Travailler à Singapour

Tous les médias sont unanimes : Singapour est un eldorado pour les français. Une cité souvent qualifiée de ville du futur. Avec un taux de croissance supérieur à celui de la vieille Europe, un chômage inexistant (1.8%), une stabilité politique et surtout une sécurité légendaire, Singapour a de quoi faire rêver.

Le tableau parait idyllique et il a déjà séduit près de 15,000 français. Et il continue d’attirer toujours plus de français à la recherche d’une vie meilleure. Cela est normal. Les nombreux reportages des médias sur la Cité-Etat sont élogieux, parfois même trop (ou alors juste un peu).

Mais attention la vie à Singapour n’est pas forcément comme à la télé. Il faut mieux se renseigner avant de venir tenter sa chance à 10,000 kilomètres de la France.

Je vous propose donc un petit guide “Honnête & sans paillettes” du travail à Singapour pour que vous vous fassiez votre propre idée.

 

Les salaires

A Singapour le salaire brut est le même que le salaire net pour les étrangers. Il n’y a pas de charges sociales comme en France. Si votre salaire mensuel est de 8,000$, vous recevrez 8,000$ tous les mois sur votre compte bancaire.

Salaire brut = Salaire net

De surcroît les salaires sont en général plus élevés à Singapour. En fonction de votre industrie vous pouvez espérer toucher entre 10% et 30% de plus que vos homologues en France (voire beaucoup plus).

Revenu moyen à Singapour

Seule exception à la règle, les métiers peu qualifiés. Il n’y a pas de salaire minimum à Singapour. Par conséquent tous les métiers comme serveurs, vendeurs, ouvriers,… sont en général moins bien payés qu’en France (sauf peut-être dans le secteur du Luxe).

Etant donné qu’il n’y a pas de charges sociales, il n’y a pas non plus de chômage, d’assurance maladie ou de cotisation retraite. Toutes ces choses sont à la charge du salarié qui doit cotiser de façon individuelle et souscrire des assurances et mutuelles privées.

Un petit mot sur les bonus (parfois appelé AWS pour “Annual Wage Supplement”). Compte-tenu de la bonne santé économique de la Cité-Etat, et du turnover très important sur certains postes, les bonus sont devenus un moyen de fidéliser les salariés. Ils sont en moyenne de 2.21 mois de salaire par an.

En résumé les salaires et bonus sont meilleurs à Singapour qu’en France et salaire brut = salaire net. En savoir plus sur les salaires moyens à Singapour.

 

Le marché du travail

Comme en France le marché du travail souffre d’une inadéquation entre offre et demande. Certains jobs sont en situation de pénurie alors que d’autres souffrent d’un trop plein de main d’oeuvre.

Cela donne une situation paradoxale : certains français arrivent à se faire embaucher depuis la France avec des packages confortables, alors que d’autres déjà sur place peine, à décrocher un simple entretien.

Le port de Singapour

Il faut également savoir que le marché du travail est très flexible. Il est facile d’embaucher et il est facile de licencier les employés. Lorsque tout va bien c’est super.

Il est facile d’embaucher et facile de licencier

Mais en cas de coups durs, les entreprises n’hésitent pas à licencier rapidement. Je pense notamment à certains secteurs liés aux matières premières (Pétrole, charbon,…) qui ajustent leurs effectifs en fonction des cours.

Pour les employés c’est identique, il est très facile de changer d’employeur pour les salariés Singapouriens et Résidents Permanents (PR) : leur turnover est d’ailleurs très élevé. Les étrangers peuvent également quitter leur job facilement mais la flexibilité à l’embauche est limitée par la nécessité de refaire le visa de travail (cf. paragraphe sur les visas plus bas).

N’hésitez pas à lire l’article sur les paradoxes du marché du travail pour savoir quelles sont vos chances de trouver un travail facilement à Singapour (un guide est disponible sur le sujet sur le site de l’Ambassade de France : Les Français face au marché de l’emploi en Asie du Sud-Est)

 

Les impôts

Il n’y a pas de charges sociales à Singapour mais il y a tout de même un impôt sur le revenu. Comme en France celui-ci est calculé sur le revenu de votre année précédente et est payable en fin d’année.

Comme en France l’impôt sur le revenu est progressif mais le taux d’imposition est beaucoup plus faible à Singapour. Il vous suffit de consulter le tableau ci-dessous pour voir le taux d’imposition en fonction des salaires.

Taux d'imposition à Singapour
Par exemple si vous gagnez 8,000$ par mois (soit 96,000$ par an), vous serez dans la tranche 80,000 à 120,000$ de revenus. Et vous devrez payer : (3350$) + (11.5%*16,000) = 5,190$ d’impôts par an.

A noter que le taux maximum d’imposition est de 20% de vos revenus si ceux-ci sont supérieurs à 320,000$ par an. De surcroît de nombreuses déductions d’impôts sont possibles en fonction des schémas en place (et les étrangers y sont éligibles).

