Faire du ski à Madarao Kogen (Japon)

Aprés avoir testé Niseko, Rusutsu et Nozawa Onsen, cette année nous sommes allés tester la poudreuse du côté de Madarao Kogen.

Snowboard madarao kogen

Pourquoi ce choix ? Parce qu’une amie nous a parlé de la légendaire Madapow et nous a mis au défi de descendre les pistes du Mont Madarao. Retour sur un séjour pas comme les autres, loin des hordes de touristes australiens et chinois.

Où se trouve Madarao ?

Madarao se situe dans la région de Nagano, à moins de 2 heures de Shinkansen (train à grand vitesse Japonais) de Tokyo.

Madarao Kogen Japon

La station de ski est très bien desservie et de nombreux habitants de la Capitale viennent passer leur weekend sur les pistes de Madarao.

montages madarao

La météo est relativement plus clémente que dans le Nord du Japon (Niseko, Furano,…). Il fait ainsi un peu moins froid (enfin quand même -10ºc de moyenne) et les tempêtes de neige sont sans doute moins fréquentes que dans le Hokkaido.

Le village de Madarao

Il est encore plus petit que celui de Nozawa Onsen où nous avons séjourné l’année dernière. Mais il est très différent. Nozawa est une village touristique qui fonctionne toute l’année. Du coup il est plutôt joli et les rues sont piétonnes.

Bienvenue a madarao

En revanche Madarao fait partie des villages saisonniers où l’activité n’existe réellement que pendant la saison hivernale.

Distributeurs de boissons Japon

C’est pratique car tous les restaurants & cafés sont situés tous au même endroit. Mais c’est aussi beaucoup moins charmant que Nozawa Onsen.

Le domaine skiable

Le domaine de Madarao Kogen est de taille moyenne pour le Japon (cf. carte des pistes ci-dessous).

Plan des pistes de Madarao Kogen Japon

Un sommet qui culmine seulement à 1,382 mètres, 15 remontées mécaniques, 40 pistes dont un tiers pour les débutants, un tiers pour les moyens et un tiers pour les experts. Ça c’est pour les données techniques.

Tangram circus

Madarao est aussi connecté à la station voisine de Tangram Ski Circus* ce qui étend sensiblement la taille des pistes.

Neige poudreuse japon madarao

Il vous suffit d’ajouter 500¥ (5$) sur votre forfait pour accéder aux pistes de Tangram Circus.

Madarao Resort

Pour avoir un ordre d’idée : la domaine de Madarao Kogen est plus grand que des stations comme Sahoro, Moiwa ou Tomamu mais plus petit que Niseko ou Hakuba.

Le paradis du hors-piste

Mais comme souvent au Japon, l’intérêt du domaine skiable est limité et c’est surtout sur le hors-piste que se fait la différence.

Hors piste japon ski

Et à Madarao vous avez une totale liberté. Personne ne vous arrêtera (ou viendra vous cherchez) si vous partez chasser la poudreuse entre les arbres.

Snowboard madarao

A noter: la plupart des pistes ne sont pas damées (ungroomed) et le terrain hors-piste est relativement plus difficile que dans le Nord du Japon. Vous êtes prévenus !

No friends on Powder days

Neige madarao poudreuse japon

Et c’est là où réside un des atouts de Madarao : il y a relativement peu de monde pour chasser la poudreuse donc vous en avez beaucoup plus pour vous.

Avantages & Inconvénients de Madarao

Un résumé de ce que nous avons vécu pendant notre séjour à Madarao Kogen. Je préfère d’ailleurs écrire cet article maintenant car sinon je risque de tout oublier dans 6 mois.

Les avantages:

Hotel Madarao
  • La MadaPow : il y quasiment autant de neige que dans le Hokkaido, et il y a de la poudreuse en quantité. Dans les meilleurs jours nous avons eu 60cm en une nuit (!!!!)
Beaucoup de neige au Japon
  • La Fréquentation : AUCUNE QUEUES. Les pistes de Madarao Kogen sont vides. Beaucoup plus de place qu’à Nozawa Onsen et surtout Niseko / Rusutsu qui sont juste horribles à ce niveau là (je ferai un article dessus bientôt). Si vous débutez, c’est sans doute un bon endroit car c’est tranquille au bas des pistes.
Poudreuse Madarao
  • Le Prix : qui dit moins de monde, dit prix plus bas. Des hôtels aux locations en passant par les restaurants, les prix de Madarao sont plus compétitifs que ceux des autres stations. Et la neige est la même qu’à Nozawa Onsen.
  • La Position : Madarao Kogen est situé au centre de la vallée, c’est à dire que les autres stations de la région (Nozawa Onsen, Akakura Onsen, Myoko Kogen, X-Jam Takaifuji…) ne sont pas très loin en voiture/bus (entre 30 et 45 min).
  • Ski-in / Ski-out : il y a plusieurs pensions et hôtels qui sont littéralement sur les pistes et à des tarifs beaucoup plus abordables. Mais en général tous les logements sont à moins de 5 minutes des pistes (pas besoin de bus à Madarao)

