n’êtes pas sûr de votre choix.

Condo à Singapour

En général un propriétaire / agent qui fait le forcing pour une LOI c’est qu’il y a un piège derrière (appartement où il est en fait difficile de trouver des locataires la plupart du temps ou alors vous êtes en train d’accepter un loyer bien trop élevé pour le lieu) surtout que le climat actuel est favorable aux locataires.

Mon conseil du moment: négocier directement le contrat et abstenez vous de faire de LOI ou alors au dernier moment dès que vous êtes sûr de signer et PAS au début des négociations (vous n’avez pas besoin de LOI pour les négociations ou faire des offres, les agents mentent sur ce dernier point en général).

 

4- Oubliez les apparts non-meublé / partiellement meublé

Un appartement auquel il manque un lit, un sèche linge, un canapé… Ne signez pas avant que le propriétaire équipe tout l’appartement. Ou alors, avant de louer, faites le inclure dans le contrat et ne signer rien avant. J’ai arrêter de compter les cas ou l’agent promet quelque chose mais le propriétaire n’est pas au courant (et du coup ne fais rien).

Là encore il y a beaucoup trop d’abus et la plupart du temps vous allez ‘laisser’ tout ce que vous avez achetez dans votre appart à cause des coûts prohibitifs de déménagement à Singapour (surtout quand il s’agit de gros électroménager).

 

5- Sondez le propriétaire et/ou l’agent

Si celui-ci est déjà pénible ou difficile à joindre AVANT de signer, alors ce sera pire après. Surtout vous risquez d’être coincer en cas de problème. Par exemple vos toilettes ne fontionnent plus et le propriétaire et l’agent font les morts. Vous changez tout par vous-même (parce que ce genre de choses n’attends pas).

Comment faire pour vous faire rembourser ? Ne pas payez le loyer ? Vous vous mettez en tord et votre propriétaire gardera la caution. L’attaquer en justice ? cela vous coûtera du temps et de l’argent et franchement vous avez envie d’aller au tribunal à Singapour ?

Donc si il y a des problèmes avant, même si l’appartement est bien, fuyez !

 

6- Revenez le soir mais aussi le weekend

Juste histoire de voir qu’il n’y a pas un gros souci le soir ou le weekend. Par exemple certains quartiers comme Novena sont totalement mort le weekend. Remarquez Potong Pasir c’est toujours mort : le soir, le weekend, en semaine…

 

7- Visiter le quartier et calculer les distances

Est-ce qu’il y a un supermarché, des allées couvertes en cas de pluie / soleil intense, des ATM de votre banque,… Surtout où sont les arrêts de bus / MRT.

Faire bus puis MRT sur le papier c’est jouable, en pratique c’est vraiment pénible et vous allez finir avec des factures de taxis monstrueuses.

 

8- Vérifier l’appartement en détail lors de l’état des lieux

Ouverture des portes, ampoules, robinets, armoires, tiroirs, lavabos non bouchés, chasse d’eau qui marchent, rideaux, aircon qui fonctionnent .

Bureau Paris-Singapore

Soyez strict lors de l’inventaire. Etant donné les prix des locations vous avez le DROIT que l’appartement soit parfait ou sinon vous allez vous faire avoir à la sortie lorsqu’il sera question de vous rendre la caution.

En cas de souci, prenez des photos et joignez les à l’inventaire (tout le monde a un smartphone) car au bout de deux ans, lors de l’état des lieux de sortie, il est possible que vous ayez oublier certaines choses.

 

9- Essayez de voir qui sont les voisins

Ne serait-ce que pour avoir leur ressenti sur l’immeuble et le quartier (et aussi pour savoir si vous pouvez potentiellement déclencher une troisième guerre mondiale avec eux). Et dans le cas des colocations, vérifier qui sont vos colocataires afin d’éviter les pièges de la location à Singapour.

 

10- Qui doit payer quoi ?

Qui paye les frais d’agents, les frais de maintenance, les factures de nettoyage d’air-con, l’assurance de l’appart, les réparations mineures,…

Tout doit être inscrit dans votre contrat. Si ça ne l’est pas, ne signez pas et demandez qu’on modifie le contrat. La maintenance de l’Aircon est souvent obligatoire et c’est entre 800 et 1,000$ par an donc autant la faire prendre en charge par le propriétaire.

 

11- Supprimer les clauses abusives

De nombreux propriétaires mettent des clauses abusives du type “je peux faire visiter l’appart si j’ai des acheteur potentiels”.

Ne signez pas, en général cela signifie que le processus de vente est bien commencé et que vous risquez d’avoir beaucoup de visites sans compter le fait que le propriétaire ne fera aucun travaux vu qu’il souhaite de se débarasser de l’appartement.

 

12- Vérifier le prix des loyers sur le site de l’URA

Il suffit de se rendre sur le site de l’Urban Redevelopment Authority (URA) de Singapour, de sélectionner le condo que vous visez et de regarder mois par mois les transactions dans celui-ci pour savoir si :

    • Si il y a beaucoup ou peu de transactions (indicateur de popularité)
    • Si les prix baissent ou augmentent réellement
    • Si votre agent / propriétaire abuse de vous

Si l’URA ne fournit pas le numéro précis de l’appartement (juste une fourchette pour la taille et le nombre de chambres) cela permet de se faire une idée très précise des prix et surtout de pouvoir négocier en connaissant les prix moyens des loyers à Singapour.

 

Cette liste est loin d’être exhaustive mais elle constitue un bon début pour les gens qui souhaitent louer (ou chercher une nouvelle location) à Singapour. N’hésitez pas à ajouter des choses à vérifier dans les commentaires.