C’est une des facettes les plus connues de Singapour : vous payez beaucoup moins d’impôts qu’en France (mais vous en payer quand même).

Attention, la majorité des services financés par l’impôt en France n’existe que sous forme privée dans la Cité-Etat et il vous faut payer de votre poche pour des choses telle que l’assurance maladie ou la retraite.

 

Les vacances et les horaires

En théorie la législation impose 14 jours de vacances et il n’y a pas de durée maximale du travail. Il y a 12 jours fériés dans l’année et si un jour férié tombe le dimanche, alors le lundi suivant est chômé ou alors vous avez un jour de congé supplémentaire (selon votre employeur).

14 jours ce congés par an + 12 jours fériés

En pratique la plupart des employeurs proposent plus de congés que le minimum légal et chaque année d’ancienneté ouvre le droit à un ou plusieurs jours de congés. vous pouvez prendre des congés sans soldes (ce qui est relativement commun) mais vous devez avoir l’aval de votre employeur.

The Working Capitol Singapour

Concernant le temps de travail, la plupart des employés de bureau font entre 40 et 44 heures de travail par semaine. Si vous êtes cadres en France alors vous êtes déjà habitués à ce rythme de travail, et vous adaptez à Singapour ne devrez pas poser de problèmes.

De nombreuses entreprises ont leur siège Asie à Singapour ce qui peut vous obliger à vous déplacer souvent dans la région et à faire des conf-calls à des horaires impossibles (notamment si vous travaillez avec les Etats-Unis). Cela peut conduire à des horaires à rallonge. Mais les bénéfices de ce type de travail compensent souvent les inconvénients.

Attention, si vous travaillez dans le secteur de l’hôtellerie & restauration ou encore de la vente, sachez que les weekends et les horaires de nuit sont rarement majorés. La plupart du temps vous n’avez qu’une jour de repos par semaine, une seul weekend disponible par mois et des horaires totalement flexibles.

En savoir plus sur la durée du temps de travail à Singapour.

 

Travailler à Singapour : au bureau

L’anglais est la langue de travail et vous n’avez pas besoin de maîtriser le Chinois Mandarin (même si cela est peut être un avantage).

Le multi-culturalisme est de mise à Singapour, la ville est un carrefour de cultures, religions et traditions. Vos collègues seront très certainement locaux et étrangers de plusieurs pays différents. La tolérance est de rigueur.

Travailler

Il n’est pas rare de voir les gens manger leur petit-déjeuner au bureau ou de faire leurs prières dans les lieux dédiés. Organiser les repas d’équipe peut être un casse-tête* (halal, bouddhiste, végétarien,…) mais cela reste très secondaire comparé à la difficulté de comprendre certains accents (l’anglais des australiens reste encore un mystère pour moi).

Au final évoluer dans un univers multi-culturel à Singapour est probablement une excellente expérience et vous apprendra beaucoup.

Evidemment de nombreuses personnes refusent aussi ce melting-pot et préfèrent ne fréquenter que leurs semblables au bureau (ce que vous ne manquerez pas de constater). Encore une fois le choix vous appartient.

 

Les visas de travail

A Singapour, les visas de travail sont liés à votre entreprise et non pas à votre personne**. Si vous décidez de changer de travail (ou si vous êtes licencié), alors vous perdrez votre visa de travail. Votre nouvel employeur devra refaire un visa de travail.

Pas de job = Pas de visa de travail

Une fois que vous avez trouver un emploi, l’entreprise s’occupera des démarches pour faire un visa de travail qui a une durée comprise entre 1 et 3 ans. La première fois que vous faîtes un visa de travail, l’attente peut-être longue (jusqu’à 2-3 semaines). Ensuite c’est souvent beaucoup plus rapide (moins d’une semaine).

Marina bay sands à Singapour

Attention, les contrats de travail sont soumis à l’obtention du visa. Donc ne quittez pas votre job avant d’avoir reçu votre visa. Si pour une raison ou une autre le gouvernement refuse votre visa, votre contrat sera tout simplement annulé.

Lorsque vous obtenez votre visa de travail, et si celui ci est un Employment Pass, votre famille directe (conjoint, enfants, parents) peut également obtenir un visa qui sera lié au votre. Faîtes attention à ce dernier point : si vous changez de travail ou êtes licencié vous perdez votre visa de travail mais votre famille le perds aussi.

Jusqu’en 2011, les visas de travail à Singapour étaient très facile à obtenir. Depuis le gouvernement a rendu leur obtention plus difficileEvolution du nombre de travailleurs étrangers à SingapourCe dernier point reste à relativiser : il est beaucoup plus simple d’obtenir un visa de travail à Singapour qu’en Chine ou qu’aux Etats-Unis.

Je vous invite à lire avec attention l’article sur les visas de travail afin de savoir si oui ou non vous avez une chance de décrocher le précieux sésame.