Les inconvénients

Pistes Japon
  • Le village n’est pas charmant : Il n’y a pas de trottoirs comme à Niseko ou de quartiers piéton comme à Nozawa Onsen. La plupart du temps si vous vous déplacez, c’est le long de la route. Pas un souci vu la fréquentation mais il faut quand même le souligner.
  • Peu de vie nocturne : il y a bien quelques bars, mais clairement Madarao c’est plutôt des auberges japonaises traditionnelles, des restaurants familiaux et pas vraiment des bars à la mode ou des restaurants trendy
  • Peu de choix : comparé à Nozawa Onsen, il y a encore moins ce choix pour les restaurants & autres magasins. Pas forcément un souci (les stations de skis ne sont généralement pas le meilleur endroit pour faire des emplettes).
  • Pas d’autres activités : alors que les autres stations peuvent proposer du ski de fond, des patinoires, des centres aquatiques,… Les activités en dehors du ski ne sont pas légions. Si vous ne faîtes pas de ski ou de snowboard, il faut mieux éviter Madarao (bon il y a quand même de la luge).
  • Les télésièges sont plutôt vieux : Et ils sont parfois trèèèès lents. Donc vous avez tout le temps pour essayer de flirter avec votre voisin(e). Et il n’y pas de télécabines non plus.

Les autres choses à savoir 

Japon snowboard vol
  • Anglais limité : il reste pas mal de lieux où les gens ne parlent pas anglais. Mais cela n’a jamais été un souci pour nous.
  • Les restaurants sont souvent familiaux : vous prenez votre repas dans les maisons des habitants parfois. Je trouve ça très sympa et les japonais sont très accueillants mais ce n’est pas les endroits les plus modernes du monde. En même temps 800¥ (8$) pour une super okonomiyaki c’est un rapport qualité prix imbattable à la montagne (cf. photo ci-dessous).
Restaurant Madarao Kogen

Pourquoi venir à Madarao alors ?

Après cet article, vous vous demandez sûrement quel est l’interêt de venir à Madarao. Surtout en comparaison de Nozawa Onsen qui est situé à moins de 30 min de bus.

Madarao Japon

En fait Madarao c’est un endroit pour les passionnés. Le genre d’endroits où les gens se retrouvent pour regarder The Future of Yesterday et se couchent tôt pour chasser la poudreuse le matin.

A un moment où le stations de skis au Japon, notamment Niseko, sont plus occupées à développer des condos et des centre-commerciaux que leurs pistes, Madarao apparaît comme une bouffée d’air frais.

Vidéo de notre séjour à Madarao puis Niseko (là où il y a du monde sur les pistes c’est Niseko)

De surcroît les gens sont adorables car c’est vraiment une petite station. C’est plein de petits détails qui font l’endroit est attachant.

Mais pas sûr que cela continue. Vu l’état de Niseko, il est fort probable que les étrangers commencent à chercher d’autres stations pour leurs prochains séjours au ski. Et Madarao risque de voir débarquer de plus en plus de monde.

Madarao c’est fait pour qui ?

Madarao Kogen ne conviendra pas à tout le monde, mais si vous venez au Japon pour faire su snowboard, alors cela reste un bon endroit. Le village est loin d’être parfait mais au final nous avons passé un excellent séjour !

Madarao Kogen

Mieux vaut venir avec un groupe d’amis car les activités sont relativement limitées en dehors de la neige ! Si vous êtes en famille, mieux vaut opter pour Tangram Circus (cf aparté en fin d’article).

Ski Madarao Snowboard

Si vous venez en voiture, le lieu est un excellent camp de base (quoique Myogo Kogen est aussi bien) pour explorer les stations de la région. En revanche les routes ne sont pas déneigées aussi souvent que dans le Nord du Japon donc la conduite est parfois plus difficile.