 

Conclusion

En résumé, si vous venez travailler à Singapour :

  • Vous gagnerez plus d’argent et paierez moins d’impôts.
  • Vous n’aurez aucune protection sociale et devrez cotiser individuellement pour votre retraite.
  • Vous devrez également travailler plus qu’en France avec moins de vacances.
  • Vous serez dépendant de votre entreprise pour votre visa de travail ainsi que votre famille.
  • Vous travaillerez dans un environnement international avec les avantages et les inconvénients que cela comporte.

Voilà, maintenant vous pouvez venir à Singapour en tout connaissance de cause. Travailler à Singapour est fantastique mais mieux vaut savoir quels sont les avantages et aussi les inconvénients.

J’espère que cet article vous sera utile. N’hésitez pas à le partager et à me poser des questions dans les commentaires si vous en avez.

A bientôt à Singapour.

 

*Pour faire simple j’organise beaucoup de repas d’équipe à The Straits Kitchen, l’excellent restaurant du Hyatt sur Scotts Road. 

**Sauf pour le “Personal Employment Pass”, visa de travail qui peut s’obtenir si votre salaire actuel en France est supérieur à 18,000$ mensuel. Attention ce visa n’est PAS renouvelable et sa durée est limitée à 3 ans maximum.

Partager
Auteur du blog Paris-Singapore, boit 8 cafés par jour pour se tenir éveillé et lit des gros livres pour paraître intelligent.
  • Romain Fuster

    Article intéressant et bien rédigé ! :) Merci Louis

  • A noter que les expatries qui perdent leur emploi ont un mois pour trouver un nouvel employeur ou quitter le pays. Heureusement, le marche est reactif, donc la plupart reussissent a rebondir relativement facilement. Mais si le visa est sous le nom de votre femme, qui perd son emploi alors qu’elle est enceinte de quelques mois, la pression monte tres vite.

    • Merci Jacques pour les précisions. Oui le délai est de 30 jours pour “retrouver un travail ou partir” mais il y a toujours la possibilité de faire des visas-runs. Et effectivement pour les familles, notamment avec enfants, ce n’est pas une situation confortable.

  • IamPirés Masterflow

    slt, j´aimetrais savoir s`il faut avoir le job pandant etre en France ou il faut d`abord entre au Singapour avec le statut tourist puis trouver un boulot pour mener les demarches du visa de travaille. Merci

    • Salut,
      Les deux sont possibles. Tu peux soit chercher un travail depuis l’étranger, soit chercher un travail à Singapour avec un visa de tourisme. En revanche, peu importe où tu sois, c’est ton entreprise qui devra faire les démarches pour le visa de travail.

    • IamPirés Masterflow

      Merci beaucoup

  • Mourad

    Bonjour, je viens de lire votre article et en effet je partage l’avis de Romain. J’ai 42 ans et travaille depuis plus de 16 ans la banque.
    Je souhaiterais :
    savoir si venir avec sa famille (épouse + 3 enfants) est handicapant à Singapour (école, cantine,…).
    connaitre les secteurs qui recrutent et pouvoir identifier et contacter les entreprises qui recrutent.
    merci

    • Salut Mourad,
      Famille + 3 enfants, si t’as pas le package complet (scolarité, assurance, logement & cie) cela ne sert pas à grand chose de venir même si tu touches 20k par mois~ En ce moment la croissance ralentit et les recrutements sont en stand-by en finance (ça dégraisse, cf RBS et SC). Le seul secteur qui se porte bien en banque c’est la banque privée mais si t’as pas déjà un carnet d’adresses et/ou de bonnes connexions ça va être tendu. IMHO.

    • Kle-ment De-reme

      Hello Louis ! Tout d abord un grand merci pour ton blog il est de loin le meilleur c est une mine d’infos incroyable !!merci beaucoup.
      Je cherche à me dèlocaliser sur singapour.pour des raisons pro mais surtout privées.
      Je travaille actuellement à luxembourg en banque privee dans une grande banque francaise rouge et noir, j ai 2 ans d experience dans leur filiale de courtage en assurance vie .mon poste est ingénieur en assurance vie (wealth planner en assurance vie pour une clientèle très fortunée et internationale) avant ça j etais banquier privée 2 ans en France.
      Penses tu que j ai des chances de trouver un job en banque privee ou en courtage d assurance vie ou en wealth management en génèral à singapour?
      Je pourrais aussi envisager d autres pays d asie du sud est ?

    • Salut Kle-ment, la banque privée ce n’est absolument pas mon domaine donc je ne serai pas d’une grande aide à ce niveau. En revanche ce que je peux te confirmer c’est que c’est un secteur qui se porte très bien, les AUM en banque privée ont été multiplié par trois ces 5 dernières années ici et RM est le poste le mieux rémunéré dans le secteur BFA (mieux que debt-syndicate ou trader). Le scandale 1MDB a permis de révéler le salaire de certains RM en banque privée, les bons tournent entre 200k et 1million par an mais les “stars” peuvent toucher jusqu’à 9 millions (en tout cas au moins un chez BSI). Il fût une époque où les Suisses payent les meilleurs salaires (UBS et Crédit Suisse) mais maintenant les banques locales s’alignent et n’hésitent pas à certaines folies pour attirer les meilleurs (type Ferrari de fonction…).

  • ismaël krené

    Je vis en inde et je suis informaticien, je souhaiterais savoir si les emplois informatique IT sont facile à trouver? aussi est-il possible d’avoir un visa tourisme 3 mois pour avoir le temps de bien chercher un emploi

    • Salut Ismaël,
      Oui et Oui ;)

    • ismaël krené

      Merci

  • Erwan Haquet

    Bonjour Louis, merci pour cet article très intéressants.

    Je suis développeur web, et je vois quelques offres pour allez travailler à Singapour, je suis de plus en plus intéressé pour venir.

    Connaissez vous ce secteur d’activité et son état de forme à Singapour ? Avez vous également quelques informations que je devrais avoir avant de m’engager dans cette aventure ?

    Merci,
    Erwan

    • Salut Erwan,

      Singapour a un besoin très important de développeurs. Outre le fait que Google vient d’annoncer l’ouverture d’un Engineering Center dans la Cité-Etat (ce qui devrait créer un appel d’air), la plupart des entreprises ont des postes “open” ce secteur (Paypal, Amazon Web Service, les banques, les start-ups locales,…).

      Le gouvernement a mis en place un programme de formation afin de combler ce manque et incite les jeunes à choisir cette voie, cependant il faudra encore quelques années pour voir les résultats.

      Attention cependant, en ce moment le nombre de nouveaux EP est vraiment délivré au compte-goutte (9,000 seulement en 2015) et même les développeurs ont maintenant des soucis pour avoir leur visa ce qui n’était pas forcément le cas il y a quelques années.

  • Ehouarn Perret

    Bon article qui resume les points importants.

    Pour ma part, j’ai 4 ans d’experience en tant que Software Engineer en Chine et suis sur une piste via une boite Francaise sur Paris.

    Initialement je postulais pour un poste a Paris mais il s’est avéré qu’en réussisant les entretiens techniques cela m’ait ouvert d’autres portes notamment pour un poste sur Singap…

    Je me pose la question du package… j’ai vu pas mal de chiffres en ce qui concerne bien vivre, sachant que je vis seul, pas d’enfants a charge ou autre. Je voyais que le salaire moyen en IT est de 6k alors que sur d’autres sites ca indique d’avantage… 5k pour un senior… ? (Je sais que ca depend de beaucoup de parametres, boite, type de business, etc.). Est-ce que tu aurais une idée plus réaliste si j’en venais aux négociations (l’entreprise est orientée private equity).

    Par contre le prix des logements fait mal apparemment ca ressemble un peu a ce que j’ai pu vivre étant plus jeune en Angleterre…

    • Salut Ehouarn,

      Je ne connais pas ton profil mais 5-6k pour un dev senior ça me parait faible. Après ça dépend de ton domaine d’expertise et de ton niveau, c’est clair que si tu fais du PHP et que tu ne maîtrises pas de framework tu ne pourras pas demander plus que 5k.

      Après le coût de la vie est totalement délirant ici donc venir pour 5-6k surtout après la Chine, tu vas voir ton niveau de vie en prendre un coup. Les familles ont une grosse envie de venir à Singapour car très bon niveau scolaire + safe + gros jobs + pas de pollution, mais pour les jeunes sans enfants, l’équation est moins évidente. Fais tes calculs mais à l’heure actuelle il faut mieux venir avec un gros salaire à Singapour sinon ça ne vaut pas vraiment le coup…

    • Ehouarn Perret

      Ne t’inquiète pas je compte pas venir avec la prétention de vivre moins bien qu’ici ou en France et c’est justement pour ca que je me posais la question car les salaires que je trouve sur les estimateurs online me font peur… je pensais d’avantage a quelque chose comme 7-8k. Pour ma part je suis dans le .NET.
      Apres j’ai une notion plutôt américaine / australienne de ce qu’est un dev senior pour moi c’est 10 ans d’xp et j’ai a peine la moitie :p
      Je suis censé avoir un call avec le team-leader bientôt mais je prenais les devants pour préparer un éventuel argumentaire sur le package.

    • Le problème de Singapour c’est que les entreprises rechignent à payer les “bons” dev mieux que les moyens ou les nuls (sans même parler de celles qui ne font pas la différence et qui empilent les dev). Du coup tous les bons partent (souvent aux US) car ils ont peu de reconnaissance ici (que ce soit au niveau salaire ou boulot). Il y a des opportunités mais elles plus rares qu’en Europe ou aux USA.

    • Ehouarn Perret

      Je ne pense pas que ce soit unique a Singapore, ce type de raisonnement est très similaire a celui que tu peux trouver en France dans une très vaste majorité d’entreprises.

      Beaucoup de gens de ma promo qui sont restés en France et travaillent dans des SSIIs (bon deja ca peut-etre une erreur).