Comment venir à Madarao?

Le plus simple c’est de prendre le Shinkansen depuis la gare de Tokyo jusqu’à Iiyama.

Shinkansen madarao

La ligne s’appelle “Hokuriku Shinkansen” et il faut prendre les trains dont le nom contient “Hakutaka” (Seuls les Hakutaka s’arrêtent à Iiyama Station). Les horaires des trains sont disponibles sur le site de JR East.

Horaires des trains Tokyo Iiyama Japon

A noter que la station d’Iiyama est la même station que pour aller dans de nombreux villages du coin dont Nozawa Onsen. La station de Shinkansen est toute neuve et super pratique même si vous avez beaucoup de baggages (cf. photo ci-dessous)

Station de shinkansen iiyama

Il suffit ensuite de sortir de la station et de prendre le bon bus pour Madarao. A noter que les horaires de bus sont calés sur les horaires des Shinkansens. Les bus partent en général 15 minutes après l’arrivée du Shinkansen de Tokyo.

Bus madarao nozawa onsen

Heureusement tout est écrit en anglais et il est impossible de se perdre vu la petite taille de la station. Cerise sur le gâteau il y a un comptoir d’aide pour vous aider (et les gens parlent anglais)

Si vous prenez un bus public ou “Community Bus” (comme moi, cf. photo ci-dessous) alors le paiement se fait à la descente du bus.

Bus madarao kogen

Si vous prenez un bus privé (plus confortable et des gens portent vos baggages), alors il faut acheter les tickets à un distributeur automatique en dehors de la station, dans le froid. A noter que la majorité des gens optent pour le bus privé (qui est à peine plus cher).

Quelques Bonnes adresses :

  • Madarao Kogen Hotel: hôtel ski-in/ski-out avec onsen et vue sur les pistes. Le meilleur choix si vous êtes en famille car vous êtes au milieu de tout sans compter que le bus depuis la gare de Iiyama vous dépose devant l’hôtel. Et le personnel est super et parle anglais. Le meilleur choix à Madarao.
  • Active Life Madarao: une auberge sympathique qui lorgne du côté centre de vacances en offrant des packs tout compris (hébergement, cours de ski, déplacement en bus). Les prix sont imbattables. Excellent choix si vous voulez un hébergement tout compris puisque que lieu offre également un bar, un restaurant et pas mal d’équipements.
  • Rudolf Pizza: les meilleurs pizzas de Madarao et le tiramisu est excellent. Réservation obligatoire. Décoration un peu kitch mais c’est notre restaurant favori à Madarao.
  • Sakura Okonomiyaki: 16 places assises d’où vous pouvez voir le salon du couple qui tient ce restaurant familial. Mettez vous au coin du poële et appréciez ce morceau de Japon où le temps s’est arrêté quelque part dans les années 70.
  • La crêperie dans le restaurant Heïdi sur les pistes: ok 500¥ pour une crêpe j’ai vu moins cher. Mais franchement même la crêpe de base toute simple est super bonne. Au moins aussi bonne que les donuts qui sont vendus en face du point de vente des forfaits.
  • Tous les restaurants dans les pensions japonaises: que ce soit chez Ono, Mimi & Reon ou autres. De nombreuses pensions japonaises ouvrent leur restaurant à tous le soir. C’est un peu retour vers le futur tant les salles sentent la naphtaline mais l’accueil est toujours fantastique et la nourriture au top !

En savoir plus sur le ski au Japon :

Aparté : Tangram Ski Circus n’est pas une vraiment une station. En fait c’est un hôtel / club de vacances dédiée aux familles japonaises (et aussi aux classes vertes, plein d’écoliers en uniforme dans la station). Il n’y a rien d’autre que l’hôtel, vous êtes prévenus.

Quand nous sommes allés à Tangram, nous avons vu un majorité d’enfants et de familles sur les pistes. Et le lieu avait l’air super pour les familles. Nous n’avons pas eu l’occasion d’essayer (même si je pense que le lieu est plutôt cher).

Ça a l’air d’être un bon compromis : les experts font faire du hors-piste sur Madarao Kogen et ceux qui veulent aller doucement restent à Tangram… Même si Tangram dispose également de super endroits pour le hors-piste ! En savoir plus sur Tangram ici.