      Lorsque j’ai commencé a faire mes recherches pour un travail en France je suis tombe dénue sur les competences… de certains responsables techniques en entretien (en France l’excuse c’est que la legislation en vigueur pousse les entreprises a utiliser des SSIIs / ESNs qui sont censés fournir des experts qui au final… et qui ne le sont pas souvent).

      Je me considere pas pour autant comme un genie, mais j’aime coder et n’est pas trop mal techniquement parlant (mais je vois ce qu’il me reste apprendre aussi), j’ai aussi eu de la chance pour faire un peu de management et voir que ce n’est pas pour moi pour le moment. Alors qu’en France pour beaucoup de gens [y compris pour certains de mes profs en ecole d’ingé] si tu fais ingénieur et que tu “pisses” du code apres 3 ans d’experience c’est que tu es un raté… il ne pouvait pas comprendre que ca puisse etre un choix… de développer une expertise technique technique, comme si le management etait la seule voix d’evolution…

      Effectivement en general les pays du Commonwealth (UK, Canada, Australia) et les US sont les seuls pays qui récompensent l’expertise technique en IT a juste titre.

    • Yep exactement et la majeure partie des bons ingénieurs que je connais ne souhaite surtout pas devenir manager (et je les comprends!). Par contre à part ceux qui viennent d’être embauchés chez Google Singapour (Google ouvre un engineering center ici et a déjà commencer les recrutements), tous les autres sont à l’étranger (US/Dubaï) ou en freelance dans un coin de paradis (mais c’est aussi un autre état d’esprit le freelance à la campagne ou à la plage)

  • David Delescaille

    Cet article est très intéressant. Quelles sont les possibilités de venir travailler en tant que profession libérale à Singapour ? Je suis dentiste ? Merci. David.

    • Salut David, pour certains professions notamment dans le domaine de la santé, de l’architecture et de la loi demandent soit de faire convertir les diplômes pour obtenir une équivalence, soit de devoir les repasser voir sont totalement interdit d’accès aux étrangers. Cela se fait au cas par cas et il faut se renseigner pour chaque profession!

      Dentiste est un des métiers qui payent le mieux à la sortie des Universités de Singapour (source: http://paris-singapore.com/salaires-jeunes-diplomes-singapour) et il y a beaucoup de dentistes ici (en fait tous les riches d’Asie du Sud-Est viennent se faire soigner à Singapour)

  • Faiçal

    Bonjour Louis,

    Très bon article et bien concis. A votre avis, est-il intéressant de venir travailler à Singapour en tant qu’audioprothésiste (dans les hearing aids center) ? Merci. Faiçal

    • Salut Faiçal, il y a plein d’hearing aid centers ici. J’ai l’impression que par rapport à la France cela est beaucoup plus développé (et également parce que Singapour bénéficie d’un tourisme médical très important de toute l’Asie du Sud-Est). Par contre je ne connais pas du tout ce domaine. Le mieux est peut-être de contacter directement ces centres et de voir si des offres sont disponibles. Vous pouvez également essayer de poser des questions sur le groupe (très actif) des français de Singapour (SingaFrog sur Facebook https://www.facebook.com/groups/7813395019/). Bon courage (et peut-être à bientôt sur Singapour alors!)

  • Aïda Moussa

    Bonjour Louis,

    Je m’apprête à reprendre mes études (pour une année de master) et j’aimerai pouvoir faire mon stage de fin d’année à Singapour. Comment est le marché de l’agroalimentaire à Singapour? Avez-vous des conseils à me donner quant aux démarches à effectuer? Je ne sais pas du tout par où commencer

    Merci d’avoir pris le temps de me lire,

    Bien à vous,

    Aïda

    • Bonjour Aïda,
      Merci pour ton message, le marché de l’agroalimentaire n’est vraiment pas du tout mon domaine. Essayes de voir si les entreprises leaders de ce secteur sont implantés à Singapour et si oui si ils ont des offres d’emplois sur place. Tu peux aussi contacter la Chambre de Commerce Française à Singapour (FCCS) qui seront plus à même de te renseigner sur les questions administratives et RH dans la Cité-Etat.

    • Aïda Moussa

      Bonjour Louis,
      Merci d’avoir pris le temps de me répondre rapidement. Je vais suivre tes conseils.
      Merci encore,

      Cordialement,

      Aïda

  • Iness

    Bonjour Louis,
    Merci pour cet article et de partager votre expérience à Singapour.
    Actuellement, j’exerce le métier de juriste en droit du travail en France et, souhaiterais savoir si trouver un emploi similaire à Singapour pourrait être une chose facile.
    Merci par avance …
    Ines .

    • Bonjour Iness,
      Il me semble que les métiers lié au domaine du “Legal” il y a des règles très précises qui s’appliquent. Le droit du travail existe à Singapour mais il est très différent de ce qui se fait en France (comme la lecture de l’article a pu vous en donner un aperçu). Essayez de vous rapprocher d’un headhunter spécialiste du domaine qui sera plus à même de vous répondre ou alors la Chambre de Commerce Française à Singapour (FCCS).

    • Iness

      Bonsoir Louis,
      Je vous remercie de votre réponse rapide et vos conseils ;-)

  • Hanane Hho

    Bonjour Louis
    Merci pour cet article complet
    Je ss cadre financier ds l’industrie et FMCG et mon contrat fin fin octobrer en Afrique. Je ne souhaite pas rentrer immediatement en France et je ss tentée par Singapour. Quelles st les chances d’un financier et fourchette de salaire avec 11 ans d’exp et par quoi commencer sa recherche merci

    • Bonjour Hanane,
      Aucune idée pour Cadre Financier FMCG (Pas du tout mon domaine). N’hésitez pas à vous rapprocher de la Chambre de Commerce Française à Singapour (FCCS) qui sera plus à même de vous orienter sur le sujet. Bon courage!

  • Xavier Lodomez

    Bonjour Louis,

    Merci pour cet article très intéressant et complet.

    Je suis actuellement étudiant en Ecriture Multimédia (qui comporte le domaine du graphisme, webdesign, développement web et multimédia). D’ici quelques années, ayant acquis quelques années d’expérience et les économies nécessaire, j’aimerais pouvoir m’expatrier (de préférence à Singapour). J’ai donc quelques questions pour toi :

    – Est-ce qu’à Singapour, le marché du travail est ouvert dans l’écriture multimédia ? (sachant que j’ai une préférence pour le graphisme)
    – As-tu aussi des informations concernant le salaire moyen d’un graphiste ou développeur web ? Si le pouvoir d’achat est inférieur ou supérieur à celui de France/Belgique ?
    – Demandent-t-ils souvent beaucoup d’expérience pour pouvoir être engagé ?

    Merci d’avance !

    PS : Petite précision, dans un mois je pars faire un échange universitaire d’un semestre en Corée du Sud, à Séoul. Je suppose que cela peut faire pencher la balance ?

    • Salut Xavier,
      Le marché du travail est ouvert pour ce domaine mais il y a plusieurs facteurs à prendre en compte:
      – Les étrangers pour ce type de postes ne sont pas la priorité à cause des problèmes de quotas (les compagnies préfèrent garder leur quota d’étrangers pour des jobs difficiles à pourvoir: iOS/Android dev, Back-end dev, Framework Architect,…)
      – Les salaires sont très faibles (moins de 2,500 SGD net par mois)
      – Il y a beaucoup d’offres et de main d’oeuvre disponible dans ce domaine dans la région
      Pour le semestre à Séoul aucun idée par contre!

  • CABROLIER

    Bonjour Louis,
    Je suis tombée sur ton article car j’essaye d’aider mon fils depuis Toulouse, Arnaud, 24 ans, actuellement à Singapour et en recherche de travail. En fait il est parti en septembre dernier suite à l’obtention de son diplôme d’ingénieur informatique spécialisé dans la santé, à Pekin pour étudier le Chinois à l’université. Ensuite il a souhaité tenter sa chance à Singapour et depuis début juillet il cherche un poste de développeur. Pas simple pour lui malgré son diplôme et la maitrise de l’anglais et du chinois. Aurais tu des conseils à me donner afin qu’il puisse décrocher un job ? J’aimerais tant qu’il arrive à réaliser son rêve.
    Merci Louis.

    • Bonjour,
      Merci pour votre message mais sans CV, nom ou même profil Linkedin, difficile de donner une opinion (je ne suis pas devin). Vu votre description c’est plutôt étonnant qu’il ne trouve pas de poste étant donné que son secteur est un des plus dynamiques à Singapour et où il y a pénurie de main d’oeuvre. Si en plus il parle trois langues et évolue dans le domaine de l’informatique liée à la santé, c’est encore plus étonnant.

      Essayez de voir avec la Chambre de Commerce Française à Singapour (FCCS) ou sur le groupe Facebook SingaFrog pour demander des avis et/ou conseils.

    • CABROLIER

      Merci Louis pour votre réponse, qui me redonne l’espoir. En effet, je pense aussi qu’il a un bon CV mais par contre c’est un jeune diplômé. Quand il est arrivé à Singapour la première chose qui à faite c’est d’aller à la chambre de commerce. Je lui ai donc conseillé aujourd’hui de les relancer. Si je n’abuse pas de votre amabilité serait il possible de vous communiquer son CV afin d’avoir un avis ? Vous savez je pars du principe qu’il ne faut négliger aucune piste et que parfois c’est en jetant des bouteilles à la mer que l’on arrive à son but. En tout cas et dans la mesure du possible ne pas lâcher. Encore merci beaucoup Louis.
      Merci

      —– Mail original —–

      De: “Disqus”
      À: “joelle cabrolier”
      Envoyé: Vendredi 12 Août 2016 03:37:10
      Objet: Re: Comment on Travailler à Singapour

      “Bonjour, Merci pour votre message mais sans CV, nom ou même profil Linkedin, difficile de donner une opinion (je ne suis pas devin). Vu votre description c’est plutôt étonnant qu’il ne trouve pas de poste étant donné que son secteur est un des plus dynamiques à Singapour et où il y a pénurie de main d’oeuvre. Si en plus il parle trois langues et évolue dans le domaine de l’informatique liée à la santé, c’est encore plus étonnant. Essayez de voir avec la Chambre de Commerce Française à Singapour (FCCS) ou sur le groupe Facebook SingaFrog pour demander des avis et/ou conseils.”
      Settings

      A new comment was posted on Paris-Singapore

      Louis

      Bonjour,
      Merci pour votre message mais sans CV, nom ou même profil Linkedin, difficile de donner une opinion (je ne suis pas devin). Vu votre description c’est plutôt étonnant qu’il ne trouve pas de poste étant donné que son secteur est un des plus dynamiques à Singapour et où il y a pénurie de main d’oeuvre. Si en plus il parle trois langues et évolue dans le domaine de l’informatique liée à la santé, c’est encore plus étonnant.
      Essayez de voir avec la Chambre de Commerce Française à Singapour (FCCS) ou sur le groupe Facebook SingaFrog pour deman der des avis et/ou conseils.
      9:37 p.m., Thursday Aug. 11 | Other comments by Louis

      Reply to Louis

      Louis’s comment is in reply to CABROLIER :

      Bonjour Louis,
      Je suis tombée sur ton article car j’essaye d’aider mon fils depuis Toulouse, Arnaud, 24 ans, actuellement à Singapour et en …
      Read more

      You’re receiving this message because you’re signed up to receive notifications about replies to disqus_CuzNg6n13o.
      You can unsubscribe from emails about replies to disqus_CuzNg6n13o by replying to this email with “unsubscribe” or reduce the rate with which these emails are sent by adjusting your notification settings .

    • Un avis unique n’est pas forcément pertinent (que ce soir le mien ou celui d’un autre).

      Mieux vaut que votre fils contacte directement plusieurs cabinets de headhunters pour qu’il puisse avoir l’avis de spécialistes dont c’est le métier (et qui sont là pour placer des candidats grâce à leurs réseaux).

      La FCCS reçoit beaucoup de requêtes (surtout en ce moment où tous les expats arrivent à Singapour) donc il leur est difficile de répondre à toutes les demandes. N’hésitez pas à aller voir d’autres Chambre de Commerce et/ou Institutions spécialisée dans la Cité-Etat.

  • Louis

    Salut Louis,

    Petite question, imaginons que j’obtiens un CDD de 2 ans dans une entreprise et que celle ci coule au bout de 1 an, quelles sont les conséquences ?

    Merci d’avance ;)
    Louis (aussi)…

    • Salut Louis,
      Aucune protection à Singapour donc Faillite = perte d’emploi = perte de visa = retour sur visa de tourisme (donc 90 jours pour retrouver un travail, refaire les démarches de visa,…).

      Idem si tu perds ton job au bout de 3 mois (licenciement ou autre). Même si ton visa est de 2 ans, tu le perds en même temps que ton job et tu retournes sur un visa de tourisme.

    • Louis

      Ok, merci pour l’info, c’est toujours bon à savoir pour assurer ses arrières dans une entreprise où le contexte est flou !
      A+ ;)

    • Roger

      Bonjour Louis,
      Le billet d’avion retour (ou “sortie”) est-il toujours nécessaire dans le cas d’un visa de tourisme ?

  • davy brice

    salut Louis, moi c est DAVY BRICE, je suis un camerounais résident a
    Brazzaville au Congo. je suis titulaire d un master II en imagerie
    médicale (radiologie, échographie, scanner et irm). j ai 2 ans d
    expérience, j aimerais travailler a Singapour. je vous sollicite pour
    avoir des détails sur les opportunités de trouver un emploi, des
    procédures liées aux visas et du niveau de vie la bas. cordialement

  • Jim Cnp

    Salut Louis, je souhaitais te poser une questlon:
    Je suis actuellement salarié français et je négocie actuellement un VIE de 2 ans pour singapour avec la société dont je suis l’employé.
    Sur l’indemnité du VIE, on me propose 3200e (indemnité fixe + aide logement). D’après mes calculs cela fera 4800$ de salaire mensuel. Cela te semble t il suffisant pour y vivre sachant que je pars avec ma compagne dont l’objectif est de trouver un emploi une fois sur place, de ce fait nous n’avons pas envie d’habiter en coloc, nous sommes sans enfants et avons la trentaine.
    Merci de ton aide

    • Salut Jim,
      Le statut de VIE est particulier. Si je me souviens bien la retraite, le chômage, l’assurance maladie, les billets d’avion pour la France ainsi que de nombreux avantages sont intégrés au package VIE (en fonction des entreprises).

      Du coup vous n’êtes pas obligés (comme quelqu’un en contrat local) de mettre des sous de côté pour ses dépenses.

      Le mieux est de jeter un coup d’oeil sur cet article qui vous évalue le budget pour un couple ayant la trentaine à Singapour et de voir si cela est jouable pour vous: http://paris-singapore.com/budget-vivre-singapour

    • Jim Cnp

      Très bien. Merci pour ton aide.
      Effectivement, certaines dépenses comme la retraite, l’assurance maladie et un billet AR par an sont pris en compte. Ce que je lis de ton article me fait penser qu’avec 4800$ c’est juste mais pas impossible de vivre. Ce à quoi j’aurais envie de te poser une deuxième question: si on souhaite faire des économies sur les transports ( commun, taxi etc…), que notre travail se trouve à river valley et que nous n’avons ni permis, ni voiture de ce fait, quels sont les quartiers habitables (en condo) à proximités dans nos budgets?

    • Economiser sur les transports c’est possible, mais ça ne changera pas drastiquement le budget (contrairement au logement qui est le plus gros postes de dépenses).

      Pour un aperçu des quartiers de Singapour c’est ici: http://paris-singapore.com/quel-quartier-choisir-a-singapour

  • Anthony Ren

    Bonjour,
    Je suis un belge de 30 ans. J’officie en tant que Project Manager au Luxembourg ou mon salaire est déjà pas mal interessant, ma langue professionnelle est l’anglais.
    Ma copine de 25 ans est elle RH dans le bancaire également, le secteur est peut-être plus complexe pour bouger, mais elle parle également anglais et chinois.

    Nous sommes interessés tous les deux par une expérience à Singapour. Pensez-vous que cela est une bonne idée?

    Généralement, que faut-il prévoir avant de partir? Un certain budget ?

    Merci d’avance.

    Anthony Ren

  • Hanna

    Bonjour,
    Je cherche actuellement un stage en finance à Singapore. Saurais-tu ou est-ce que je pourrai postuler ? Je ne trouve pas d’offres sur les sites tels que DogFinance etc.
    Merci
    Hanna

    • Salut Hanna,
      La Finance à Singapour c’est un peu vaste comme secteur ! Le mieux c’est d’essayer de voir via le réseau de ton Université / Ecole, les Chambres de commerce voir les sites des entreprises de la région (DBS, OCBC, UOB, SCB, Citybank, Maybank, CIMB,…) ou internationales. Je ne te conseille pas les petites annonces pour un stage car on y trouve d’avantage d’offres de travail et très peu de stages.

  • Emilie CAILLAUD

    Bonjour Louis
    Nous cherchons avec mon ami à nous expatrier vers singapour pour une durée de 1 à 3 ans max. Je travaille dans le milieu du packaging de luxe et mon ami com digital. Auriez vous des contact/sites et ou conseils afin de nous permettre de vivre cette experience ? PS / nous avons 30 et 31 ans donc plus de pvt pour nous ; )
    Merci emilie

    • Bonjour Emilie,

      Les sites de petites annonces (Monster & cie) sont un bon début tout comme contacter la FCCS (Chambre de commerce française à Singapour).

      Il est toujours plus simple de chercher un travail en étant sur place (avec numéro de téléphone et adresse locale) mais il n’est pas non plus impossible de trouver un travail depuis la France (mais les employeurs sont plus réticents). C’est juste plus difficile que par le passé. Singapour étant devenue une destination à la mode pour les français !

      Pas de conseils en particulier si ce n’est que le networking et le head hunting sont probablement le meilleur moyen de trouver des jobs dans la Cité-Etat.

  • Jaafar

    Bonjour Louis; Merci bien pour cet article très intéressant, moi j’aimerai bien savoir si le poste des managers seniors de projets et le poste de merkater (marketing) sont plus demandés, est ce présentent-ils des avantages pour les étrangers sachant que je suis diplomé de master en management de projets.
    Merci encore une fois; Jaafar.

    • Salut Jaafar,
      Aucune idée pour les postes que vous citez (Pas du tout mon domaine). N’hésitez pas à vous rapprocher de la Chambre de Commerce Française à Singapour (FCCS) qui sera plus à même de vous orienter sur le sujet. Bon courage!

  • Ali D

    Bonjour, mille mercis pour votre article. Je suis un boulanger de 26 ans, avec cinq années d’expérience dans le métier, vivant et travaillant à Paris avec l’ambition d’ouvrir ma propre affaire à Singapour avec mes deux frères, eux aussi boulangers, ainsi qu’un ami pâtissier. Je souhaiterais, avant de me lancer dans cette aventure, me familiariser avec la boulangerie à Singapour en y travaillant quelques mois. Que pensez-vous de ce projet ? La FCCS pourrait-elle m’orienter ?

    D’ores et déjà, je vous remercie sincèrement pour votre réponse.

    • Bonjour Ali,

      Excellente idée. La FCCS pourra définitivement vous aider sur le sujet. Pour avoir un aperçu des boulangeries à Singapour c’est ici

      Il y a déjà beaucoup de monde dont des locaux qui ont ouvert des boutiques. Les boulangeries sont super populaires. En savoir plus : http://paris-singapore.com/boulangeries-francaises-a-singapour

  • Merci Sir Jamie Lannister

    (Singapour the place to be : même les personnages de GOT viennent lâcher des commentaires sur la Cité-Etat).